12 054 personnes connectées

Les épices possèdent des bienfaits insoupçonnés sur la santé

Les épices possèdent des bienfaits insoupçonnés sur la santé

Plus ou moins utilisées selon les cultures, les épices ont des vertus nutritives et des bénéfices pour la santé souvent méconnus. Riche en antioxydants, bon pour l’équilibre alimentaire ou participant à la perte de poids, découvrez les pouvoirs surprenants des épices.

Si tout le monde a des épices chez soi, tout le monde ne sait pas forcément comment les utiliser. Pourtant, qu’elles soient en poudre, infusées ou fraîches, les épices permettent de mieux manger, notamment en apportant du goût. Elles permettent ainsi d’utiliser moins de matières grasses ou de sel dans son alimentation, mais aussi d’ajouter de de nombreuses vitamines ou antioxydants.

QU’ELLES SOIENT EN POUDRE, INFUSÉES OU FRAÎCHES, LES ÉPICES PERMETTENT DE MIEUX MANGER

 

LES ÉPICES, PARTIE INTÉGRANTE DE L’HISTOIRE DE LA CUISINE 

Un plat indien (Andhra végétarien)

Un ancien système alimentaire indouiste appelé Ayurvedic prétendait que les épices pouvaient avoir des effets chauffants ou refroidissants sur le corps. Ce changement de température corporelle devait servir à équilibrer le système digestif.

LA MÉDECINE CHINOISE RECOMMANDE L’UTILISATION MÉDICALE D’ÉPICES DEPUIS AU MOINS 2 500 ANS

La médecine chinoise recommande aussi l’utilisation médicale d’épices depuis au moins 2 500 ans. Le gingembre par exemple, était particulièrement recommandé à chaque repas afin d’améliorer la digestion. Pourtant, dans les régions plus européennes, les épices sont assez absentes des plats traditionnels.

On y retrouve principalement les classiques sel, poivre, cannelle ou encore noix de muscade. Les herbes ont aussi une part importante, notamment grâce à l’apport de la cuisine méditerranéenne.

 

LES ATOUTS SANTÉ DES ÉPICES 

Louis Maillard est un chimiste français qui a expliqué en 1912 la réaction chimique qui se produit lors d’une cuisson. En résumé, la chaleur développe une réaction entre le sucre contenu dans les aliments et les molécules d’acide aminés qui composent les protéines. La liaison de ces molécules crée la couleur et le croustillant des aliments cuits, mais aussi leur odeur et leur goût.

L’ajout d’un corps gras comme de l’huile ou du beurre accentue ce mélange de molécule et rend l’aliment plus goûteux. Utiliser des épices permet donc de compenser le manque de gras sans pour autant perdre en saveurs et ainsi avoir une alimentation plus saine et plus équilibrée. Cela permet également d’utiliser moins de sel, qui reste encore aujourd’hui un facteur d’hypertension et d’accident cardiovasculaire.

LES ÉPICES PERMETTENT DE COMPENSER LE MANQUE DE GRAS SANS PERDRE EN SAVEURS

Le basilic, cette herbe qui existe sous la forme de feuille ou de poudre séchée, apporte un goût unique aux aliments. Cette herbe a aussi des vertus anti-inflammatoire, antibactérienne et est aussi une bonne source de magnésium. L’aneth, cette herbe au gout unique, souvent consommée avec du poisson ou pour assaisonner un tartare est très riche en fer et en calcium. Elle possède aussi la vertu extraordinaire de détruire les cellules carcinogènes qui seraient donc susceptibles d’évoluer en cancer.

 

LES ÉPICES POUR TROUVER UN ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE ET UN POIDS IDÉAL 

Du curcuma

Comme dit précédemment, les épices permettent d’utiliser moins de matières grasses, mais certaines aident aussi à atteindre un poids idéal. Le piment par exemple, permet de contrôler l’appétit et ainsi d’atteindre un équilibre alimentaire. Utilisé à une dose raisonnable, il permet de réduire le taux de cholestérol.

LE PIMENT PERMET DE CONTRÔLER L’APPÉTIT

Capsicum frutescens cultivar

Les mélanges d’épices sont également d’excellents atouts santé comme le curry, riche en curcuma notamment, ce mélange est particulièrement riche en vitamines et permet de brûler plus rapidement les graisses. Le mélange d’épices Cajun permet quant à lui d’atteindre la satiété plus rapidement et accélère le métabolisme grâce à la présence de piment et de cumin.

Ce dernier améliore aussi le système immunitaire. L’origan, retrouvé également dans les épices cajuns est riche en fibre alimentaire, a un fort effet antioxydant et améliore la digestion.

D’un point de vue scientifique, les études sur ces questions restent peu concluantes. Même si les épices peuvent avoir une vraie influence sur le corps humain, il ne s’agit pas d’un pouvoir miraculeux qui permettrait de perdre plusieurs kilos en quelques jours, comme l’avait fait croire le fameux régime piment de Cayenne sirop d’érable initié par Beyoncé. Les effets se font en réalité lors d’une consommation continue et variée.

Ainsi, il ne s’agit pas vraiment de quelles épices vous utilisez, mais aussi et surtout de ce que vous cuisinez avec. Les épices doivent faire partie intégrante d’une alimentation plus saine et équilibrée.