12 434 personnes connectées

Le réchauffement climatique a aussi des conséquences inattendues : il rend les écureuils obèses !

C’est sans doute l’un des animaux les plus mignons qui soit. Même enrobé, l’écureuil emporte toujours les suffrages (encore plus quand il a de grosses joues). Pourtant, durant l’hiver 2016, un phénomène est apparu : l’hiver étant trop doux, ces petites bêtes n’arrivent pas à perdre de la graisse et se retrouvent en surpoids. SooCurious vous éclaire sur la question.

En Europe comme en Amérique du Nord, le constat est le même : l’hiver est bien plus doux que d’habitude. Si le climat a un impact sur nos vies, c’est encore plus vrai pour les animaux. Comme d’autres, l’écureuil fonctionne au ralenti en hiver. Ce petit rongeur fait des réserves de graisse en automne afin de tenir quand il fait froid. Mais ce fonctionnement ne marche que si le froid apparaît. Dans le cas contraire, comme l’hiver 2014, les écureuils se retrouvent avec une surcharge pondérale.

 

Le climat doux fait que les écureuils trouvent très facilement de la nourriture, comme des noisettes ou des graines. Tant qu’il fait doux, ils vont continuer à s’alimenter en attendant le froid. David Sugarman, un chercheur au centre scientifique d’Ontario, abonde dans ce sens : « Naturellement, si vous êtes un animal qui doit parvenir à passer l’hiver avec pas ou peu de nourriture, vous cherchez à faire des réserves autant que faire se peut. » Cette situation est un problème, même si cela peut faire sourire : si la douceur persiste en 2016, les écureuils pourraient perdre en longévité…

une-ecureuil-1

visuel-ecureuil-2Les observateurs, comme David Sugarman, se montrent pourtant optimistes. Selon eux, les écureuils ne souffriront pas de problèmes de santé liés à cette prise de poids. Ils risquent surtout de rencontrer des difficultés pour trouver des abris et pour grimper aux arbres, vu leur embonpoint. Êtes-vous amusé ou inquiété par ce phénomène ? Si vous trouvez les écureuils craquants, vous apprécierez sûrement cet article sur un photographe qui a eu la chance de voir deux écureuils jouer dans la neige. Que faites-vous chaque jour pour réduire les effets du réchauffement climatique ?

Ces articles vont vous plaire

Le tetanos qui a pourtant quasiment disparu des pays riches, tue encore 584 personnes par jour, soit 213 000 décès par an dans le monde.

— @DailyGeekShow