12 544 personnes connectées

Quel avenir pour l’humanité ? Cette étude affirme que des robots remplaceront 5 millions de travailleurs dès 2020

une-robots-costardsEt si le futur appartenait aux machines ? via Shutterstock

La robotisation est en marche et rien ne semble l’arrêter. Aujourd’hui, des machines travaillent à la place des humains, et cela va aller en augmentant. Selon le forum économique mondial, qui organise son sommet à Davos tous les ans, en 2020, dans 15 des plus grosses puissances économiques (dont la France, l’Allemagne, le R-U, la Chine, les USA, l’Australie, l’Inde, l’Italie ou le Japon), près de cinq millions d’emplois supplémentaires auront été remplacés ou seront occupés par des robots. Le futur appartient-il aux machines ?

On est encore loin de Terminator et de ses robots éradicateurs d’humains, mais les intelligences artificielles, les impressions automatiques en 3D, la mécanisation du travail, ou la nanotechnologie vont quand même éradiquer quelques emplois.

 

Les robots remplacent déjà les humains dans de nombreux domaines :

robots-travail

Pour arriver à ces résultats, les auteurs du rapport du WEF (World Economic Forum) ont interrogé des experts de 15 pays, autant de spécialistes en ressources humains, en développement et en économie qui sont catégoriques. Les entreprises vont se passer de plus en plus des hommes, surtout pour les tâches administratives, les milieux des « cols blancs ». D’ici 2020, on va perdre 7,1 millions de postes et n’en créer que 2,1 millions.

Les emplois dans les milieux de la finance, de l’informatique ou encore de l’architecture par contre vont connaître une certaine expansion. Dans ces pertes, les femmes seront plus touchées que les hommes. Selon le rapport, 52 % des emplois perdus sont occupés par des hommes et 48 % par des femmes. Mais compte tenu de la participation plus grande des hommes au marché du travail, la main-d’œuvre féminine sera plus pénalisée, surtout dans les pays émergents.

Actroid-DER_01

« Sans une réponse rapide et ciblée pour gérer la transition à très court terme et construire des forces de travail qualifiées, les gouvernements seront confrontés à un chômage grandissant et à des inégalités croissantes, alors que les entreprises verront leurs marchés de consommation se contracter », prévient Klaus Schwab, le fondateur et organisateur du Forum de Davos.

A l’heure où le problème du chômage plombe les bilans des dirigeants politiques, ces prévisions n’ont rien de réjouissant, et même si l’on souhaite que le progrès technologique nous permette de réaliser de grandes choses, il ne faudrait pas que cela soit au détriment des humains.

TOPIO_3

Une question qui ne semble pas tarauder les gouvernants chinois plus que ça, puisque comme on vous le rappelait, ils font tout pour rattraper leur retard en matière de robotisation de leurs usines, sans trop penser aux employés. Qu’imagineriez-vous faire afin d’empêcher que la robotisation du monde du travail ne se fasse au détriment des êtres humains ?

Ces articles vont vous plaire

— Alphonse de Lamartine

On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.