13 395 personnes connectées

Des scientifiques ont découvert que le sexe causait la mort de certains marsupiaux

des-scientifiques-ont-decouvert-que-le-sexe-causait-la-mort-de-certains-marsupiaux-une

Une étude australienne a révélé que le processus de reproduction est tellement stressant pour certains marsupiaux, tels que l’antechinus, qu’ils en meurent. DGS vous dit tout sur cette triste étude. 

Depuis des années, la mort brutale des marsupiaux au moment de la reproduction a interpelé certains scientifiques. Soucieux d’en connaitre la raison, ces derniers ont mené une étude poussée, publiée dans la revue américaine National Academy of Sciences. Les scientifiques sont parvenus à établir la cause de leur mort subite : elle est due aux efforts extrêmes de ces petits animaux pour assurer la qualité de leur sperme pendant la courte période de fécondité des femelles. Les mâles dépensent toute leur énergie lors des accouplements qui peuvent durer jusqu’à 14 heures d’affilée, épuisant ainsi tous leurs muscles et leurs tissus. « La reproduction a toujours un coût, c’est une activité qui demande beaucoup d’énergie », ajoute le chercheur Diana Fisher, de l’université du Queensland.

Ce phénomène a souvent été aperçu chez les plantes et certains poissons, mais très rarement chez les mammifères. Les antechinus et les phascogales sont les 2 espèces de marsupiaux a subir ce triste sort, ces derniers n’ayant « pas appris à répartir leurs efforts dans le temps, ils le font soudainement en un temps très court et ils meurent juste après », explique le chercheur.

marsupiaux-1

marsupiaux-3

marsupiaux-2

Nous avons été surpris d’apprendre que la reproduction pouvait être un processus stressant pour ces petits mammifères et nous sommes tristes pour eux. Les lois de la nature sont parfois injustes et étonnantes ! Pensiez-vous que certains animaux pouvaient souffrir d’un tel problème ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier
— @InseeFr

En 2015, 45,9% des parlementaires européens étaient des femmes.