12 363 personnes connectées

Des années d’entraînement vous seront nécessaires pour espérer maîtriser ces jeux et vous mesurer à leurs champions

La scène compétitive du jeu vidéo que l’on nomme e-sport ou sport électronique est devenue incontournable dans cette industrie maintenant titanesque. Les joueurs professionnels parviennent maintenant à remplir des stades entiers d’amateurs venus admirer leurs prouesses. Mais dans le monde de l’e-sport, tous les jeux ne sont pas égaux. Venez découvrir les jeux qui demandent le plus d’entraînement et de technique !

 

Street Fighter IV

 

jv-esport-sfiv

 

Tout est une question de timing avec les jeux de combat. Street Fighter IV apparaît pour la première entrée, mais il est important de noter que d’autres épisodes de la franchise comme Third Strike ou même II Turbo auraient pu gagner la place. Et quand on parle de timing, on parle de joueurs capables de prendre une décision et d’agir en conséquence en une fraction de seconde.

Des mouvements possibles, car ils ont été analysés et répétés des milliers de fois afin de pouvoir être utilisés instinctivement lors des compétitions. L’avantage de devenir un maître dans une franchise comme Street Fighter, c’est que la technique acquise peut se transférer au prochain épisode. La grande difficulté reste d’apprendre à reconnaître chaque frame des mouvements des personnages et d’agir en conséquence. Plus facile à dire qu’à faire !

 

Quake III

 

 

quakerab

 

Sans aucun doute le FPS au rythme le plus effréné. Un clignement d’oeil pourrait vous coûter la vie. Pour jouer à Quake au plus haut niveau, il faut une précision hors norme et une capacité à prendre des décisions à une vitesse ahurissante. Mais ce n’est pas tout, pour briller dans Quake, il faut aussi et surtout connaître les cartes sur le bout des doigts. Au point de pouvoir naviguer dedans les yeux fermés sans se tromper.

Un système de portails téléporte les joueurs d’un endroit à un autre sur la carte et il est donc essentiel de connaître chaque chemin pour pouvoir prédire les mouvements de l’ennemi. Si vous regardez des vidéos de joueurs professionnels, vous vous rendrez compte que la plupart du temps, le joueur ne voit même pas son adversaire, mais devine par avance où il se trouve. Dans Quake, il n’y a aucun temps mort et aucun droit à l’erreur.

 

DOTA 2

 

jv-esport-dota

 

Le genre du MOBA est la nouvelle star de la scène compétitive depuis déjà quelques années maintenant. Malgré des titres comme League of Legends et plus récemment Heroes of the Storm, c’est pourtant l’éternel DOTA 2 que nous choisissons de mettre en avant, car le joueur est davantage puni pour chacune de ses erreurs. La clef du succès ? La communication entre les membres de l’équipe.

Les mécaniques de jeu des MOBA sont très simples à comprendre, mais même si les personnages peuvent sembler faciles d’accès, ils sont incroyablement versatiles et offrent des combats épiques dès lors que deux équipes s’affrontent. La stratégie évolue avec le temps et on comprend le niveau de technique requis dès lors que l’on voit des équipes professionnelles chinoises jouer au jeu…

 

Super Smash Bros Melee

 

 

ssbmrab

 

Au plus haut niveau de jeu, SSBM est un chaos organisé où il se passe tellement de choses en si peu de temps que vous aurez du mal à suivre. Le gameplay se démarque des autres jeux de combat par des niveaux à plusieurs étages et une dimension aérienne bien plus développée et laissant plus de possibilités aux joueurs.

À la place d’enchainements fixes et répétés sans cesse, c’est au joueur d’inventer ses propres combos et de les pratiquer sans relâche. SSBM laisse le champ libre aux joueurs pour pouvoir exprimer leurs styles et c’est ce qui fait que des années après sa sortie, le jeu est toujours activement joué et que de nouvelles techniques se développent encore.

 

Counter-Strike

 

 

csrab

 

Le roi des FPS et sans aucun doute le meilleur représentant du genre sur la scène compétitive. Maîtriser Counter-Strike peut vous prendre des années, mais atteindre le plus haut niveau de jeu est relativement impossible dans la mesure où les plus grands joueurs ont plus de dix ans d’expérience sur le jeu. Car malgré les différentes mises à jour et versions, les mécaniques restent sensiblement les mêmes et permettent aux joueurs de rester compétitifs au fil du temps.

Une précision parfaite et des réflexes instantanés sont le minimum nécessaire pour avoir un bon niveau, mais la complexité du jeu ne s’arrête pas là, car il s’agit avant tout de travailler en équipe et de pouvoir communiquer de façon pertinente dans des moments de grand stress. Dans Counter-Strike, vous n’avez qu’une vie. Et les meilleurs joueurs s’entre-tuent dans des fusillades à une vitesse presque surhumaine.

 

StarCraft 2

 

jv-esport-sc2

 

Pas de grande surprise : StarCraft arrive en tête de liste des jeux les plus difficiles à maitriser. Véritable jeu d’échecs vidéoludique, StarCraft requiert la capacité de pouvoir faire plusieurs choses à la fois à un rythme insoutenable sans des années d’entrainement. Les joueurs professionnels s’entrainent plus de 12h par jour afin de rester au meilleur niveau. Le gameplay propose une complexité et une profondeur qui s’articulent autour de trois races qui s’affrontent pour la suprématie d’un territoire.

Le joueur avec une précision impeccable doit pouvoir effectuer plusieurs centaines d’actions par minute afin de contrôler les deux facettes du jeu : le macro qui regroupe la construction de bâtiments et de son armée et le micro qui désigne les déplacements des unités et les affrontements. Il y a des centaines de choses à faire à chaque instant et quoi que vous fassiez, il y aura toujours un moyen de le faire plus rapidement afin de gagner de petites avances sur votre adversaire. De nouvelles stratégies sont développées tous les jours et analysées pour ensuite être contrées. C’est un gameplay en constante évolution qui demande un investissement gigantesque de la part du joueur.

 

Pour la grande majorité, ce sont des jeux déjà sortis depuis plusieurs années qui ont donc pu être exploités à 100 % par les joueurs. Les spectateurs connaissent déjà les licences et cela permet de faire comprendre les concepts plus rapidement aux nouveaux venus. Le revers de la médaille, c’est qu’il devient presque impossible de rattraper le niveau de joueurs qui s’entraînent sur ces jeux depuis déjà plusieurs années ! Sur lequel de ces jeux aimeriez-vous vous lancer dans la compétition ?