13 680 personnes connectées

Les 20 ennemis les plus redoutables que Spider-Man ait jamais affrontés

ennemis-spider-man-comics-une

L’homme-araignée est sûrement l’un des super-héros les plus appréciés du grand public… Mais il possède pourtant de nombreux ennemis ! DGS vous présente 20 de ses meilleurs super-vilains, tirés de l’univers Spider-Man.

 

20. Le Cambrioleur

ennemis-spider-man-comics1

C’est par lui que tout a commencé. Son véritable nom est totalement inconnu mais son rôle est fondateur dans la mythologie de Spider-Man puisque c’est lui qui braque Benjamin Parker, l’oncle Ben, et le tue. C’est le tout premier ennemi qu’affronte l’homme-araignée et c’est aussi grâce à cet événement qu’il prend conscience de la phrase « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » et qu’il endosse le rôle de Spider-Man. En effet, en sortant du studio d’une émission TV, Peter Parker est témoin d’un cambriolage mais ne fait rien pour arrêter le brigand. Après avoir pourchassé l’assassin de son oncle jusqu’à un entrepôt, il se rend alors compte que celui-ci est le voleur en question qu’il aurait pu arrêter et mettre en prison…

 

19. Carnage

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man19

Carnage (visible à gauche sur l’image), alias Cletus Kasady, fait parfois polémique parmi les fans des comics : il est soit adoré soit haï (beaucoup le trouvent inintéressant et ne comprennent pas l’engouement autour de ce personnage). Carnage est un peu le « fils » de Venom puisqu’il entre en possession d’un morceau du costume de Venom lorsque Kasady et celui-ci partagent une cellule de prison. Mais contrairement à Venom, qui évite d’impliquer des innocents malgré sa haine envers Spider-ManCarnage est un véritable psychopathe sanguinaire dont la seule satisfaction est de tuer le plus de personnes possible dès qu’il est en liberté. En plus d’être fou, il est très puissant et ce n’est que grâce à une alliance improbable entre Spider-Man et Venom qu’il est mis hors d’état de nuire.

 

18. Le Vautour

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man18

Avant de devenir l’un des ennemis jurés de l’homme-araignée, Adrian Toomes était un scientifique brillant et un homme d’affaires. Mais tout a dérapé lorsque son associé décide de prendre à lui seul le contrôle de leur entreprise. Pour se venger, Toomes vole un prototype de harnais électromagnétique volant qu’il a lui-même conçu. Capable de voler grâce à ce harnais, Adrian Toomes dérobe les recettes de son ancienne entreprise… Mais il se rend alors compte qu’avec ses nouvelles capacités, il peut devenir encore plus riche. Il prend l’identité du Vautour et commence ses activités criminelles… Avant d’être stoppé par Spider-Man. Depuis, le Vautour lui voue une haine farouche et fait des réapparitions régulières dans le comics, au cours desquelles il réussit notamment à rajeunir, puis à aller en maison de retraite avant de se repentir lorsqu’il apprend qu’il est atteint d’un cancer.

 

17. Morbius

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man17

Morbius est à la fois un ennemi de Spider-Man mais parfois aussi son allié. Véritable héros tragique, Michael Morbius est à l’origine un brillant scientifique. Un jour, il découvre qu’il est atteint d’une très rare maladie du sang complètement incurable. Pour se guérir, il décide alors de faire des expériences impliquant le sang de chauves-souris et des électrochocs. Malheureusement pour lui, l’expérience tourne mal et il se transforme en vampire. Il en possède d’ailleurs toutes les caractéristiques : il ne supporte pas la lumière du jour… Mais surtout, il a une soif insatiable de sang humain, même s’il lutte pour ne pas l’assouvir. C’est donc tout naturellement qu’il devient un ennemi de Spider-Man avant d’être un allié occasionnel du tisseur.

 

16. Le Caméléon

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man16

Le Caméléon a un statut spécial dans la mythologie de Spider-Man : il est le premier super-vilain que le héros a dû affronter dans les comics (The Amazing Spider-Man #1). De son vrai nom, Dmitri Smerdiakov, il est le demi-frère de Kraven le chasseur. Contrairement à de nombreux autres méchants, il utilise la ruse plutôt que la force pour commettre ses crimes. C’est un espion passé maître dans l’art du camouflage et du déguisement. Il est capable d’imiter la voix de n’importe qui et il possède un ordinateur très performant qui lui permet de créer des masques qui reproduisent à la perfection le visage d’autres personnes. Il se fait ainsi passer plusieurs fois pour Spider-Man et pour son alter ego Peter Parker afin d’en venir à bout. C’est également l’un des personnages les plus récurrents des comics puisqu’il fait partie du fameux groupe des Sinistres Six à plusieurs reprises.

 

15. Shocker

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man15

Comme de nombreux ennemis de SpideyShocker est une sorte de Peter Parker qui aurait mal tourné : Herman Schultz est un brillant étudiant, il est également un inventeur et ingénieur reconnu… qui se dirige finalement vers le crime : il se fait un nom dans le milieu des cambrioleurs. Il invente des gants capables de faire vibrer l’air à une haute fréquence qui envoie des « ondes de choc ». C’est grâce à cette invention qu’il parvient à s’évader de la prison où il avait été incarcéré… Avant de tomber sur Spider-Man qui, heureusement pour le Shocker, s’était blessé au bras quelque temps avant. Le voleur a pu s’en tirer et s’enfuir… Mais lors du 2e round, l’homme-araignée a finalement raison de lui et l’envoie à nouveau en prison. Il réussira à s’en évader plusieurs fois, réussissant on ne sait comment à mettre la main sur des gants pour l’aider dans sa fuite. Il est très récurrent dans les comics.

 

14. Le Fléau

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man14

Plus connu pour être le demi-frère du Professeur X et redoutable ennemi des X-Men, le Fléau a également eu le droit à son affrontement dantesque contre Spider-Man. Ce personnage est inarrêtable et seuls les plus puissants héros de l’univers Marvel ont réussi à rivaliser avec lui, notamment Hulk. Autant dire que Spider-Man n’est qu’une fourmi comparé à lui. Pourtant, le héros de New York s’oppose à ce fléau sans fléchir, malgré l’énorme fossé en termes de puissance qui les sépare. L’une de ces histoires, parue en 1982, plait particulièrement aux fans du Tisseur puisque c’est un arc narratif qui permet de faire ressortir le meilleur du héros.

 

13. Rhino

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man13

Même s’il n’est pas d’une intelligence incroyable et n’est pas un personnage très intéressant, le Rhino revient régulièrement dans les comics. De son véritable nom, Aleksei Mikhailovich Sytsevich, il accepte d’être une sorte de cobaye pour une expérience scientifique, dont le résultat est de le lier à vie à un costume de rhinocéros qui décuple sa force. Là où le Rhino passe, c’est le carnage. Malgré sa force brute incroyable, Spider-Man parvient néanmoins à le mettre derrière les barreaux plusieurs fois. Au fil des années, le personnage s’est un peu plus étoffé, s’offrant même une rédemption temporaire durant laquelle il refuse tout lien avec des criminels, se marrie et coule des jours paisibles… Jusqu’à ce qu’un nouveau Rhino ne décide de s’en prendre à lui, tue sa femme et le plonge dans une colère folle qui le pousse à retourner du mauvais côté de la justice.

 

12. Le Lézard

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man12

Le personnage du Lézard, alias Curt Connors, est l’un des méchants les plus ambigus de l’univers de Spider-Man. Comme Morbius, le Lézard est le résultat d’une expérience scientifique qui a mal tourné : ayant perdu un bras lors d’une guerre, le docteur Connors étudie le processus régénératif des lézards pour l’appliquer à lui-même (et pour aider d’autres personnes dans son cas). Mais l’expérience a un résultat horrifiant et inattendu : l’ADN du lézard se mêle à celui de l’homme et lorsqu’il est en colère et/ou stressé, il se transforme en lézard humanoïde. Depuis, Curt Connors essaie tant bien que mal d’empêcher son alter ego monstrueux de reprendre le contrôle. A cause de lui, il a tout perdu : son travail, sa famille, sa vie sociale… Il a même tué son fils lors d’une transformation particulièrement violente. Ce méchant fait de nombreuses apparitions, toujours en conflit avec lui-même et représente en plus de cela l’un des échecs les plus cuisants de Spider-Man, qui était ami avec Connors, et qui n’a jamais pu l’aider à retrouver son humanité.

 

11. Harry Osborn

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man11

Au départ meilleur ami d’université (et colocataire) de Peter Parker, Harry Osborn devient finalement l’un de ses ennemis les plus intimes, justement à cause de cette relation. Sans parler du fait que son père, Norman Osborn, a été l’un des pires ennemis du tisseur. Il n’a aucune idée des véritables identités du Bouffon Vert et de Spider-Man : lorsqu’ils deviennent amis, Peter Parker est déjà un super-héros et a déjà affronté le bouffon à plusieurs reprises. Accro aux drogues depuis plusieurs années, l’état de sa relation avec son père et avec sa compagne de l’époque, Mary-Jane Watson, le font sombrer encore plus. Il assiste au combat final entre le Bouffon Vert et Spider-Man et voit son père mourir devant ses yeux. Comme Spider-Man est à ses yeux le responsable de la mort de son père, il reprend le flambeau du Bouffon après avoir retrouvé le costume dans les locaux de l’entreprise. Son personnage passe ensuite de moments d’amnésie qui le font vivre une vie familiale heureuse à des moments de crise où le bouffon en lui reprend le dessus.

 

10. Homme-sable

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man10

L’Homme-sable est l’un des ennemis les plus coriaces et récurrents de Spider-Man (oui, il y en a beaucoup). Flint Marko devient l’homme-sable après une première évasion de l’île-prison de Rykers Island : il se retrouve en contact avec du sable qui a été irradié de matière radioactive. Le sable radioactif se lie à lui et modifie sa structure moléculaire en sable. Sa première confrontation avec Spider-Man s’effectue alors que celui-ci est encore au lycée. Bien que coriace, le tisseur le met plus ou moins en déroute et le retrouve caché dans son lycée… Peter Parker réussit à le capturer en aspirant le sable avec un aspirateur. Après plusieurs tours en prison, le personnage évolue finalement pour se ranger du côté du bien, il fera même partie des fameux Avengers pendant quelque temps, même s’il finit toujours par retomber dans le crime à un moment pour affronter Spider-Man.

 

9. Le Scorpion

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man9

Comme pour certains ennemis de l’homme-araignée, il y a eu plusieurs incarnations du méchant appelé le Scorpion. La plus connue est celle de Mac Gargan, un homme engagé par J.J. Jameson, le patron du Daily Bugle (le journal pour lequel Peter Parker prend des photos), pour découvrir comment Parker réussissait à ramener autant de clichés du tisseur. Inutile de dire que Spidey l’a rapidement semé. Voyant son échec, Jameson réussit à convaincre Gargan de se soumettre à une expérience qui le lierait presque à jamais à un costume inspiré du scorpion, l’ennemi mortel de l’araignée dans le monde animal. Un costume équipé d’une queue cybernétique capable de projeter de l’acide ou du gaz empoisonné. Comme prévu, le Scorpion finit par être un ennemi très coriace pour Spider-Man, même si celui-ci réussit tout de même à le vaincre. En tout cas, cette expérience ne s’est pas bien terminée pour Mac Gargan qui en a gardé des séquelles psychologiques et qui ne rêve que d’une chose : prendre sa revanche sur Spider-Man mais aussi sur J.J. Jameson. A noter également que Gargan s’est lié pendant un temps au symbiote extraterrestre Venom.

 

8. Electro

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man8

Alors qu’il réparait une ligne à haute tension, Max Dillon a été frappé par la foudre… Ce qui l’a transformé en véritable paratonnerre humain capable de créer de l’électricité à volonté et de la projeter sur ses ennemis pour les électrocuter. Lors de sa première confrontation avec Spider-Man, qui n’était pas du tout préparé à ça, c’est d’ailleurs Electro qui en sort vainqueur. Mais l’ingéniosité du héros n’est plus à présenter et il réussit à littéralement court-circuiter Electro en l’arrosant grâce à une lance incendie, tout en portant des gants en caoutchouc pour se protéger de l’électricité. Cet ennemi fera de nombreuses apparitions dans le comics, notamment au sein des Sinistres Six, ses pouvoirs augmentant à mesure qu’il vieillit (le problème est qu’ils deviennent également moins contrôlables avec le temps). Et là où de simples gants en plastique et un costume isolant suffisaient à protéger le tisseur, désormais, chaque confrontation avec Electro l’expose à un danger potentiellement mortel.

 

7. Mysterio

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man7

Maître des illusions, Mysterio est le seul super-vilain capable de surpasser le Chaméléon en termes de ruse et de supercherie. Ancien spécialiste des effets spéciaux pour Hollywood, Quentin Beck rêvait surtout d’une vie d’acteur : le problème est que personne ne le trouvait à la hauteur. Il a alors décidé d’utiliser ses compétences pour se faire un nom dans le grand banditisme. Lors de sa première confrontation avec Spider-Man, il met au point une machination pour le faire accuser d’un vol dans un musée. En plus de cela, grâce à ses différents gaz et autres fumigènes, il est capable d’annuler le sixième sens si spécial de l’homme-araignée. Finalement, le héros réussit à le stopper, mais comme tous les méchants des comics, il réussit à se libérer plusieurs fois et rejoint la fine équipe des Sinistres Six. A noter qu’il est également un maître de l’hypnose : il a réussi à faire croire à Spider-Man qu’il ne mesurait que 15 centimètres !

 

6. Le Caïd

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man6

Le Caïd, le parrain de la pègre new-yorkaise dans les comics Marvel est surtout connu pour être l’ennemi juré du super-héros aveugle Daredevil. Le Caïd a également donné du fil à retordre à Spider-Man. Sa spécialité est le crime organisé, l’intimidation et la manipulation en tous genres (scientifiques, hommes de main, etc.). Il ne faut pas non plus se fier à son apparence : il est loin d’être obèse puisque son corps est tout en muscles avec très peu de graisse. Ce qui lui permet de se battre d’égal à égal avec quelques super-héros, notamment Peter Parker. D’ailleurs, en termes d’influence, le plus bel exemple reste celui de la période « Spider-Man No More« , un arc narratif dans lequel Peter Parker laisse tomber ses activités de justicier masqué. Le Caïd en profite alors pour rassembler tous les criminels de la ville et tenter d’en prendre le contrôle… Ce qui force le tisseur à reprendre du service.

 

5. Chacal

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man5

Le Chacal est le super-vilain d’un des arcs narratifs les plus controversés des comics. De son véritable nom, Miles Warren, c’est un brillant scientifique qui travaille dans le domaine du clonage et qui enseigne également à l’université à un certain Peter Parker et une certaine Gwen Stacy. Il en est d’ailleurs amoureux et manque de devenir fou lorsqu’il apprend qu’elle est morte. Il juge alors Spider-Man comme responsable. Il crée un clone d’elle et de Parker (il se rend compte qu’il n’est autre que Spider-Man). Cela amène à un affrontement entre l’original et le clone qui se solde par la mort apparente du clone et de Chacal. Dans la deuxième saga dite des « Clones », les scénaristes révèlent que le clone de Spider-Man n’était finalement pas mort, qu’il a pris le pseudonyme de Ben Reilly, tandis que Chacal est bel et bien vivant lui aussi : un clone avait pris sa place. Cette deuxième saga introduit également le personnage de Scarlet Spider (l’identité secrète de Ben Reilly).

 

4. Kraven le chasseur

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man4

Originaire de Russie, Sergei Kravinoff est un chasseur à la force surhumaine dont la seule obsession est de pourchasser l’homme-araignée. Il y a peu d’ennemis de Spider-Man qui peuvent se vanter de l’avoir tué. C’est pourtant le cas de Kraven… En quelque sorte. Ce chasseur hors pair, qui d’habitude méprise l’utilisation d’armes à feu et autres outils pour chasser, a réussi à abattre Spidey au terme d’un combat sans merci entre les deux hommes. Kraven a ensuite enterré l’homme-araignée, le laissant pour mort… alors qu’il ne l’était pas puisque le chasseur n’a fait qu’utiliser un tranquillisant. Son but était simplement de prouver sa supériorité sur Spider-Man et qu’il aurait pu le tuer s’il l’avait voulu. Malheureusement pour lui, après avoir perdu sa principale raison d’être, il décide de se suicider… Avant d’être ressuscité via un rituel impliquant le sang de Spider-Man. Lui aussi a multiplié les apparitions dans le comics et était l’un des membres fondateurs des fameux Sinistres Six.

 

3. Venom

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man3

Venom, c’est la Némésis ultime de Spider-Man et de Peter Parker. Ses origines font partie d’un arc narratif en commun avec de nombreux autres héros de l’univers Marvel appelé « Les guerres secrètes » : les X-Men, les 4 Fantastiques ou encore les Avengers et Captain America. Tous ces héros sont envoyés sur une planète très lointaine par une entité galactique pour se battre contre d’autres super-méchants venus des mêmes univers. Lors d’une de ces parutions, le costume bleu et rouge de Spider-Man est abîmé. Il le remplace alors par le fameux costume noir, sans savoir que c’est en réalité un symbiote extraterrestre qui cherche à se lier définitivement à son hôte. Ce costume décuple les pouvoirs de Spider-Man, qui l’utilise même revenu sur Terre, mais altère sa personnalité pour le rendre plus violent. Ainsi, avec l’aide de M. Fantastique et de la Torche humaine, ils réussissent à le débarrasser du costume.

Mais Venom n’est pas composé que du symbiote, puisqu’il doit vivre avec un hôte. C’est le rôle d’Eddie Brock, la toute première incarnation du personnage et surtout sa plus célèbre. Eddie Brock est un journaliste qui aime le sensationnel. Après avoir inventé de toutes pièces un article, sa réputation est indirectement ruinée par Spider-Man : il perd son travail et sa femme et tient l’homme-araignée responsable de ses malheurs. Les deux entités fusionnent pour ne former qu’un : Venom, qui possède tous les pouvoirs de Spider-Man dans une version plus puissante tout en disposant de deux atouts : il peut neutraliser le sixième sens araignée et connaît également sa véritable identité. Cela conduit à de nombreux affrontements entre les deux ennemis lorsque Venom s’en prend aux proches de Peter Parker. Malgré tout, le personnage est surtout vu comme un anti-héros plus qu’un véritable méchant puisque son seul but est de s’en prendre à Spider-Man tout en se faisant un point d’honneur à ne jamais impliquer de personnes innocentes, contrairement à Carnage, une créature née d’un bout du costume symbiotique.

 

2. Docteur Octopus

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man2

Équipé de quatre bras mécaniques éternellement incrustés dans son dos après une expérience scientifique qui a mal tourné, le Docteur Octopus (ou Otto Octavius) est l’un des plus célèbres ennemis de l’araignée. Il faut dire que grâce à son équipement mécanique, il est capable de rivaliser avec Spider-Man en termes d’agilité et de mobilité. C’est d’ailleurs très bien illustré dans l’adaptation cinématographique des comics, Spider-Man 2. En plus de cela, et comme beaucoup d’autres ennemis, c’est un génie scientifique, capable d’inventer des stratagèmes redoutables pour piéger son adversaire. Il a créé plusieurs associations de vilains, comme les Maîtres du Mal ou encore les Sinistres Six. Opposant régulier dans les comics, le Docteur Octopus a atteint son apogée dans un arc narratif révolutionnaire dans lequel il parvient à permuter son esprit avec celui de Spider-Man, contrôlant ainsi son corps pendant que l’esprit de Peter Parker est prisonnier du corps agonisant du docteur. Déterminé à être un meilleur homme et un meilleur Spider-Man que Parker, Octavius se sert donc du corps de Parker pour faire le bien. (Spider-Man reprend finalement le contrôle de son corps après la fin de cet arc narratif)

 

1. Le Bouffon Vert

les-20-ennemis-les-plus-redoutables-qua-du-affronter-spider-man1

L’ennemi numéro un de Spider-Man, son ennemi intime et l’un de ceux qui lui ont causé les plus grandes souffrances. Il faut dire que le Bouffon Vert est l’alter-ego maléfique de Norman Osborn, le père du meilleur ami de Peter Parker. Les deux ont donc une connexion intime. Après plusieurs combats aériens, les deux adversaires connaissent finalement la véritable identité de l’un et de l’autre, ce qui vaudra aux proches de Peter Parker d’être la cible de cette personnalité complètement folle, née d’une expérience qui a mal tourné. Son arsenal est très puissant mais possède également une imagerie particulièrement tordue puisqu’elle s’inspire de la fête d’Halloween (les bombes citrouilles, le planeur ou encore le masque de gobelin). En plus de ses états d’âme liés à sa double personnalité, le Bouffon Vert représente surtout l’homme responsable de la mort de Gwen Stacy, le premier amour de Spider-Man. Le bouffon l’avait enlevée et jetée du haut d’un pont de New York. Alors que Spider-Man la rattrape grâce à sa toile, elle se brise la nuque. C’est d’ailleurs l’un des seuls moments où, fou de rage, il tente de réellement tuer son ennemi.

 

Ce fut difficile de faire un choix parmi tous ces méchants : il faut dire que l’univers de Spider-Man en regorge ! À la rédaction, ce top a d’ailleurs fait débat puisque certains auraient bien voulu voir Venom en première position, tandis que d’autres sont très contents de voir le Bouffon Vert à cette place. Selon vous, quel est votre méchant préféré des comics Spider-Man ?

Ces articles vont vous plaire

— Marie Curie

Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre