12 211 personnes connectées

La guerre commerciale entre Donald Trump et la Chine est déclarée

Une-trumpvschine

Donald Trump a pointé du doigt la Chine durant sa campagne présidentielle. Voilà maintenant près d’une semaine que le milliardaire a été élu président des États-Unis d’Amérique, et la Chine a tenu à s’exprimer sur l’avenir des relations commerciales entre les deux pays. Les menaces sont claires et à prendre au sérieux : si Trump déclare une guerre commerciale à la Chine comme il l’avait annoncé, elle menace de stopper la vente d’iPhone au États-Unis.

Durant sa campagne, Donald Trump a tenu un discours radical sur les pratiques commerciales de la Chine. D’après lui, l’écologie serait un prétexte inventé par la Chine pour minimiser la compétitivité des États-Unis. D’après ses dires, l’État américain doit revenir à un système protectionniste qui protège le système économique du pays.

Donald Trump lors de sa campagne présidentielle
Donald Trump lors de sa campagne présidentielle

Lors de sa campagne, Trump a promis une augmentation radicale des frais de douanes pour les produits importés de Chine. Si on en croit ce qu’il dit, l’augmentation s’élèverait à 45%. D’après les experts, ce chiffre est surréaliste et mettrait en difficulté l’économie des États-Unis.

Cependant, la Chine est prête à mener une guerre commerciale. En effet, dans la plupart des secteurs, elle est économiquement indépendante. L’Empire du Milieu est donc prêt à stopper les ventes d’iPhones si Trump met en œuvre ce qu’il avait annoncé. Le pays possède d’ores et déjà un marché fructueux de smartphones. Dans cette histoire, le grand perdant serait Apple, mais les entreprises américaines seraient aussi dans une très mauvaise posture.

© Pixabay
© Pixabay

Le président chinois Xi Jinping a communiqué avec Trump via un appel téléphonique pour le prévenir que « la coopération est le seul choix correct pour la Chine et les États-Unis ».

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes.