13 258 personnes connectées

Halte aux clichés : les jeux de rôle rendent les joueurs plus sociables, plus créatifs et plus ingénieux

En général, quand on évoque le jeu de rôle, beaucoup de personnes pensent à des geeks qui s’investissent trop dans un jeu de société Fantasy. Pourtant, la pratique du jeu de rôle est, en plus d’être distrayante et amusante, épanouissante. En effet, jouer au jeu de rôle développe la créativité, les capacités sociales, l’esprit d’équipe et la capacité à résoudre des problèmes. DGS vous aide à voir les jeux de rôle d’un autre oeil.
Quand on vous parle de jeu de rôle, en général, vous pensez plutôt à des gens déguisés jouant les magiciens de pacotille avec un sérieux limite effrayant dans un sous-sol obscur (ou alors si vous avez l’esprit mal placé vous pensez à des jeux de rôle sexuels). Bon, peut-être que faire des jeux de rôle parait un peu ridicule, mais si l’on dépasse cet a priori, on trouve plein de bénéfices que l’on peut utiliser dans la vraie vie lorsque l’on joue à des jeux de rôle, et surtout, on s’amuse !

 

1 – Jouer cultive votre créativité 

 

Une figurine de jeu de rôle :

jeu de rôle

 

La créativité, c’est un peu tout ce sur quoi repose un bon jeu de rôle, et ce qui le distingue de n’importe quel autre jeu. Les jeux de rôle ont la capacité de vous emmener à peu près où vous voulez, dans la limite justement de votre imagination. Bien sûr chaque jeu de rôle comporte des règles, mais elles ne sont que la structure large qui va vous permettre de construire une histoire originale et cohérente et vous éviter de partir dans tous les sens.

Raconter et inventer des histoires est l’une des activités créatives les plus stimulantes pour le cerveau. Lorsque nous vivons ou racontons des histoires, les capacités cérébrales liées au langage, à l’archivage et à la mise en relation des informations sont hautement stimulées. Quand vous jouez à un jeu de rôle, votre cerveau est hautement mis à contribution par votre imagination et votre créativité.

 

Du matériel pour jouer à un jeu de rôle : 

jeu de rôle

 

Plus que de lire un roman, jouer à un jeu de rôle stimulera votre capacité à vous imaginer des histoires et à les ordonner dans votre imagination, ce qui est d’autant plus vrai pour le maître du jeu (celui qui mène la partie, raconte l’histoire du groupe et doit s’assurer que l’ensemble soit vivant). Mais même vous, en tant que joueur jouant un rôle simple, vous êtes aussi amené à développer votre personnage de manière intéressante, lui créer une histoire cohérente et dense, mais aussi lui faire suivre son propre chemin.

En fait, jouer à un jeu de rôle vous force à créer quelque chose d’intéressant pour vous et pour les autres. Les capacités stimulantes des jeux de rôle sur l’imagination peuvent d’ailleurs vous mener à vouloir ensuite créer vos propres histoires : R. R. Martin, l’auteur des romans Game of Thrones, et Matt Groening, le créateur des Simpson, ont par exemple tous les deux joué à des jeux de rôle et ont célébré la manière dont cette pratique a stimulé leur imagination.

 

2 – Jouer augmente vos capacités sociales

 

Un club de jeu de rôle : 

jeu de rôle

 

Quand on pense aux jeux de rôle on a souvent tendance à penser à des personnes tellement isolées socialement qu’elles se réfugient dans des mondes imaginaires, un cliché complètement faux (en plus d’être insultant). En réalité, c’est tout l’inverse : le jeu de rôle est une activité hautement sociale, qui exige de parler constamment avec des gens, d’exprimer votre avis et de partager votre ressenti.

 

Bien sûr, les jeux vidéo en ligne peuvent créer quelque chose de similaire, mais il y a une chose qu’ils ne peuvent pas faire comme le jeu de rôle : vous amener à rencontrer physiquement et non pas virtuellement les gens. De plus, en général, on joue aux jeux de rôle entre amis, ce qui permet de maintenir et de resserrer les liens avec ces personnes proches. Ou alors justement, jouer à des jeux de rôle au sein d’un club permet de rencontrer d’autres personnes et là aussi de tisser des liens.

Surtout, passer par le jeu de rôle peut aider à vaincre sa timidité. Tout d’abord, selon toute logique, jouer à des jeux de rôle permet de rencontrer des personnes qui partagent comme soi un goût pour les univers imaginaires et d’autres centres d’intérêt liés. De plus, il ne faut pas négliger le fait que l’alter ego fictif que l’on se crée le temps du jeu peut rassurer les personnes timides et leur donner le sentiment d’être moins vulnérables. Bien sûr qu’il n’y a rien de mal ou d’anormal à être timide, mais le jeu de rôle crée justement une zone de confort qui permet un minimum de passer outre.

 

3 – Jouer augmente votre esprit d’équipe

 

Une partie de jeu de rôle : 

Jeu de Rôle

 

La plupart des jeux de rôle ne peuvent pas se terminer par une victoire ou une défaite, mais ils nécessitent tout de même un fort esprit d’équipe. Le cours des évènements dépendra de la capacité des participants à s’associer, et justement s’ils n’y parviennent pas, la partie ne risque pas d’être particulièrement gratifiante. Par définition, les jeux de rôle doivent se jouer en groupe et ne s’apprécient que de cette manière justement parce qu’il n’y a ni gagnant ni perdant.

Beaucoup de jeux mettent déjà leurs joueurs en compétition les uns avec les autres, mais la vie de tous les jours est déjà bien assez pesante en la matière. Les jeux de rôle peuvent donc constituer une bulle reposante. D’ailleurs, le fait que les enjeux des jeux de rôle reposent sur la coopération peut s’avérer un entrainement utile pour des situations de la vie de tous les jours, puisque le travail peut se faire en équipe par exemple. Dans un jeu de rôle, votre personnage a un set prédéfini de capacités qu’il est important de définir en fonction de ce qui aidera le groupe de manière à être complémentaires, un peu comme au travail chacun se complète.

Même s’il faut garder à l’esprit que jouer à un jeu de rôle n’est pas aussi sérieux que le travail (et ça n’a pas à l’être, le but étant de s’amuser), cela peut apprendre les bases du travail d’équipe et de la coopération. Peut-être que vous aurez l’occasion de vous découvrir des talents de leader, ou que vous vous sentirez à l’aise dans un rôle de soutien, toujours prêt à venir en aide à un allié en détresse. Il n’y a pas de bon ou de mauvais rôle, seulement un qui vous convienne. En jouant avec une équipe, vous apprenez à travailler avec une équipe de manière optimale.

 

4 – Jouer vous apprend à résoudre des problèmes

 

Une partie de jeu de rôle : 

jeu de rôle

 

Résoudre des problèmes, voilà en gros ce qui permet de faire avancer le monde. Or le jeu de rôle peut être un bon moyen d’apprendre à résoudre des problèmes complexes. En fait, toutes les péripéties auxquelles vous faites face dans un jeu de rôle sont des problèmes, et ces problèmes peuvent s’accumuler et se ramifier de manière complexe : le but ultime de votre équipe peut être de sauver le monde du chaos, mais vous devez pour ce faire vous échapper d’endroits dangereux, résoudre des énigmes, venir à bout d’ennemis… le tout en même temps.

Les situations présentées dans les jeux de rôle ne font que reposer sur des problèmes en apparence insolubles. À chaque fois que vous paraissez totalement bloqué, vous êtes forcé de réagir et de trouver une solution. Cela vous amènera immanquablement à développer des capacités d’improvisation lorsque vous et votre groupe devez rapidement trouver une solution pour vous débloquer. Certains des moments les plus mémorables d’une partie de jeu de rôle sont d’ailleurs ces moments où la situation parait complètement bloquée mais où vous parvenez tout de même à trouver un moyen de continuer avec votre groupe !

 

Du matériel pour jouer à un jeu de rôle : 

jeu de rôle

 

Apprendre à résoudre des problèmes vous permet de développer vos capacités cérébrales, notamment celles liées au calcul, et votre sens critique. De cette manière vous pourrez peut-être aborder de futurs problèmes de la vie de tous les jours avec le bon état d’esprit. De plus, comme dans un jeu de rôle vous êtes à la fois spectateur et acteur de l’action, cela vous apprend à observer un problème selon des perspectives variées qui vous permettront de mieux l’appréhender et de mieux vous en sortir.

 

5 – Jouer, c’est sympa ! 

 

Jouer au jeu de rôle n’est pas compliqué : 

jeu de rôle

 

Voir le jeu de rôle de manière utilitariste (pour ce qu’il peut vous apporter et vous apprendre) c’est bien, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit surtout de s’amuser d’une manière que peu d’autres activités permettent. L’un des grands avantages du jeu de rôle par rapport à n’importe quelle autre manière de s’amuser est qu’il permet d’incarner un rôle, de se comporter différemment de ce que l’on fait d’habitude, et cela sans contraintes et dans un espace apaisé. La majorité du plaisir lié au jeu de rôle est d’ailleurs de laisser de côté un quotidien qui peut être pesant et de retomber en enfance le temps d’une partie.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, la pratique du jeu de rôle permet donc de nous ouvrir aux autres. À la rédac’, on a tous envie de s’acheter une boite Donjons et Dragons pour mettre tout ça en pratique ! Et vous, êtes-vous un adepte du jeu de rôle ?

Ces articles vont vous plaire

— Ernest Hemingway

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.