13 924 personnes connectées

Des scientifiques découvrent un océan liquide sous la surface d’une lune de Saturne qui pourrait abriter la vie

des-scientifiques-pensent-avoir-detecte-la-presence-dun-gigantesque-ocean-sous-la-surface-dune-lune-de-saturne-une1

Alors que les scientifiques et astronomes du monde entier attendaient des traces d’eau sur Mars, c’est finalement à l’autre bout du Système solaire que cette découverte a été faite ! La sonde Cassini a en effet trouvé des traces démontrant l’existence d’un océan sous la surface d’une lune de Saturne.

Il se pourrait bien que la vie existe autre part que sur Terre dans notre Système solaire ! C’est du côté de Saturne qu’il faut se tourner puisque, grâce à des relevés de la sonde Cassini, les scientifiques pensent avoir découvert un gigantesque océan sur la lune de la planète : Encelade. Il faut dire que la présence d’eau sur le satellite de Saturne est supposée depuis presque 10 ans. En 2005, les scientifiques avaient découvert la présence d’immenses geysers de vapeur d’eau au pôle Sud d’Encelade.

Il n’en fallait pas plus pour que les exobiologistes, les scientifiques qui étudient les possibilités de la vie autre part que sur Terre, s’intéressent de près à ce satellite. Après avoir examiné attentivement les différentes analyses délivrées par Cassini, les chercheurs en sont arrivés à la conclusion suivante : il existe un gigantesque océan sous la calotte glaciaire du pôle Sud de la lune.

des-scientifiques-pensent-avoir-detecte-la-presence-dun-gigantesque-ocean-sous-la-surface-dune-lune-de-saturne1

Comment en sont-ils arrivés à cette conclusion ? Grâce aux relevés de la sonde spatiale, qui a effectué près de 20 passages au-dessus d’Encelade entre 2010 et 2012, les scientifiques ont pu comparer le champ gravitationnel du satellite avec sa topographie. Cassini a ainsi détecté une dépression de plus d’un kilomètre de profondeur sous la glace du pôle Sud. Ce creux se traduit par une anomalie de masse et gravitationnelle que les chercheurs ont découvert en analysant les données de la sonde.

« Toutefois, cette anomalie gravitationnelle négative n’est pas celle à laquelle on pouvait s’attendre. Elle est moins forte que prévu. C’est donc que quelque chose, à cet endroit, sous la glace d’Encelade, vient compenser, comme un composant plus dense. Or, la meilleure explication ici est la présence d’une masse d’eau, car celle-ci est environ sept fois plus dense que la glace« , explique Luciano Less, chercheur à l’université Sapienza de Rome.

des-scientifiques-pensent-avoir-detecte-la-presence-dun-gigantesque-ocean-sous-la-surface-dune-lune-de-saturne2

L’équipe de Luciano Less estime que cet océan serait à peu près aussi grand que le lac Supérieur aux États-Unis, qui est justement le deuxième plus grand lac au monde avec 82 000 km2 de superficie. Selon eux, cet océan, qui pourrait même s’étendre sur toute la lune, serait enfoui à 30-40 kilomètres sous la surface, ce qui le placerait en contact avec la masse rocheuse du satellite saturnien. Ce qui excite les scientifiques c’est qu’il suffirait de quelques réactions chimiques pour déclencher l’apparition de la vie : de nombreux facteurs jouent, notamment la présence de sel et de matière organique dans les geysers.

des-scientifiques-pensent-avoir-detecte-la-presence-dun-gigantesque-ocean-sous-la-surface-dune-lune-de-saturne3

des-scientifiques-pensent-avoir-detecte-la-presence-dun-gigantesque-ocean-sous-la-surface-dune-lune-de-saturne4

La présence de cet océan pourrait bien remettre en question certaines hypothèses concernant la vie extraterrestre ! C’est fascinant de voir qu’un océan pourrait exister aussi loin du Soleil… Mais c’est surtout dingue de se dire que l’existence d’une vie extraterrestre pourrait se faire tout près de nous et pas aux confins de l’Univers ! Et vous, que vous inspire cette découverte ?

Ces articles vont vous plaire

— Albert Camus

En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout.