12 455 personnes connectées

5 façons insolites d’éjaculer dans le monde animal

Si le fonctionnement de l’accouplement entre humains semble acquis pour la plus part d’entre nous, il semble évident que tous les êtres vivants ne se reproduisent pas de la même façon. C’est ce que vous fait découvrir Soocurious à travers ces 5 façons extraordinaires qu’ont les animaux d’éjaculer.

Chez les baudroies

Chez certaines espèces de baudroie en haute mer, le mâle mord dans la femelle, qui mesure 10 fois sa taille, puis se désintègre. Celui-ci fusionne avec elle jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement, excepté les testicules que la femelle utilisera pour féconder ses œufs. Généralement, les baudroies abyssales sont donc affublées de plusieurs mâles plus ou moins fusionnés attachés au corps.

 

Chez les calamars

2-EJACULATION

Afin de se reproduire, les calamars mâles donnent aux femelles des paquets de sperme appelés spermatophores. Ils les collent ensuite sur ​​la femelle en utilisant soit un tentacule, techniquement appelé «hectocotyle»  ou « un organe terminal pouvant être assimilé à un pénis géant » explique Marah J. Hardt, auteure d’un livre spécialisé sur la reproduction des espèces. Une fois collés sur tête de la femelle, le sperme pénètre dans la peau. Après cela, le sperme emprunte la cavité palléale de la femelle et permet la formation d’oeufs.

 

Chez la libéllule

Des libéllules via Shutterstock
Des libéllules via Shutterstock

Les grattoirs de sperme de la libellule sont un outil unique dans la reproduction, explique l’entomologiste Katy Prudic de l’Université de l’Arizona. La libellule mâle possède deux séries de parties génitales et déplace ses spermatozoïdes des testicules vers le pénis. Avant de s’accoupler, elle enlève également le sperme provenant des anciens accouplements avant de libérer le sien.

 

Chez la mite

3-MITE

« Une tragédie grecque », voilà comment Prudic définit le sort de la mite mâle, qui devient techniquement un papa tout en restant dans le corps de sa mère. Les femelles mites pondent ainsi jusqu’à neuf oeufs à l’intérieur de leur corps, avec généralement un seul de sexe masculin. Ces oeufs se nourrissent de leur maman puis, une fois mûrs, s’accouplent avec leur frère. Elles quittent ensuite leur maman en coupant un trou dans son corps tandis que le mâle meurt d’épuisement.

 

Chez les vers marins

4-VERS-MARIN

Les osedax vivent dans la mer profonde, où ils se nourrissent d’os de baleine. Leur croissance est ralentie, de sorte que les mâles ressemblent à «des vers prépubères mais avec des testicules d’adultes complètement développés » explique Hardt. Ils vivent à l’intérieur des femelles et « éjaculent par le haut de la tête, libérant ainsi le sperme juste à côté de l’ouverture de la femelle, de laquelle les œufs de la femelle sortent.»

 

À la rédaction, nous sommes étonnés par ces types de reproductions et d’éjaculations dans le monde animal. Si ce type d’article vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir cette araignée cannibale adepte du sexe oral.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde, un peu moins de 1000 briques de Lego sont fabriquées et vendues dans le monde