13 693 personnes connectées

Retour sur Dark Angel, cette série de science-fiction mémorable créée par James Cameron

Du clonage, une société secrète et une héroïne aussi badass que jolie, voilà trois des éléments de la série Dark Angel qui ont su, dès sa première diffusion, séduire un large public. Créée par James Cameron, la série regroupe certains des acteurs les plus célèbres des années 2000 dans une ambiance sombre, futuriste mais toujours accessible à tous.

 

Le 3 octobre 2000, les spectateurs du réseau américain Fox découvrent le premier épisode d’une série pour le moins originale qui se déroule près de 20 ans dans le futur. On y explore un monde en ruine, transformé par une impulsion électromagnétique et une explosion nucléaire d’origine terroriste. Tout y a changé : les Etats-Unis, jadis première puissance du monde, ne sont plus qu’un pays du tiers-monde parmi d’autres dirigé par un gouvernement corrompu.
C’est au cœur de Seattle, l’un des ghettos américains, que se cache Max Guevara. Cette jeune femme au caractère fort fait son possible pour vivre au mieux dans cette société ravagée en prenant soin de ne jamais se faire remarquer. Pour cause : 10 ans plus tôt, elle s’échappait d’un complexe militaire nommé Manticore, avec 11 autres enfants qui, comme elle, avaient subi toutes sortes d’expériences et étaient nés génétiquement modifiés dans le but de devenir des super-soldats.

Malgré le temps passé et sa nouvelle vie, Max n’a pas d’autre choix que de continuer de fuir Manticore qui, sous le commandement du colonel Lydecke, n’a de cesse de rechercher celle qui, enfant, était appelée X5-452. Coursière le jour, elle se transforme en cambrioleuse la nuit dans le but de payer un detective privé capable de retrouver les enfants-soldats de Manticore avec lesquels elle s’était échappée. Sa vie est bouleversée le jour où elle rencontre Logan Cale, un cyber-journaliste qui s’est donné comme mission de combattre le pouvoir en place. Ensemble ils se lancent à la recherche des super-soldats de Manticore tout en combattant activement les divers crimes du gouvernement.
dark-angel-castingEn France, c’est en 2001 que les spectateurs découvrent la série et avec elle, ses acteurs à commencer par Jessica Alba. Interprète de Max, elle occupe le rôle principal de cette série qui, en moins de deux ans, fera d’elle une véritable star. A ses côtés, Michael Weatherly prête ses traits à Logan (alias Le Veilleur), que l’on retrouvera plus tard au casting de NCIS Enquêtes spéciales. Jensen Ackles (Supernatural, Smallville, Dawson) est aussi de la partie puisqu’il joue un des enfants-soldats, Alec/X5-494. Vous l’aurez compris, Dark Angel a pour beaucoup servi de tremplin et aura permis à de nombreux acteurs de sortir de l’ombre.

Avec un tel casting et James Cameron à sa tête, la série avait toutes les chances de réussir. Tout au long de ses 44 épisodes, elle aura rassemblé différents auteurs, scénaristes et réalisateurs, laissant Cameron au poste de producteur exécutif. Ce n’est que pour les deux derniers épisodes de la série qu’il prendra les rênes de la réalisation, offrant aux fans une fin magistrale.
dark-angel-maxDès la diffusion de la première saison, la série rassemble une grande communauté de fans qui suivra les aventures de Max jusqu’aux derniers épisodes. Ce n’est qu’après deux saisons que la série sera annulée : pas de manque d’audience ni de désaccords avec la chaîne Fox mais des problèmes financiers : chaque épisode coûtant extrêmement cher (des dépenses liées en partie aux décors), la chaîne ne pouvait pas se permettre de faire d’autres investissements. En 2002 toutefois, un projet parvient jusqu’aux investisseurs de la chaîne : ce projet, c’est Firefly, une série de science-fiction futuriste prometteuse imaginée par Joss Whedon (le créateur de Buffy).

Il ne faudra pas longtemps à la Fox pour annuler Dark Angel et si, en France, la Trilogie du Samedi se charge de continuer la diffusion de la série, aux Etats-Unis, elle disparaît au profit de Firefly.

dark-angel-scenedark-angel-acteurs

 

Malgré une fin rapide, Dark Angel aura réussi à marquer la télévision des années 2000 en offrant aux spectateurs une histoire passionnante, des personnages charismatiques mais aussi et surtout une certaine critique de nos sociétés. Si les épisodes ont un peu vieilli, l’histoire elle, est toujours d’actualité faisant de la série un indispensable à voir et à revoir !

Ces articles vont vous plaire

Le cerveau humain génère une puissance continue d’environ 20 watts

— @DailyGeekShow