13 135 personnes connectées

Passez d’un niveau à l’autre dans Les Mondes de Ralph afin d’y découvrir toutes les références geek !

Au milieu des contes de fées et autres histoires de princesses, Disney a décidé de nous offrir de nouvelles histoires plus modernes, inspirées entre autres par la technologie. Et en 2012, les studios se sont mis à votre loisir préféré en créant Les Mondes de Ralph, un film où les héros sont des personnages de jeu vidéo. Lumière sur ce film surprenant truffé de références à l’industrie vidéoludique.

Imaginé par les studios Disney, Les Mondes de Ralph est un film d’animation en 3D sorti au cinéma fin 2012. L’histoire est celle de Ralph la casse (doublé dans la version française par l’humoriste François-Xavier Demaison), le méchant destructeur du jeu vidéo Fix-it Felix Jr. Depuis 30 ans, il ravage les mêmes fenêtres mais personne ne l’apprécie car il est le méchant du jeu. Pour montrer à tous qu’il peut être quelqu’un de bien, il va aller à l’encontre d’une règle du jeu vidéo et quitter sa borne pour devenir le héros d’un autre jeu. Mais c’est loin d’être une mission facile, et il va se retrouver obligé, avec la malicieuse pilote Vaneloppe, de sauver les jeux sous peine de tous les faire disparaître dans un néant informatique.

 

les-mondes-ralph-méchants

Le film a pour décors principaux 3 jeux vidéo, à savoir Fix-it Felix Jr., mais aussi Hero’s Duty (un FPS futuriste) et Sugar Rush, un Mario Kart sucré. Mais ceux-ci sont avant tout des bornes du Litwak’s Arcade, une salle de jeux fictive inspirée de celles que l’on peut trouver aux Etats-Unis. Et en plus d’avoir créé des jeux originaux, les créateurs ont carrément rendu hommage à l’histoire du jeu vidéo en y faisant apparaître les méchants les plus cultes. Bison, Bowser, Diablo, les fantômes de Pac-Man ou le méchant rhinocéros d’Altered Beast se rencontrent ainsi pour la première fois pour parler de leur condition de méchant. D’autres personnages comme Sonic, Q-Bert, Chun-Li ou les barres de Pong sont également visibles à la gare centrale des jeux, le lieu où tous se retrouvent quand les jeux sont éteints.

Mais les allusions aux jeux vidéo ne se limitent pas à des personnages visibles à l’écran. Si vous ouvrez l’œil, vous pouvez voir d’autres références sous forme de tags ou dans les dialogues des personnages. Parmi les titres évoqués, on retrouve ainsi World of Warcraft, Tomb Raider, Final Fantasy VII, Zero Wing ou encore Starcraft. Fan de pop culture, le film vous met aussi au défi car il comporte également de nombreuses références à des films cultes et à d’autres classiques Disney. Et pour rendre les jeux qu’ils ont créés plus réels, les animateurs sont allés jusqu’à créer de fausses pubs pour promouvoir les 3 jeux phares du film. Elles permettent de découvrir leur date de sortie et vous invitent même à y jouer à la salle d’arcade où ils sont installés dans le film.

 

 

Le film donne un autre point de vue sur le jeu vidéo en vous emmenant voir ce qui se passe quand les héros de vos jeux préférés ne sont pas à l’écran. Les créateurs du film leur ont ainsi donné un quotidien dont les humains ignorent l’existence mais surtout des émotions, un peu comme avec les jouets de Toy Story. Son héros, Ralph, est un personnage attachant qui nous invite dans ce monde que nous croyions si bien connaitre et nous en donne une vision certes improbable mais à laquelle on aime croire. Et si le thème reste assez surprenant pour un film Disney, on passe très rapidement derrière l’écran de la borne d’arcade. Le tout est porté par des graphismes jouant aussi bien sur le 8-bit que sur la haute résolution et une bande originale réunissant des artistes comme Skrillex, Owl City ou les AKB48.

Le jeu vidéo aurait pu être un sujet piège où l’on tombe vite dans le cliché, mais il va au-delà et parvient à nous émouvoir. Il parvient même à réinterpréter via ses personnages principaux (Félix et Ralph) l’un des duos stars des salles d’arcade des années 80 : Mario et Donkey Kong. Le film a d’ailleurs connu un franc succès aux Etats-Unis où il a été nominé aux Oscars et aux Golden Globes en 2013 dans la catégorie « Meilleur film d’animation ». Et pour boucler la boucle, le film a été adapté en jeu vidéo au travers de 2 titres sortis sur Wii et sur 3DS. Ironiquement, les jeux dérivés du film n’ont pas marqué l’esprit des joueurs. Enfin, en tant que personnages Disney, Ralph et Vaneloppe ont également eu droit à leurs figurines interactives pour le jeu vidéo Disney Infinity.

 

les-mondes-ralph-amis

 

Haut en couleur et riche en émotions, Les Mondes de Ralph est un très bon film d’animation qui a su donner une âme au jeu vidéo. En titillant notre esprit de joueur au travers des nombreuses références cachées, le jeu parle aux gamers de tous âges. Mais il est aussi empreint de cette touche Disney qui rend le monde magique et qui nous rappelle la vie que nous prêtions aux héros quand on avait le dos tourné. Que pensez-vous du fait que Disney veuille de plus en plus créer des histoires liées à la technologie ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux