13 070 personnes connectées

Cet artiste imagine un monde où les humains changent la texture et la couleur de leur peau comme certains animaux

Diffusion est un court métrage de Kouhei Nakama, dans lequel des formes et des symboles ornent des corps de femmes. Pour expliquer son œuvre, Kouhei demande « Pourquoi les humains n’ont pas une peau à motifs comme les animaux ? Ils devraient en avoir. » Dans ce film d’une étonnante beauté, les peaux découvertes se couvrent de taches et de lignes dans un ballet de couleurs et de textures. SooCurious vous laisse découvrir ce court métrage aussi insolite que somptueux.

01-diffusion-KouheiNakama

02-diffusion-KouheiNakama

03-diffusion-KouheiNakama

04-diffusion-KouheiNakama

05-diffusion-KouheiNakama

06-diffusion-KouheiNakama

07-diffusion-KouheiNakama

08-diffusion-KouheiNakama

09-diffusion-KouheiNakama

10-diffusion-KouheiNakama

11-diffusion-KouheiNakama

12-diffusion-KouheiNakama

13-diffusion-KouheiNakama

14-diffusion-KouheiNakama

15-diffusion-KouheiNakama

16-diffusion-KouheiNakama

17-diffusion-KouheiNakama

18-diffusion-KouheiNakama

19-diffusion-KouheiNakama

20-diffusion-KouheiNakama

21-diffusion-KouheiNakama

22-diffusion-KouheiNakama

23-diffusion-KouheiNakama

24-diffusion-KouheiNakama

25-diffusion-KouheiNakama

26-diffusion-KouheiNakama

27-diffusion-KouheiNakama

28-diffusion-KouheiNakama

29-diffusion-KouheiNakama

30-diffusion-KouheiNakama

31-diffusion-KouheiNakama

Ce film est d’une étrange magnificence. En effet, bien que les images soient assez psychédéliques, Diffusion présente une envoûtante beauté non négligeable. Nous tenons à féliciter Kouhei Nakama pour son excellent travail que vous pouvez suivre sur son compte Vimeo. Si vous aimez les vidéos un peu décalées, vous serez ravi devant ces formes humanoïdes colorées qui viennent illuminer de leur danse un monde monochrome. Êtes-vous adepte de ce genre de film ou préférez-vous les réalisations plus traditionnelles ?

Ces articles vont vous plaire

On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.

— Alphonse de Lamartine