12 120 personnes connectées

Des scientifiques s’inspirent des termites pour fabriquer des robots-constructeur entièrement autonomes

Des scientifiques se sont inspirés des termites pour fabriquer des robots bâtisseurs capables de réaliser des constructions de façon autonome ! DGS vous explique tout en détail comment fonctionnent ces ouvriers 2.0.

Le projet « TERMES » de Harvard révèle que les systèmes collectifs de robots peuvent construire des structures complexes en 3D. Tout comme les termites, ces robots peuvent transporter des briques, construire des escaliers avant de les gravir et ainsi ajouter des éléments de construction à une structure. Ils obéissent à des instructions simples pour exécuter un projet de construction de façon indépendante, exactement comme les insectes. Généralement, les projets de construction sont exécutés par des ouvriers qualifiés dans le cadre d’un plan et supervisés par un chef de chantier. Les résultats de ce projet qui a duré quatre ans ont été soumis à la rencontre annuelle de l’AAAS 2014.

Ces incroyables « robots termites » sont capables de construire des tours, des châteaux et des pyramides en briques de mousse, en bâtissant des escaliers qui leur permettent l’accès à des niveaux supérieurs. Les scientifiques assurent que des robots similaires pourraient poser des sacs de sable en prévision d’une inondation ou même effectuer des tâches simples de construction sur Mars, dans le futur.

robot-termites1

robot-termites2

« A l’exemple des termites, l’idée est que le groupe peut faire des tâches complexes, sans un superviseur et sans une coordination supérieure, mais juste en modifiant leur environnement », explique Radhika Nagpal, professeur à Havard. Dans les colonies d’insectes, chaque termite ramasse un peu de boue autour d’elle, y intègre des phéromones, une substance chimique pouvant être détectée par les autres insectes, et la dépose à terre. Les autres termites étant attirés par ces phéromones, elles déposent leurs boulettes de boue là où d’autres en ont déjà laissé, ce qui forme des arches et des tunnels. On obtient ainsi de grandes structures de terre complexes grâce à une simple règle décentralisée.

Les systèmes actuels sont rattachés au contrôle central par satellite donnant des instructions ou permettant à tous les robots de communiquer entre eux. Une simple défaillance peut donc paralyser tous les robots, ce qui ne peut se produire avec le système décentralisé inspiré par les termites.

robot-termites3

des-scientifiques-sinspirent-des-termites-pour-fabriquer-des-robots-constructeur-entierement-autonomes1

des-scientifiques-sinspirent-des-termites-pour-fabriquer-des-robots-constructeur-entierement-autonomes2

des-scientifiques-sinspirent-des-termites-pour-fabriquer-des-robots-constructeur-entierement-autonomes3

C’est super intéressant de voir que les ingénieurs s’inspirent de la nature pour concevoir des robots ! Qui plus est, quand ces derniers sont capables de construire des projets sans aucune supervision. Pensez-vous que le biomimétisme, qui combine nature et technologie, est une science prometteuse ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux