13 561 personnes connectées

Le monde scientifique est ébahi par cette découverte : les empreintes digitales déterminent l’origine ethnique

Les empreintes digitales sont propres à chaque personne et permettent de reconnaître un individu grâce à la trace que laisse son doigt sur un objet. Une étude a cependant fait un grand pas en avant en étudiant les empreintes de personnes d’origines ethniques différentes et en révélant que les différences étaient notables. SooCurious vous en dit plus sur cette découverte et sur ce que cela implique.

Les empreintes digitales sont particulièrement utiles lors des enquêtes policières. En effet, elles sont uniques et caractéristiques à chaque individu. Cependant, il semblerait que leur formation possède de plus grandes qualités qu’uniquement déterminer une personne. Et pour cause, les empreintes digitales peuvent déterminer l’ethnie des ancêtres de la personne. Les scientifiques ont découvert qu’il y avait des différences distinctes entre les empreintes des anciens peuples d’Europe et d’Afrique.

Ann Ross, une anthropologiste de Caroline du Nord, affirme que cette étude est la première à examiner les empreintes à ce niveau de détails et que les résultats sont extrêmement prometteurs. En effet, ils pourraient aider à comprendre les anciennes fluctuations des peuples et la structure de la population mondiale actuelle.

03-empreintesnoires-pinksherbetphotography

Les chercheurs ont examiné l’index droit de 243 personnes : 61 femmes afro-américaines, 61 hommes afro-américains, 61 femmes américaines et européennes et 60 hommes américains et européens. Ils ont étudié deux niveaux de détails : les nombres et modèles de crêtes mais également les variations plus spécifiques comme les terminaisons et les bifurcations.

Les chercheurs n’ont pas trouvé de différences notables entre les hommes et les femmes mais d’importantes différences entre les individus d’origine africaine et européenne. En effet, la fréquence de bifurcations est plus importante d’environ 5 % chez les personnes ayant des ancêtres africains.

01-empreintes-Mpadowadierf

Cette étude soulève la possibilité qu’il pourrait y avoir beaucoup plus de détails que ce que l’on pense contenus dans les empreintes digitales permettant d’en apprendre plus sur les ancêtres d’un individu. Les chercheurs pensent que cela aiderait également sur les scènes de crime, sachant qu’il est possible de connaître quelques détails du mode de vie d’une personne grâce aux produits chimiques laissés sur ses empreintes. Par exemple, des traces de nicotine peuvent être trouvées dans les huiles et la transpiration.

Cette étude ouvre la possibilité de tracer le passé d’une personne et d’en apprendre plus sur ses ancêtres, uniquement à l’aide de ses empreintes digitales. Il faut cependant attendre que la recherche évolue encore pour en arriver à un tel stade. Les empreintes sur la plante des pieds, les orteils, pourraient également être étudiées. Pour Ann Ross, il est particulièrement important de poursuivre les analyses afin d’offrir une plus grande possibilité de rigueur au domaine médico-légal.

01-empreintesale-samuel

Cette nouvelle découverte est particulièrement incroyable. Les origines de nos ancêtres tiennent littéralement sur le bout de nos doigts. En plus de servir aux anthropologues, cette étude sera d’une grande aide lors des enquêtes policières. Pensez-vous que cette étude cache de nouvelles révélations ou que les empreintes n’ont plus rien à nous apprendre ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux