13 024 personnes connectées

Des chercheurs démontrent que l’homophobie est en opposition directe avec le progrès économique d’un pays

Une

Des chercheurs ont mené une étude qui prouve que l’homophobie au sein d’un pays allait de pair avec le ralentissement de son développement économique. DGS vous en dit plus sur cette surprenante étude !

En proclamant la loi liberticide contre la soi-disant propagande homosexuelle en juin 2013, Vladimir Poutine et son gouvernement ont délibérément discriminé une partie de la population mondiale et ont ainsi légitimé la « chasse aux homosexuels ».

Dans un pays où l’homosexualité était un délit jusqu’en 1993, les déclarations récentes des médias publics et du gouvernement russes sont autant d’encouragements à la persécution voire à la mise à mort des homosexuels.

homophobie-economie1

Alors, pourquoi et comment le Comité International Olympique a-t-il pu valider un tel choix ? N’est-ce pas contradictoire à la charte des JO ? Cet été, Jacques Rogge, président du CIO, a demandé à Moscou des clarifications. Les autorités russes lui ont certifié que cette loi ne déborderait pas sur les intérêts des citoyens et des étrangers, qu’ils soient sportifs, organisateurs ou supporteurs.

« La législation russe ne prévoit pas de restrictions ni différentes interprétations des droits et de la responsabilité des citoyens selon leur orientation sexuelle. La discrimination des minorités sexuelles, comme toute autre discrimination, est interdite par la Constitution de la Fédération de Russie » proclamait le vice-premier ministre russe au président du CIO. D’après ses dires tous les athlètes seront donc chaleureusement accueillis aux JO de Sotchi indépendamment de leur orientation sexuelle et pourront s’exprimer librement. Cependant, Pavel Lebedev, un jeune militant LGBT russe a été arrêté pour avoir déployé un drapeau « arc-en-ciel » au passage de la torche olympique à Voronezh.

An anti-gay protester clashes with a gay rights activist during a Gay Pride event in St. Petersburg

Selon une étude mené par Charlotte Mellander de l’institut Martin prosperty, on remarque une réciprocité statistique proche entre les attitudes tolérantes envers les homosexuels et la production économique par personne, qui est la mesure basique de développement économique.

« Alors que 60 % des Américains, 80 % des Canadiens et presque 90 % des Allemands et des Espagnols ont déclaré que la société devrait accepter l’homosexualité, seuls 16 % des Russes la tolèrent » souligne The Atlantic.

homophobie-economie3

homophobie-economie4

 

Nous avons été très surpris par les résultats de cette étude qui sont un véritable appel à la tolérance. Nous avons aussi été scandalisés par la violence et la discrimination dont les homosexuels sont victimes en Russie ! On espère que ces comportements vont changer et qu’en France plus particulièrement, l’homophobie ne soit plus qu’un lointain souvenir pour le bien-être de tous ^_^. Et vous, pensez-vous que notre pays est sur la bonne voie ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux