12 390 personnes connectées

Percez les mystères sanglants du château transylvanien du célèbre comte Dracula

Le château de Bran en Transylvanie est situé en Roumanie. Monument classé historique et grand lieu touristique du pays, il est surnommé « le château de Dracula » lorsque Bram Stoker publie son roman sur le célèbre vampire, inspiré d’une personne réelle : Vlad III l’Empaleur. Découvrez les mystères qui résident dans les pierres de ce château.

Le comte Dracula est un personnage connu de tous et dont Bram Stoker s’est inspiré pour son roman. Si dans son livre, il le fait habiter dans une autre région que la Transylvanie, le château décrit ressemble pourtant fortement à celui du château de Bran, ce qui a valu à la forteresse son surnom de « château de Dracula ».

dracula-chateau-Bran-14Certains vont jusqu’à prétendre que la réelle personne qui a inspiré le personnage de vampire, Vlad III l’Empaleur, aurait investi les lieux. Ce dernier, qui a vécu au XVe siècle, avait la terrible réputation d’être un souverain cruel qui aimait empaler ses ennemis. Sa popularité s’est grandement accrue à la sortie du livre de Bram Stoker en 1897. Cependant, il ne serait pas impossible que ces dires soient amplifiés pour attirer les touristes, déjà très nombreux à pénétrer dans ces lieux pleins de mystère. S’ils peuvent y découvrir des vêtements d’époque ainsi que des meubles, quelques armes et des tapis, beaucoup de pièces sont fermées au public.

Le château de Bran a une riche histoire. Il a été initialement construit en bois, par les chevaliers teutoniques au XIIIe siècle. Mais la tour de garde en bois fut assiégée et brûla totalement. En 1377, le roi de Hongrie, Louis Ier de Hongrie, fit bâtir une nouvelle forteresse de pierre au sommet du Rocher de Bran. Durant 27 années, la famille royale de Roumanie posséda le château.

dracula-chateau-Bran-12
La reine Marie de Roumanie

Entre 1920 et 1930, le château subit des travaux de rénovation et est transformé en résidence d’été pour la famille royale. En 1927, sous le règne de la reine Marie, un passage secret est découvert, qui relie les deux étages du château. Amants, espions ou ambassades secrètes ? Nul ne sait à quoi il servait ! Un autre passage secret fut découvert, reliant la fontaine du jardin intérieur et la base du château. Celui-ci fut découvert par hasard, lorsqu’un enfant est tombé accidentellement.

En 1947, l’Etat communiste roumain confisque le château après l’abdication du roi Michel Ier par le ministre soviétique Andreï Vychinski. Le château est alors un musée national d’histoire et d’arts médiévaux. Mais Dominique de Habsbourg, petit-fils de la reine Marie, a voulu reprendre ses biens. Après une longue procédure, il parvient, le 26 mai 2006, à devenir propriétaire du château de Bran. Il assure alors que la forteresse resterait un château.

dracula-chateau-Bran-13
Le deuxième passage secret

Cependant le 19 janvier 2007, on apprend que la famille Habsbourg souhaite vendre le château de Bran pour 60 millions d’euros, alors que le château de Dracula attirant 400 000 et 500 000 visiteurs par an fait recette d’1 million d’euros. L’Etat roumain était intéressé par un éventuel rachat mais le prix leur a paru indécent et exagéré. Cependant, la vente du château n’a pas été certifiée et il se pourrait que ce ne soit qu’une simple rumeur. Le château de Dracula n’a pas fini de faire parler de lui !

Le château de Bran surnommé le château de Dracula via Shutterstock
Le château de Bran surnommé le château de Dracula via Shutterstock
Le château de Bran surnommé le château de Dracula via Shutterstock
Le château de Bran surnommé le château de Dracula via Shutterstock

Une photo publiée par erwin0618 (@erwin0618) le

Un saluto dal conte Vlad

Une photo publiée par Riccardo (@rixy_roma) le

Dracula-chateau-Bran-4

Dracula-chateau-Bran-5

Dracula-chateau-Bran-6

Dracula-chateau-Bran-7

Dracula-chateau-Bran-8

Dracula-chateau-Bran-9

Dracula-chateau-Bran-10

Dracula-chateau-Bran-11Le château de Bran (ou château de Dracula) abrite une riche histoire et laisse libre cours à l’imagination des touristes de croire aux légendes du mythique vampire. Partez donc découvrir davantage la Transylvanie en découvrant 16 merveilleux paysages de la région.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais