12 987 personnes connectées

Simulation spatiale remarquable, Elite Dangerous vous propose d’explorer un univers de 400 millards d’étoiles !

Elite Dangerous est une simulation spatiale de grande envergure et non des moindres puisqu’elle propose de visiter 400 milliards d’étoiles. Jouable en multijoueur, le jeu permet tout simplement de faire un peu ce que l’on veut dans la galaxie, marchant, militaire, contrebandier, etc. Seul ou entre amis, le but est de s’enrichir pour acheter du nouveau matériel et ainsi aller toujours plus loin. Car c’est une des simulations spatiales les plus importantes de ces dernières années avec Star Citizen, SooGeek vous propose de vous en parler !

Financé en partie sur la plateforme Kickstarter, le jeu constitue la quatrième édition de la franchise initiée par le jeu Elite, reconnu comme emblématique et fondateur du genre. Elite : Dangerous est conçu par David Braben, l’un des deux co-créateurs de la série. D’abord disponible sur PC le 16 décembre 2014, le jeu est prévu aussi pour PS4 et Xbox One. Il est développé et édité par Frontier Developments.

Un Univers vaste à explorer

UJCWhYT

Le jeu possède 400 milliards d’étoiles, chiffre qui fait tourner la tête et qui montre à quel point l’espace de jeu est immense. Lorsque l’on ouvre la carte en jeu, on s’en rend d’ailleurs très vite compte. Mais pas d’inquiétude vous n’êtes pas seul dans le vide stellaire et des milliers de joueurs et de PNJ viendront agrémenter vos parties. Bien sûr étant donné l’immensité, il peut être parfois rare de croiser quelqu’un, surtout dans des systèmes solaires éloignés. Au programme : étoiles, planètes, lunes ou encore station spatiale ! Tout est fait pour vous donner l’impression de gigantisme et la durée des voyages spatiaux, même en vitesse subluminique renforce cette idée.

La beauté de l’espace

Elite-Dangerous-5

Développé sous le moteur maison COBRA de Frontier Developments, le jeu offre des graphismes de toute beauté qui permettent d’admirer toute la splendeur de l’espace intersidérale. Etoile bleu, blanche, jaune ou rouge, constellation, poussière stellaire ou champ d’astéroïdes, la galaxie donne aux joueurs cette sensation d’être là au milieu des étoiles. On peut aller partout, et les vaisseaux totalement immersifs sont le point central du jeu et proposent eux aussi tout ce qu’il faut pour vous sentir l’âme d’un vrai pilote (modélisation parfaite des cockpits, interfaces).

La liberté à portée de main

eurogamer-39yvf6

Vous pouvez très bien devenir un chasseur de primes enchaînant les missions de traque et de destruction, ou tenter d’obtenir une petite fortune en faisant du commerce de station en station en profitant pour cela des fluctuations du marché, bien au chaud, à bord de votre vaisseau. A l’image d’un Christophe Colomb il est aussi possible de partir à l’aventure, équipé d’un module permettant de détecter et d’analyser les planètes afin de découvrir de nouveaux mondes et de les baptiser. Côté combat vous n’êtes pas en reste car il est possible de faire une carrière combattante. En combat il faudra d’ailleurs faire preuve d’attention et ne jamais tourner le dos à vos adversaires.

elite4

Bref, si vous voulez vivre une expérience unique sur PC ou sur console, on vous conseille fortement cette pépite. Un peu moins ambitieux que son concurrent direct, Star Citizen , le jeu aura au moins le mérite d’être jouable tout de suite. Alors si vous avez toujours rêvé de voyager dans l’espace, n’attendez plus ! Quelle carrière aimeriez-vous avoir dans un jeu de ce type ? Plutôt marchand ? Plutôt contrebandier ? Ou encore chasseur de primes ou explorateur ?

Ces articles vont vous plaire

Le Dragonnier de Socotra est une plante qui produit une résine de couleur rouge sang.

— @DailyGeekShow