13 683 personnes connectées

Deadpool : une mauvaise nouvelle pour le deuxième volet

« Un grand pouvoir implique de grandes irresponsabilités…». Une punchline parmi tant d’autres dans le jargon de notre super-héros badass préféré Deadpool. Mais depuis vendredi dernier, Deadpool a perdu son réalisateur Tim Miller, sorti par la grande porte. 

Les différends ne sont jamais de bon augure dans la production d’un film, surtout quand ils concernent leurs protagonistes. Après un premier volet réussi qui donnait l’eau à la bouche à un grand nombre de fans pour le prochain numéro, c’est le duo Tim Miller / Ryan Reynolds qui est sous le feu des projecteurs, la faute à quelques désaccords artistiques.

deadpool-pouce

D’abord divisés quant à l’incarnation du personnage « Cable »  par l’acteur Kyle Chandler, jugé trop jeune par Ryan Reynolds, ils ne sont pas d’accord quant à l’orientation artistique du second volet. Tandis que Tim Miller optait pour une optimisation des effets spéciaux et un travail de post-production toujours plus conséquent, Ryan Reynolds voulait lui pousser son personnage d’« antihéros badass » à son paroxysme pour un humour toujours plus noir et décalé.

Incontournable pour l’incarnation de « Pool » à l’écran, il est inconcevable que l’acteur star enlève son costume pour le léguer à un autre, lui qui est à lui seul la clé du succès de son personnage, mais aussi le principal levier de communication du film. De ce fait, c’est le réalisateur Tim Miller qui est poussé vers la sortie, bien qu’ils avaient développé l’intégralité du premier film ensemble.

La sortie du deuxième volet de Deadpool étant prévue pour le 12 janvier 2018, l’identité de l’actrice qui jouera la super-héroïne « Domino » est encore inconnue. Le plus important étant tout de même de trouver un successeur à Tim Miller, à la hauteur des 783 millions de dollars de recettes engrangées à travers le monde.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants