12 464 personnes connectées

Disney pourrait recevoir une somme faramineuse pour la mort de Carrie Fisher

une-carriefisher

C’est une information qui n’a pas fini de faire couler de l’encre : la disparition de l’actrice Carrie Fisher, le 27 décembre dernier, pourrait rapporter aux studios Disney pas moins de cinquante millions de dollars.

En effet, les studios avaient contacté, auprès de l’assurance Lloyd’s of London, un contrat de prévoyance leur permettant d’être indemnisés en cas d’accident de l’actrice sur ou en dehors des plateaux de tournage. Carrie Fisher venait de terminer le tournage du 8e épisode de la saga Star Wars et devait réapparaître dans le 9e. Le clone de la Princesse Leia, réalisé à partir d’images digitales pour les besoins de l’épisode Rogue One, a prouvé que les nouvelles technologies pouvaient éventuellement pallier à ce problème mais le préjudice est bel et bien là pour Disney qui serait en droit de réclamer la somme plutôt rondelette de cinquante millions de dollars.

leia

Il faut savoir que ce type de contrats d’assurance n’est pas rare dans le milieu du cinéma. Les équipes de production, afin de garantir aux investisseurs qu’un tournage sera bien mené à terme, anticipent tous les cas possibles tels que les accidents graves ou le décès d’un acteur mais également les dommages causés au matériel ou encore des catastrophes naturelles. Ainsi, les comédiens et comédiennes dont l’état de santé est jugé comme « à risques » peuvent vite faire grimper les prix de ces coûteux contrats, dissuadant parfois les équipes de production lors du casting.

princesseleia

Cette information dévoilée par différentes sources au site très bien renseigné The Insurance Insider pourrait grandement faire vaciller les divers assureurs regroupés sur le marché de Lloyd. En effet, la pratique a beau être répandue, la somme colossale mise en jeu pour Carrie Fisher est sans précédent.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français