13 709 personnes connectées

Cette tribu éthiopienne recycle les déchets du monde moderne pour les transformer en accessoires de mode

Dans le sud de l’Ethiopie, au plus profond de la vallée de l’Omo, se cache un peuple extraordinaire connu sous le nom de « Daasanach ». Eric Lafforgue est un photographe français qui a passé plusieurs années à documenter et immortaliser le quotidien de cette tribu composée de plus de 50 000 personnes. Au cours de cette jolie rencontre, il a remarqué qu’une tendance intéressante s’était développée au sein de cette communauté : les « Daasanach » se réapproprient les déchets du monde moderne pour habiller leur coiffe surprenante. SooCurious vous invite sans plus attendre à découvrir cette tribu fascinante.

ethiopiens-coiffures

Capsules de bouteilles, pinces à cheveux ou encore vieilles montres, les « Daasanach » recyclent tous nos objets anciens pour les transformer en de sublimes coiffes. Les objets ne sont pas distribués au hasard parmi la communauté, Eric explique que chaque individu en profite selon certains rituels. Ainsi les jeunes filles et les enfants obtiennent la version la plus basique de la coiffe, tandis que les femmes les plus âgées ont les coiffes les plus lourdes avec le plus de décorations possible. Les hommes ne sont pas autorisés à porter les meilleures coiffes, c’est seulement après s’être mariés qu’ils peuvent se créer une petite coiffe colorée accessoirisée d’une plume. Mais ils ont le droit de la porter uniquement après une chasse ou après avoir affronté avec succès un ennemi.

chapeau-bouchons-enfant

chapeau-bouchons

coiffe-original-ethiopien

ethiopien-chapeau-original

ethiopien-chapeau

Ethiopien-coiffe-objet

ethiopien-coiffe

ethiopien-coiffure-montre

objet-moderne-coiffe-ethiopien

À la rédaction, nous trouvons que les coiffes et les coutumes de ce peuple sont absolument extraordinaires. Si vous avez apprécié ces magnifiques clichés, vous pouvez suivre le travail exceptionnel d’Eric sur son site internet. Les « Daasanach » font preuve de responsabilité et de modernité en recyclant nos vieux objets. Notre belle planète souffre à cause de nos actes irresponsables et c’est ainsi que l’Homme creuse petit à petit sa propre tombe : plus de 3 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution. Pensez-vous que nous devrions trouver davantage de solutions pour préserver notre planète et notre santé ? Quels sont vos gestes quotidiens pour préserver la Terre ?

Ces articles vont vous plaire

Les Tardigrades sont des créatures microscopiques capables de revenir à la vie après 30 ans dans la glace

— @DailyGeekShow