12 642 personnes connectées

Une première : des scientifiques découvrent une queue de dinosaure à plumes parfaitement conservée

Des chercheurs ont découvert le fossile de la queue d’un dinosaure à plumes dans un bloc d’ambre. De la taille d’un abricot, le fossile a fait le bonheur des paléontologues, il est en effet extrêmement bien conservé. 

Selon un article publié le jeudi 8 décembre dans la revue scientifique américaine Current Biology, un fossile vieux de 99 millions d’années a été retrouvé prisonnier dans un morceau d’ambre. Ce fossile est une partie de la queue d’un petit dinosaure comportant des tissus mous, des plumes et des os.

Ryan McKellar, scientifique du Musée royal de Saskatchewan au Canada, a déclaré : « cette portion de la queue, qui provient d’un jeune animal, comprend huit vertèbres entourées de plumes en bon état, avec des détails microscopiques ». D’après lui, « nous pouvons être sûrs qu’il s’agit bien d’un dinosaure, car les vertèbres ne sont pas soudées sur un croupion comme c’est le cas pour les oiseaux modernes ou leurs ancêtres ».

« Cette queue est au contraire longue et souple avec des plumes réparties de chaque côté, ce qui signifie que nous sommes bien en présence d’un dinosaure, pas d’un oiseau préhistorique », a ajouté Ryan McKellar. Le plumage du dinosaure aurait pu joué un rôle dans la séduction ou servir de régulateur thermique. Évidemment, ce ne sont que des suppositions pour le moment.

1-dino

À l’aide d’un microscope et d’un scanner, les scientifiques ont pu déduire que les plumes du dinosaure étaient de couleur marron foncé sur le dessus, et de couleur blanche sur le dessous. De plus, les ossements retrouvés appartiendraient à une branche des théropodes, des dinosaures carnivores bipèdes.

Cette découverte va nous permettre d’en apprendre davantage sur l’évolution et la structure du plumage de ces animaux disparus il y a maintenant 62 millions d’années.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux