13 908 personnes connectées

Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, le robot de surveillance K5 assure votre protection

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securiteUne

Si les avancées de la robotique donnent majoritairement naissance à des robots militaires, le secteur civil n’est pas en reste pour autant. Une start-up a mis au point un droïde de surveillance qui aura pour but d’assister les agents de sécurité dans leurs rondes nocturnes. DGS vous présente ce robot en détails.

Ce nouveau petit robot a été conçu par Knightscope, une firme américaine basée en Californie dans la Sillicon Valley. K5, de son petit nom, ne mesure qu’un mètre pour 136 kg. Cependant, derrière ce physique de petit poucet se cache un énorme potentiel en matière de surveillance, dont le but est de renforcer la sécurité de lieux stratégiques tels que des supermarchés, des parkings souterrains ou encore des entrepôts.

Qu’on ne s’y trompe pas, la mission de K5 ne consiste en aucun cas à remplacer les agents de sécurité mais plutôt à les assister dans leurs tâches en faisant de la prévention. À ce sujet, le co-fondateur de la start-up, William Santana Li est très clair : « Nous ne voulons pas d’un RoboCop ou d’un Terminator, nous préférons penser à un mélange entre Batman, Minority Report et R2-D2… Nous souhaitons laisser aux hommes les tâches stratégiques. » Pour ce faire, cet agent de surveillance du futur est équipé de nombreux capteurs lui permettant de fournir des informations précises afin de faciliter l’intervention des équipes de sécurité tout en maximisant son efficacité.

Grâce à son algorithme d’analyse prédictive intégré, les données recueillies par le robot de Knightscope sont immédiatement analysées et confrontées avec les bases de données du gouvernement et des entreprises afin de déterminer le degré critique de la situation. K5 peut donc couvrir un périmètre préalablement délimité tout en filmant la situation et en collectant des données : il transmet ensuite des rapports précis et détaillés en temps réel aux équipes de surveillance.

Enfin, au niveau de l’équipement, ce petit robot dispose d’un arsenal digne d’un agent secret : caméra infrarouge, caméra thermique, microphones, capteurs laser, détecteurs chimiques et détecteurs de radiations… Tout est là pour détecter n’importe quel type d’anomalies ! Petit hic cependant, étant démuni d’un dispositif de défense, K5 pourrait être mis hors-jeu en un rien de temps s’il se fait attaquer. À noter que Knightscope n’a toujours pas annoncé de prix pour son robot… À suivre.

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite7

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite5

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite6

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite8

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite3

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite1

dites-bonjour-a-k5-le-nouvel-allie-robotise-des-agents-de-securite4

Ce robot aux allures de R2-D2 de Star Wars devrait probablement rencontrer un franc succès auprès des sociétés de sécurité. De plus, le fait qu’il n’ait pas vocation à remplacer les humains devrait également plaire puisqu’il ne sera pas responsable de suppressions d’emplois. Au bureau, on encourage cette collaboration humain/robot puisqu’elle a pour but de renforcer la surveillance tout en facilitant le travail des agents de nuit. Alors, vous sentiriez-vous plus en sécurité en sachant que le robot de surveillance K5 veille sur vous ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !