12 724 personnes connectées

25 astuces simples et efficaces pour aider à booster votre mémoire qui flanche

La mémoire est un outil indispensable dans la vie de tous les jours. Même si aujourd’hui la technologie nous aide beaucoup, il faut parfois se débrouiller seul. Retrouver ses clés avant de sortir de la maison, se souvenir d’un rendez-vous important, ou encore ne pas oublier l’anniversaire de son meilleur ami : les têtes en l’air l’admettront, il est souvent difficile de se rappeler de tout. Pourtant, il existe des moyens simples et efficaces pour booster notre mémoire sur le long terme ! SooCurious partage avec vous ces 25 astuces pleines de bon sens dont vous vous souviendrez à coup sûr.

Allez au lit une heure plus tôt

femme-dort
Une femme qui dort via Shutterstock

Votre mémoire se construit à chaque instant mais encore plus pendant le sommeil. Lorsque vous dormez, l’hippocampe (une région située dans votre cerveau) fiche les souvenirs de votre journée. Mais dès que vous perdez ne serait-ce qu’une heure de sommeil, ce processus est bouleversé et donc vous pouvez avoir tendance à avoir une mémoire quelque peu défaillante. Une étude américaine a d’ailleurs pu constater que 8 heures de sommeil par nuit, à l’âge moyen pourraient contribuer à prévenir la maladie d’Alzheimer plus tard.

 

Consommez quelques noix

La consommation de l’équivalent d’une poignée de noix par jour peut vous permettre de conserver une mémoire vive. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude de la David Geffen School of Medicine. Elle a constaté que les noix pouvaient améliorer la vitesse du cerveau, améliorer les niveaux de concentration, ainsi que la santé cardiovasculaire et celle du cerveau. Ceci est dû d’après les chercheurs aux niveaux élevés d’acide alpha-linolénique, un acide gras à base de plantes riches en oméga-3.

 

Bougez votre corps

vieux-sautent
Deux personnes âgées qui sautent en l’air via Shutterstock

Le cerveau se rétrécit naturellement lorsque nous vieillissons. Ce vieillissement a pour principal conséquence de diminuer le nombre de cellules et donc de rendre la mémoire moins efficace. Pourtant, l’université de Pittsburgh a constaté que 3 séances de 40 minutes d’entrainement par semaine pourraient inverser ce phénomène chez les personnes de plus de 50 ans et même encourager le développement du cerveau.

 

Soyez touche à tout

D’après l’université Harvard, les activités quotidiennes contribuent à garder votre cerveau en forme ! Diversifier les activités, c’est la clé ! Se brosser les dents en tenant la brosse avec l’autre main, prendre un nouveau chemin pour aller travailler… Ainsi votre cerveau doit s’adapter à un nouvel environnement, à des changements imprévus qui l’obligent à effectuer de nouvelles connexions et à activer des cellules, les empêchant de mourir prématurément.

 

Fermez les yeux

homme-ferme-yeux
Un homme qui ferme les yeux via Shutterstock

Vous avez beau tout faire, aller de pièce en pièce, retourner toute la maison : vos clés sont introuvables ! Arrêtez-vous un instant et fermez les yeux… Une étude faite par l’Université de Surrey consistait à demander à deux groupes de personnes où se trouvait un objet, de se rappeler de certains éléments, en clair d’utiliser leur mémoire. Un des deux groupes devait fermer les yeux quelques instants avant de répondre. Il s’avère que les participants aux yeux clos répondaient correctement à plus de 70 % des questions alors que l’autre groupe n’atteignait que 40 %. D’après le docteur Robert Nash, principal auteur de l’étude, en fermant les yeux vous n’êtes plus distrait par l’environnement, vous vous concentrez mieux, votre cerveau est alors mieux capable de répondre à vos attentes. Il explique aussi que « cela pourrait également aider les gens à visualiser les détails de l’événement dont ils essaient de se souvenir ».

 

Surveillez votre pression artérielle

La pression artérielle, si elle est trop élevée (c’est ce qu’on appelle l’hypertension) peut à terme réduire les artères. Les artères permettent au sang de circuler dans votre corps et d’irriguer entre autres votre cerveau. Un nutriment essentiel pour son bon fonctionnement. Dès que vos artères se réduisent, le flux sanguin est lui aussi très faible et cela peut provoquer des épisodes d’oubli. L’université de l’Alabama a d’ailleurs fait une étude sur le sujet. Les chercheurs ont constaté que les personnes qui faisaient de l’hypertension étaient plus sujettes aux problèmes de mémoire. Alors si vous avez plus de 40 ans, ou que vous avez des antécédents dans votre famille, n’hésitez pas à consulter un médecin.

 

Profitez de votre café du matin

femme-cafe
Deux femmes buvant leur café via Shutterstock

Une étude américaine a prouvé que boire du café pouvait booster votre mémoire, et donc votre capacité à vous souvenir des événements qui se passent pendant au moins 24 heures après son ingestion. Ainsi en buvant ce breuvage, les connexions qui se font dans votre cerveau semblent être bien meilleures, de sorte que votre cerveau peut se rappeler avec précision de la situation, des événements plus tard. D’autres études ont d’ailleurs prouvé que les personnes consommant du café avaient des risques plus faibles d’avoir la maladie d’Alzheimer.

 

Allez chiner

Les chercheurs de l’université Duke, en Caroline du Nord (Etats-Unis), ont constaté que chiner faisait beaucoup de bien au cerveau plus âgé. Comment ? Lorsque l’on va dans des magasins de détail, il faut l’oeil et le bon, en plus de trouver l’article joli, il faut aussi s’attarder sur tous les prix, comparer et faire la bonne affaire. Tout cela nécessite l’utilisation de zones supplémentaires dans notre cerveau. En essayant de nous rappeler beaucoup d’informations (pour comparer les articles par exemple), on fait travailler d’autant plus notre mémoire.

 

Mangez du poisson

fille-mange-poisson
Une petite fille qui mange du poisson via Shutterstock

On ne le répétera jamais assez, le poisson est la nourriture du cerveau ! De nombreuses recherches ont prouvé qu’un repas hebdomadaire de poisson gras (et donc riche en oméga-3) tel que le maquereau ou le saumon peut retarder le déclin de notre cerveau, celui-ci rapetisserait plus lentement et vieillirait donc moins rapidement.

 

Comptez dans votre tête ce que vous dépensez

Une façon simple et efficace de faire travailler votre mémoire et donc de la booster : le calcul ! Comptez simplement ce que vous dépensez lorsque vous faites vos courses, à chaque article en plus dans votre panier, additionnez. Un calcul mental qui va activer la partie de votre cerveau « mémoire de travail » qui est important dans la concentration et la planification. Après 25 ans, des études montrent que cette « mémoire du travail » diminue de 10 % chaque décennie. Alors travaillez-la et elle ne « disparaitra » pas ;).

 

Ne vous énervez pas

femme-zen
Etre calme via Shutterstock

Les embouteillages, les engueulades avec votre partenaire, les crises de nerfs contre votre belle-mère : tous ces moments de stress libèrent de grandes quantités d’hormones telles que le cortisol et la corticotrophine. Deux hormones qui empêchent la communication entre nos cellules, dont celles qui forment la mémoire. Des chercheurs de l’université de Californie ont découvert que les événements stressants empêchaient les gens de se souvenir des choses. La solution : gardez votre calme, respirez lentement et profondément.

Mangez plus de curry

L’Inde a le taux le plus faible de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et c’est aussi l’une des parties du monde qui consomment le plus de curry. Coïncidence ? Non, à en croire certains scientifiques qui pensent que les épices joueraient un rôle non négligeable sur l’apparition de la maladie. En d’autres termes, le curcuma contient de la curcumine, un antioxydant qui retarderait la perte de mémoire. Les malades d’Alzheimer ont souvent des plaques amyloïdes dans le cerveau, la curcumine agit en bloquant l’accumulation de ces dépôts, et permettrait même de réduire celles qui existent déjà.

 

Faites attention à votre poids

pied-balance
Une femme qui se pèse via Shutterstock

Une étude menée par l’université de Toulouse prouve que la prise de poids peut nuire à la mémoire. Les chercheurs pensent que la graisse peut boucher les artères dans le cerveau, empêchant la circulation du sang et donc son irrigation correcte.

 

Utilisez la méthode du lien

Dominic O’Brien a été 8 fois champion du monde de la mémoire. Son secret : la méthode du lien ! En d’autres termes il arrive très bien à se souvenir de mots, d’articles, d’objets car il fait des liens entre eux. Il faut alors se créer une sorte de phrase mnémotechnique pour relier chaque élément avec les autres.

 

Buvez du jus de pomme

enfant-jus-pomme
Un enfant qui boit du jus via Shutterstock

Boire du jus, en particulier de pomme, serait très bon pour le cerveau. C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs qui ont constaté que la consommation de seulement deux verres par jour réduirait la formation des plaques collantes trouvées dans le cerveau de patients atteints de démence. Donc buvez du jus pour garder votre cerveau jeune et votre mémoire vive !

Mangez du chocolat noir

Le chocolat noir est le remède par excellence, utilisé pour à peu près tout, il serait tout aussi bon pour votre mémoire. Des recherches ont montré que les flavanols, des substances végétales abondantes dans cet aliment, stimuleraient l’acuité mentale. Le chocolat noir dilaterait les vaisseaux sanguins, permettant un meilleur afflux de sang jusqu’au cerveau.

 

Ne faites pas de régime sans glucides

glucides
Des glucides via Shutterstock

Selon une étude de l’université Tufts, le manque de glucides comme le pain et le riz serait mauvais pour votre cerveau et donc pour votre mémoire. Votre cerveau fonctionne en brûlant les hydrates de carbone, en les évitant, vous privez cet organe d’un élément important.

De plus, les glucides sont souvent riches en vitamines B, mais lorsque cet élément est à de trop bas niveaux, cela peut provoquer des pertes de mémoire. Mais il n’y a pas seulement les glucides, les protéines sont aussi essentielles à la santé de votre mémoire, puisqu’elles permettent une bonne attention. « La clé d’une mémoire qui fonctionne bien est de manger sain et équilibré entre glucides et protéines à chaque repas. »

 

Consommez de l’herbe (de Ginkgo biloba)

Dominic O’Brien, le champion de monde de mémoire 8 fois sacré, explique que « la recherche a montré que l’herbe de Ginkgo biloba peut aider à maintenir la mémoire à court terme en maintenant une circulation sanguine aux extrémités et dans le cerveau », c’est pourquoi il en consomme !

 

Faites une sieste de 20 minutes

une-femme-endormie
Une femme qui fait une sieste via Shutterstock

Nous vous le disions précédemment, les troubles et le manque de sommeil peuvent perturber le processus de mémoire. Eh bien, une courte sieste, de 20 minutes, l’après-midi après le repas, pourrait aider à rétablir l’équilibre par suralimentation du cerveau d’après certains neuroscientifiques de l’université de New York.

Mangez du poulet

Des chercheurs de l’université Tufts ont découvert que les personnes qui mangent beaucoup de poulet ont tendance à mieux performer aux tests de mémoire et sont du coup moins touchées par la démence.

 

Surfez sur le Net

ordinateur-internet
Un ordinateur via Shutterstock

La technologie aussi peut vous aider à conserver votre mémoire sur le long terme. Par exemple, surfer sur Internet permettrait à votre cerveau d’être bien plus actif, dans certaines zones comme le « cortex préfrontal », qui sert à prendre des décisions et à se souvenir d’informations complexes. Ainsi les chercheurs ont comparé les cerveaux de personnes âgées qui ont rarement utilisé Internet à d’autres bien plus expérimentés et en sont arrivés à ces résultats incroyables. Donc n’attendez plus pour une bonne séance d’entrainement, surfez !

 

Prenez soin de vos gencives 

Brossez-vous les dents, ayez une hygiène buccale irréprochable, voilà ce qui pourrait booster votre mémoire. Il n’y a aucun lien ? Et pourtant, des études ont montré que des gens avec des maladies des gencives ont tendance à moins bien réussir dans les tests de mémoire. Les chercheurs expliquent que les gencives infectées libèrent un sous-produit dans le sang qui se déplace jusqu’aux zones du cerveau impliquées dans la mémoire.

 

Riez plus

couple-rigole
Un couple qui rit via Shutterstock

Rire peut stimuler votre mémoire ! Lorsque des enseignants qui plaisantent pendant leurs cours et font rire leurs élèves, ces derniers ont tendance à bien mieux réussir leurs tests. Ainsi, en riant, il y a un afflux d’oxygène supplémentaire dans le cerveau, vous oxygénez donc votre cerveau.

Ecoutez de la musique

On sait à quel point la musique classique est bonne pour notre petit cerveau, elle peut stimuler des parties insoupçonnées de celui-ci. Ainsi, les enfants qui en écoutent réussissent bien mieux aux tests de mémoire et cela peut aussi aider les personnes atteintes de démence. Mais si, par hasard vous n’étiez un passionné de musique classique, une récente étude de l’université de Glasgow a prouvé que des morceaux de rock comme en jouaient Jimi Hendrix et les Red Hot Chili Peppers pouvaient tout autant stimuler votre mémoire !

 

Faites l’amour

pieds-lit-couple
Un couple au lit via Shutterstock

Eh oui, faire l’amour est bon pour la santé ! Le sexe augmenterait une substance appelée prolactine qui sert à créer et entretenir les cellules nerveuses dans le cerveau, selon le professeur Perry Bartlett de l’Université du Queensland en Australie. Donc si vous voulez une mémoire d’éléphant, un seul mot d’ordre : faites l’amour !

 

Certaines de ces astuces sont très faciles à mettre en pratique. A la rédaction, certains d’entre nous, qui ont des mémoires de poissons rouges, ont bien pris en notes ces quelques conseils et vont les appliquer à la lettre, s’ils ne les oublient pas d’ici là ;). Et si vous aussi vous avez quelques problèmes de mémoire, faites de la photographie, cette étude a prouvé que son apprentissage et sa pratique auraient des bienfaits insoupçonnés sur notre mémoire. Avez-vous des astuces à partager avec nous pour booster notre mémoire ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux