12 528 personnes connectées

Découvrez ces infimes mouvements invisibles à l’oeil nu révélés grâce à la vidéo

Pouvoir déceler le moindre mouvement invisible à l’œil nu grâce à une caméra ? C’est désormais possible grâce au travail de chercheurs du MIT ! Avec cette caméra tout devient visible : la circulation du sang, la détection de la respiration d’un bébé, etc. Explications.

Tout est parti d’un « accident » scientifique. A l’origine, l’équipe des chercheurs menée par Michael Rubinstein, qui travaille au Massachusetts Institute of Technology (MIT), cherchaient un moyen d’amplifier les couleurs des images fournies par une vidéo. Mais leur algorithme très spécial les a mené vers une toute autre piste. Ils se sont aperçus que le traitement appliqué aux vidéos dont ils cherchaient à amplifier les couleurs amplifiait également les plus infimes mouvements dans une vidéo. Des mouvements imperceptibles à l’œil nu comme la respiration ou encore la circulation du sang dans le corps. Rubinstein explique que « nous avons commencé par amplifier les couleurs, et nous avons remarqué que nous obtenions cet effet intéressant, que les mouvements étaient également amplifiés. Nous avons donc changé de direction, réfléchi à pourquoi ça arrive exactement, bien étudié le phénomène et nous avons vu comment l’incorporer dans une vidéo pour avoir une meilleure amplification des mouvements« .

Après plusieurs expérimentations et succès, les chercheurs expliquent qu’à terme, ce nouvel outil pourrait s’appliquer pour surveiller les signes vitaux des patients ou simplement des bébés sans avoir à les toucher (capter le pouls, une respiration). Ainsi on peut voir sur les quelques vidéos exemple que les visages des personnes « surveillées » changent de couleur par intermittence sous l’effet de l’algorithme et deviennent rouges. C’est en fait le flux sanguin qui est est ainsi dévoilé. On peut déceler les mouvements des vaisseaux sanguins d’un poignet, l’incidence de petits coups de vent que personne n’aurait remarqué sans ce logiciel.

Beaucoup ont commencé à se demander si ce logiciel ne pourrait pas être finalement utilisé pour la détection de mensonges chez les personnes interrogées par les services fédéraux et gouvernementaux des États-Unis. Michael Rubinstein avoue même que Google l’a contacté pour savoir s’il était possible d’intégrer son algorithme dans les Google Glass pour permettre aux joueurs de poker de reconnaître un coup de bluff chez les autres.

Étonnant, n’est-ce pas ? On a hâte de voir ce procédé se démocratiser dans les hôpitaux ou pour des systèmes de surveillance des tout-petits. Chez DGS on est vraiment pour que ce système soit utilisé souvent et pour qu’il bénéficie au plus de personnes possible. Enfin certains se demandent si ça ne peut pas amener des dérives.. Auriez-vous envie que tous vos mouvements, même ceux dont vous n’avez pas conscience, soient scrutés dans des espaces publics par des caméras ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux