12 958 personnes connectées

Des plantes capables de détecter les bombes

Les deux agences du Département de la Défense des États-Unis ont mis au point des plantes génétiquement modifiées pour lutter contre le terrorisme…

Depuis le 11 Septembre 2001, la lutte contre le terrorisme a pris plusieurs visages souvent assez intrusifs envers les personnes. Scanners, caméras, fouilles, reconnaissance biométrique, on se demandait à quelles nouvelles méthodes nous allions nous confronter.

Une alternative a été trouvée pour respecter beaucoup plus les individus tout en restant vigilant sur les risques de terrorisme. Le professeur June Medford de l’Université de l’Etat du Colorado a développé une solution pour le moins pertinente : créer des plantes génétiquement modifiées capables de réagir en présence de matériaux explosifs. Les plantes blanchissent instantanément et préviennent les gens en un coup d’œil qu’un risque d’explosion est imminent. La scientifique, qui travaille depuis sept ans sur le projet, précise : « Le but est de rendre les plantes aussi sensibles que la truffe d’un chien » . Elle a obtenu le financement de la DARPA et la DTRA, les deux agences du Département de la Défense des États-Unis.

Les premières plantes devraient voir le jour dans cinq ans et il ne serait pas étonnant de voir des lieux publics se doter de « jardins détecteurs » dans un futur proche. Malgré le fait qu’on respecte plus les individus avec, une question éthique semble aussi être ignorée pour l’instant,avec un tel procédé respectons nous également la nature ? Prêt à paniquer devant une tige blanche ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier
icone video

Fiez-vous aux rêves car en eux est cachée la porte de l’éternité

— Khalil Gibran