13 518 personnes connectées

L’Écosse montre la voie : plus de 50 % de son électricité provient des énergies renouvelables

ecosse-ecologie L'Écosse est un exemple en matière d'écologie via Shutterstock

Face au réchauffement climatique et autres effets néfastes des activités humaines, la nécessité de produire des énergies renouvelables devient de plus en plus pressante. C’est ce qu’ont bien compris certains Etats, comme l’Ecosse. SooCurious vous présente l’action de ce pays européen qui fait figure de modèle écologique.

Véritable emblème de l’énergie propre, le Costa Rica, grâce à un florilège de modes de production écologiques comme l’hydroélectricité, la géothermie ou le solaire, est capable de produire la très grande majorité de son énergie à partir d’énergies renouvelables et devrait atteindre 100 % en 2016. Dès lors, à l’instar de ce petit pays d’Amérique centrale, d’autres Etats à travers le monde ont décidé de se mettre au vert, comme le Danemark, ou encore l’Ecosse.

Energie-renouvelable-shutterstock Des panneaux solaires via Shutterstock

En Ecosse, justement, le gouvernement s’est engagé dans la transition énergétique dès 2007, conscient de ses très grandes capacités dans ce domaine. Car si le pays dispose des plus importantes réserves de pétrole de l’Union européenne, il possède également de très importantes ressources en ce qui concerne les énergies renouvelables, comme ses nombreuses façades maritimes ou son exposition aux vents.

Par exemple, l’Ecosse est balayée par des vents très réguliers qui lui permettent d’attendre des rendements de l’ordre de 40 % dans ses parcs éoliens, contre 25 % pour le reste de l’Union européenne. Partant de ce constat qui lui est favorable, le pays a notamment entamé la construction du premier parc d’éoliennes flottantes au monde, consolidant sa politique écologique.

Eoliennes-Ecosse-shutterstock Des éoliennes en Ecosse via Shutterstock

Finalement, l’Etat du Nord de l’Europe atteint largement les objectifs qu’il s’est lui-même fixés : alors qu’il visait une consommation d’électricité issue à 50 % d’énergie renouvelable en 2015, il en est déjà à 57,7 %. Surtout, le pays membre du Royaume-Uni pousse son ambition toujours plus loin et désire produire toute son électricité à partir de sources « vertes » en 2020.

Comme l’Ecosse, beaucoup de nations ont compris l’importance que revêt l’écologie, tout comme l’intérêt économique qu’elle peut présenter. Ainsi, l’Agence internationale de l’énergie estime que plus d’un quart du monde sera alimenté par des énergies renouvelables en 2020 et certains Etats font déjà figure d’exemple, comme le Maroc. Récemment, ce pays du Maghreb a construit la plus grande centrale solaire du monde. Un projet astronomique qui devrait être capable, à terme, d’alimenter la moitié des foyers marocains en énergie verte.

La centrale marocaine Noor : 

Centrale-Maroc

Face à un réchauffement climatique qui n’en finit plus de croitre, la volonté des décideurs écossais est un superbe exemple à suivre pour l’ensemble du monde. Car il montre que l’on peut conjuguer les activités d’un pays riche et les préoccupations environnementales. Si ce type de modèles écologiques vous intéresse, découvrez également comment la Suède s’apprête à devenir le premier pays à s’affranchir de toute énergie fossile.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux