13 336 personnes connectées

Vous serez terrifié en découvrant l’histoire vraie de Roland Doe, le jeune garçon qui a inspiré le film L’Exorciste

L’Exorciste fait partie des classiques du cinéma d’horreur. Vous avez peut-être déjà tremblé devant ce film, et pourtant vous ignoriez peut-être que son scénario a été écrit d’après une histoire vraie. Le long-métrage est en effet la retranscription quasi-similaire de la vie de Roland Doe, un adolescent américain “possédé” dans les années 1940. SooCurious vous raconte l’effrayante histoire de ce jeune homme.

En 1949, aux Etats-Unis, plusieurs prêtres ont relaté leurs expériences étranges plus ou moins similaires. Ils ont en effet tous été confrontés à l’exorcisme d’un jeune garçon anonyme, connu sous le nom de Roland Doe. Ce jeune homme de 13 ans habitait dans le Maryland, en compagnie de ses parents. Ceux-ci, peu après le décès de l’un de leurs proches, ont commencé à entendre des bruits bizarres dans leur maison. Des bruits sourds qui résonnaient dans toute la demeure.

bible-pretre-croix
Un prêtre et sa Bible via Shutterstock

Faisant appel à des « experts » de l’époque, la famille finit par concéder que leur maison était hantée. Fussent peut-être les appels de proches décédés, c’est dans la chambre du jeune Roland que les phénomènes paranormaux persistaient. En effet, Roland était pris pour cible : éjecté de sa chaise à table, il se réveillait également le matin avec des traces sur son corps. C’est pourquoi ils décidèrent de l’emmener voir un psychiatre pour l’examiner. Psychiatre qui ne décela rien de spécial chez Roland.

C’est ainsi que Roland fut présenté pour la première fois à un prêtre. Celui-ci proposa à la famille d’héberger le jeune garçon pour une nuit. « Le fauteuil sur lequel l’enfant dormait se mit à bouger tout seul, il se déplaçait littéralement sur le plancher », telles furent les conclusions du prêtre. Il ordonna à l’Eglise anglicane d’observer un premier exorcisme. En vain : les phénomènes, à défaut de s’arrêter, s’intensifiaient. Un jour, même, les parents crurent découvrir les mots « Saint-Louis » sur la poitrine de Roland. Saint-Louis, ville où vivaient les grands-parents du jeune garçon.

exorcisme-croix-bible
Un exorcisme de jeune fille via Shutterstock

Face à cet « appel », les parents de Roland emménagèrent à Saint-Louis, persuadés qu’en quittant la maison, le sort arrêterait de s’acharner sur leur fils. Encore une fois, tout cela n’était qu’utopie. La famille fit à nouveau appel à un prêtre. Ce dernier, convaincu qu’un démon avait pris place dans l’esprit de Roland, décida d’exercer un nouvel exorcisme. Exorcisme qui prit du temps à se mettre en place à cause de la réticence de Roland envers les membres du Clergé : il leur crachait dessus, les insultait et les menaçait continuellement.

Le Père Bowdern, qui avait fait du garçon sa priorité absolue, fit interner dans un monastère psychiatrique le jeune Roland. Chaque jour, il passait plusieurs heures à tenter de l’exorciser et voyait en même temps ses forces diminuer. Un jour, alors que Roland se montrait plus agressif et étrange que jamais, un phénomène incompréhensible arriva : le jeune possédé cria « Satan, je suis Saint-Michel ! Je vous ordonne de quitter ce corps immédiatement ! » Roland s’écroula sur son lit et reprit ses esprits quelques heures plus tard. Il semblait avoir été guéri par l’Archange Saint-Michel et n’avait plus aucun souvenir des derniers mois écoulés.

une-roland-doe-exorciste

Les cas de possessions démoniaques sont généralement effrayants mais il faut avouer que celui de Roland Doe est particulièrement terrible. Les rédacteurs de SooCurious risquent de faire beaucoup de cauchemars… et vous avec ;). Croyez-vous aux histoires de possession démoniaque ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux