13 165 personnes connectées

Découvrez un couple d’adolescents… dont le garçon est la fille et vice versa !

operes-en-meme-temps-ces-deux-adolescents-transgenres-vivent-heureux-depuis-2-ans

Arin Andrews et Katie Hill sont un couple d’adolescents dont l’histoire d’amour est atypique. Ces jeunes américains transgenres ont chacun changé de sexe. Il y a deux ans encore, Arin était une femme et Katie, un homme. Découvrez leur histoire.

Arin Andrews (17 ans) et Katie Hill (19 ans) sont originaires d’Oklahoma et se sont tous deux rencontrés à un groupe de soutien pour personnes transgenres. Depuis, ils vivent une belle histoire d’amour. Arin était autrefois une fille nommée Emerald et Katie, un garçon qui s’appelait Luke.

Katie, anciennement Luke, a subi une opération grâce à un don anonyme de $25 000 (18 000 euros). Cette personne avait été émue par l’histoire qu’elle avait lue dans un journal local de Tulsa (Oklahoma). Arin, anciennement Emerald, a quant à lui subi une ablation de la poitrine à Cleveland, dans l’Ohio, il y a un an. « Je détestais mes seins, j’ai toujours eu l’impression qu’ils ne m’appartenaient pas » , a-t-il expliqué. « Je peux maintenant mettre des t-shirts un peu moulants sans manches, je peux aller nager sans avoir honte d’avoir de la poitrine, je peux me balader. Je peux enfin me sentir à l’aise dans mes baskets. Être un mec normal, en somme » , poursuit-il.

Si les amoureux sont satisfaits de leur opération, le soutien de leur famille est un élément bien plus précieux. Denise Andrew, la mère d’Arin, explique que toute la famille a soutenu son fils durant sa transformation. Idem du côté de Katie. Après avoir été victimes de moqueries à l’école durant leur enfance, Arin et Katie savent qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre : « Étant transgenre moi-même, je comprends Arin mieux que personne, je sais à quel point il se sent bien », avoue Katie.

Si leurs proches ont été compréhensifs, d’autres ne leur ont pas offert cette chance. Arin a perdu l’une de ses meilleures amies pendant la transformation. Quant à Katie, elle a commencé son cursus à l’automne dernier et dit avoir du mal à se faire des amis, elle explique : « J’ai eu beaucoup d’amis à l’université qui ont été vraiment proches de moi. Puis, tout d’un coup, ils ont cessé de me parler. Je pense qu’ils ont découvert que j’étais trans par les commérages et décidé que c’était trop pour eux » .

operes-en-meme-temps-ces-deux-adolescents-transgenres-vivent-heureux-depuis-2-ans2A gauche : Ce petit garçon n’était autre que Katie à l’âge de 5 ans avant son opération. A droite : Arin lorsqu’il était une fille durant un récital de dance alors qu’il avait 4 ans.

operes-en-meme-temps-ces-deux-adolescents-transgenres-vivent-heureux-depuis-2-ans4

operes-en-meme-temps-ces-deux-adolescents-transgenres-vivent-heureux-depuis-2-ans5

operes-en-meme-temps-ces-deux-adolescents-transgenres-vivent-heureux-depuis-2-ans3

Une belle histoire qui a ému une partie de l’équipe… Et qui en a laissé une autre de marbre. Certains à la rédac’ trouvent que l’amour peut endosser toutes les formes et sont heureux pour ce couple… Mais d’autres s’interrogent et espèrent qu’ils ne regretteront pas cette décision dans quelques années. Est-ce que vous pensez que l’amour peut endosser toutes les formes (bien sûr, quand ce sont des adultes consentants et vaccinés 😉 ) ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux