12 091 personnes connectées

Découvrez Crisis on Infinite Earths, le comics qui a tenté d’unifier les nombreux univers de DC Comics

L’univers de DC Comics foisonne de super-héros, et il fut un temps où tout ce beau monde passait son temps à se croiser et se re-croiser tout en connaissant bon nombre d’histoires alternatives. A tel point qu’il fallut un moment mettre de l’ordre dans tout cela, et cette remise à plat, ce fut Crisis on Infinite Earths. SooGeek vous en dit plus sur ce moment fondateur de l’univers DC.  

 

Dès les années 1940, les héros de DC Comics se rencontrent dans leurs aventures respectives, au point même d’avoir droit à une véritable intrigue commune qui prend la forme de La Ligue des Justiciers. On aurait donc pu partir du principe que tous les héros DC vivaient dans le même monde, au grand bonheur de tous… Et pourtant, les choses n’ont pas été si simples et ce, dès le départ. Cependant au fil du temps, les auteurs ont commencé à introduire des versions alternatives de ces personnages, devant alors les placer dans des mondes alternatifs qui prirent les noms de Terre-II (Earth-2), Terre-III et ainsi de suite par opposition à la Terre première qui « par défaut » accueillait la version de base des super-héros. Les super-héros de ces différentes dimensions ayant eux aussi droit à une numérotation correspondante.

 

Avec le temps, les héros de DC se sont multipliés (ici les principaux héros de DC en 1986 réunis sur une seule image) : 

DC-Universe

 

Le tout prit rapidement des proportions que la maison de publication n’avait pas envisagées : au fil du temps, la continuité et surtout la cohérence entre toutes ces histoires devenaient de plus en plus difficiles à maintenir, sans parler du fait que, sur Terre-1 (Earth-One, la Terre de base), les super-héros n’avaient pas vieilli depuis la Seconde Guerre mondiale. Au début des années 1980 DC Comics commença à craindre que cette arborescence incontrôlée ne finisse par lasser le lecteur habitué et ne rebute le néophyte. Afin de mettre fin au multivers (le fait que dans ce même univers fictif existent en parallèle plusieurs univers différents), DC Comics lança donc la séries de comics Crisis on Infinite Earths au milieu des années 1980, scénarisée par Marv Wolfman et dessinée par George Pérez.

 

Au point pour certains d’avoir des versions alternatives dans des mondes parallèles (ici à gauche la Ligue des Justiciers d’Amérique de la Terre-I et à droite la Justice Society of America de la Terre-II) : 

crisis-on-infinite-earth

 

 

Voulue comme un moyen de célébrer les cinquante ans de la marque, Crisis on Infinite Earths serait donc l’occasion d’élaguer substantiellement l’univers DC, et ce d’une manière particulièrement violente puisqu’il fallait justifier que les différents univers se rencontrent mais aussi que la plupart des doublons de super-héros disparaissent. Qu’à cela ne tienne, les différentes Terres et leurs habitants allaient se rencontrer car une menace commune allait menacer tous les univers : une vague d’anti-matière déferle en effet sur toutes les Terres. Cette menace est menée par l’Anti-Monitor, une entité immémoriale bien décidée à tout détruire sur son passage. Décidant d’unir leurs forces à travers les différentes planètes, les super-héros parvinrent à diminuer l’Anti-Monitor, mais furent eux-mêmes vaincus.

 

Le but de Crisis on Infinite Earths était de faire se rencontrer ces mondes et de les unifier à l’occasion d’un cataclysme : 

crisis_on_infinite_earths_001

 

 

Profitant du chaos ambiant, les super-vilains tentent de prendre le pouvoir sur les Terres restantes, luttant avec les héros survivants, jusqu’à ce que le Spectre (l’une des entités magiques les plus puissantes de l’univers DC) n’exhorte les deux camps à s’unifier pour vaincre l’Anti-Monitor. La malfaisance enfin vaincue, il ne restait plus qu’une seule Terre, issue de la fusion des Terres ayant survécu à l’Anti-Monitor. Se sont donc rencontrés dans ce comics la Terre-I, celle de la Ligue des Justiciers d’Amérique telle que le grand public la connait, la Terre-II de la Justice Society of America, la Terre-III du Syndicat du Crime et enfin les Terres des héros dont les droits avaient été rachetés par DC Comics à d’autres maisons d’éditions et les Terres créées) l’occasion de faire apparaitre des nouvelles versions des héros déjà existants.

 

Lançant dans la bataille une quantité impressionnante de héros (ici, la couverture de l’édition collector éditée en 2005) : 

Alex-Ross-cover-to-the-collected-Crisis-on-Infinite-Earths

 

 

Au final, ce sont plusieurs Wonder Woman, Superman, Batman, Flash, Arrow, Supergirl et encore Lex Luthor, pour ne citer que les plus connus, qui sont morts dans ces cataclysmes et ces combats épiques. Grâce à l’arrivée de nouvelles Terres alternatives ensuite elles-mêmes détruites, ce fut également l’occasion de réécrire complètement l’histoire de plusieurs personnages importants, notamment celle de Wonder Woman. Cependant, Crisis on Infinite Earths n’est pas parvenu à résoudre tous les problèmes dans lesquels était englué l’univers DC, même si celui-ci s’est relativement simplifié.

 

Et permettant de faire disparaitre certains héros ou héroïnes pour alléger un peu l’univers DC : 

crisis7-cover

 

La question de l’écoulement du temps (à savoir si le temps s’écoule en parallèle du nôtre dans le monde de DC et si les personnages humains y vieillissent comme nous) n’a pas été résolue avec Crisis on Infinite Earths et avec elle la possibilité qu’il existe encore des futurs parallèles… Ainsi, si l’univers DC Comics a pu être simplifié pour un temps, les univers parallèles ont rapidement fait le retour, et avec eux certains personnages que l’on croyait morts dans Crisis on Infinite Earths… Cependant DC Comics a retenu la leçon, et environ tous les dix ans depuis Crisis on Infinite Earths, la maison d’édition relance son univers porteur dans la tourmente de cataclysmes imminents pour faire un peu de ménage.

 

Définitivement, même si tous les problèmes n’ont pas été résolus, Crisis on Infinite Earths a bien permis de faire un grand ménage dans l’univers DC. Le multivers a disparu au profit d’un espace-temps unifié où l’immense quantité de héros et d’héroïnes DC peuvent se retrouver contre les super-vilains. Que pensez-vous de ce grand revirement destiné à permettre aux néophytes de mieux appréhender l’univers DC ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux