12 993 personnes connectées

Retour sur Curb Your Enthusiasm, cette série culte créée par Larry David après le succès de Seinfeld

Faisant suite au succès phénoménal de Seinfeld, Larry David se retire quelque temps pour travailler sur un projet avec HBO : Curb Your Enthusiasm. Un titre qui est avant tout une façon pour le créateur de la série de dire aux fans qui attendent une suite à Seinfeld de se calmer et de se préparer à autre chose. Dans Curb Your Enthusiasm, la majorité des dialogues sont improvisés, les acteurs jouent des versions hilarantes d’eux-mêmes et le tout donne huit saisons avec une quarantaine de nominations pour les plus grands prix américains.

 

Pour comprendre la série, il faut avant tout comprendre l’homme derrière le projet. Larry David est né en juin 1947 et passe son enfance à Brooklyn au sein d’une famille juive. Après un diplôme en Histoire et un passage pour s’inscrire dans l’armée de réserve des États-Unis, Larry se lance dans le stand-up, non pas par forte conviction, mais simplement parce qu’il se sait capable de faire rire, même s’il est loin d’apprécier le contact avec les autres. Non pas par peur, mais souvent par distance par rapport aux autres. Il lui arrivait de monter sur scène, de regarder la foule, de croiser le regard des gens et de déclarer d’un air légèrement dégoûté « Eh… Non, j’crois pas, non » avant de partir de scène.

cs-curb-larry

Durant cette période de sa vie, il enchaîne les jobs pour survivre. En 1980, il écrit pour ABC puis en 1984 il rejoint l’équipe d’écrivains du Saturday Night Live sur NBC. C’est de cette période que vient la fameuse anecdote qu’il a par la suite transformée en épisode pour Seinfeld. En ayant marre de son travail, il décide de quitter SNL sur un coup de tête en hurlant sur tout le monde, déclarant qu’il n’avait pas besoin d’eux. En rentrant chez lui, il réalise ce qu’il vient de faire et tout l’argent qu’il vient de perdre. Anxieux, il raconte l’histoire à son voisin de palier (l’inspiration pour Cosmo Kramer de Seinfeld) qui lui conseille ceci : de retourner au bureau lundi matin comme si de rien n’était.

C’est ce qu’il a fait et cela a fonctionné. Si l’anecdote est importante, c’est parce qu’elle démontre le culot de Larry David, de faire et surtout de dire ce qu’il pense. C’est là tout l’esprit de Curb Your Enthusiasm. Alors que le monde occidental se complait dans une culture du politiquement correct et d’une liste de règles de bonne conduite interminable, Larry David joue une version de lui-même qui n’hésite pas à dire les choses telles qu’elles sont. Dans la série, il tente surtout de donner un sens à sa vie suite au succès de Seinfeld. Retraité, il passe le plus clair de son temps à préparer sa prochaine partie de golf et à trainer avec d’autres personnalités d’Hollywood.

cs-curb-jfox

Les nombreux invités sont l’une des grandes forces de la série. Dans la dernière saison, c’est Michael J. Fox qui vient faire un épisode pour tourner en dérision sa maladie de Parkinson. Larry est en effet convaincu que Michael J. Fox utilise Parkinson comme un prétexte pour excuser toutes ses erreurs. Même si les complaintes de Larry partent souvent d’un bon sentiment, il se retrouve sans cesse dans des scénarios où la situation se retourne contre lui d’une manière ou d’une autre. Au-delà de l’humour, c’est toute la philosophie derrière Curb Your Enthusiasm qui est captivante. Mais le coeur de la série, c’est le fait que quasiment l’intégralité soit improvisée.

Lorsque les acteurs rejoignent Larry sur le tournage, ils n’ont qu’une vague idée de ce qu’il va se passer. On leur donne les grandes lignes de la scène et on crie « Action ! » cinq minutes plus tard. Le résultat est souvent une série de prises partant dans différentes directions et c’est après à Larry David et son équipe de décider laquelle était la plus drôle et pertinente. Mais le meilleur dans tout cela, c’est que cela donne des scènes d’anthologie qui sont marrantes y compris pour les acteurs, qui rigolent réellement de la blague de leur collègue et qui réagissent naturellement. Cela change complètement la façon dont la comédie est amenée aux téléspectateurs et contribue largement au succès de la série.

cs-curb-leon

 

Après plus de dix ans d’existence, la série est assez souvent en pause pendant parfois plusieurs années avant de reprendre, lorsque Larry David pense avoir eu assez de bonnes idées pour une nouvelle saison intéressante. HBO donne carte blanche au créateur pour faire ce qu’il veut à son rythme et cela permet à la série de se réinventer sans nécessairement devoir suivre le planning traditionnel de la télévision. Ce qui est certain, c’est que les fans en redemandent et espèrent encore une prochaine saison.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux