12 178 personnes connectées

Victimes d’une chasse illégale, 30 dauphins viennent de changer de destin

dauphins-liberes-une-3

Le braconnage de mammifères marins continue de faire de nombreuses victimes, mais une petite victoire vient d’être remportée. Une association vient de sauver 30 dauphins capturés de manière illégale au large des îles Salomon. Et grâce à leur action, les animaux ont pu retourner dans leur milieu naturel.  

La capture d’animaux sauvages, et en particulier d’espèces protégées est strictement réglementée. Sous certaines conditions, des animaux peuvent être capturés cependant beaucoup de chasseurs les ignorent et continuent de chasser simplement pour vendre leur prise. C’est ce qui est arrivé début octobre à une trentaine de dauphins vivant au large des îles Salomon dans le Pacifique.

dauphins-groupe

L’association IMMP (International Marine Mammal Project) dont la mission est de protéger les mammifères marins a mis en lumière cette histoire et est intervenu pour sauver les dauphins. Selon leur constat, les animaux ont été capturés via une chasse au rabattage : les chasseurs les ont encerclés avec des bateaux puis ont effectué un barrage sonore. Cette technique semblable à une torture pour les dauphins les piègent, et les chasseurs n’ont plus qu’à se rapprocher des côtes pour les attraper plus facilement. Les dauphins capturés ont par la suite été placés dans des bassins peu profonds en attendant d’être vendus.

D’après l’association, cette capture illégale serait liée à un réseau d’exportation de mammifères marins. Dauphins, orques et autres animaux sont particulièrement recherchés en Asie (en particulier en Chine et à Singapour) pour les exploiter dans des aquariums ou des parcs aquatiques. C’est pour cette raison que les groupes de braconniers se multiplient et contre lesquels l’IMMP lutte sans relâche pour que les mammifères ne connaissent jamais la captivité.

dauphins-en-mer

Après avoir enquêté sur cette chasse illégale, l’IMMP a transmis les informations recueillies au gouvernement des îles Salomon. La réaction de celui-ci ne s’est pas faite attendre : le ministère des pêches a rappelé que la capture de dauphins est une violation des lois du pays. Les dauphins capturés ont donc été retrouvés et ont été relâchés. Un beau message quand on sait que par le passé, le pays était un acteur important dans la capture et le commerce de dauphins vivants. Grâce à l’action de l’IMMP, la population de mammifères peut survivre sans risques et potentiellement augmenter tant que l’association et le gouvernement des îles Salomon seront là pour les protéger du braconnage.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux