13 871 personnes connectées

Le premier organisme vivant de notre planète était une boule gélatineuse pourvue de neurones

Des scientifiques ont fait une découverte époustouflante en réussissant à déterminer la branche primitive ayant donné naissance aux premiers animaux sur Terre, des petits organismes gélatineux déjà pourvus de neurones et de muscles. DGS vous explique cette révélation en détail.

En analysant les gênes du Mnemiopsis leidyi, un petit prédateur marin transparent et gélatineux, les chercheurs des Instituts de santé américains dirigés par Joseph Ryan, ont réussi à séquencer le génome du cténophore. Cet embranchement d’organismes pluricellulaires est le dernier des cinq (dont celui des humains fait partie) à voir l’un de ses représentants séquencé.

La branche des cténophores serait donc la première à avoir dérivé d’un ancêtre commun avec les autres embranchements. La communauté scientifique a donc révisé son jugement établi il y a plus d’un siècle, selon lequel les éponges auraient été les organismes multicellulaires les plus primitifs, car dépourvus de muscles et de neurones. Il apparaît donc que des animaux plus anciens que les éponges possédaient eux, des cellules cérébrales et que celles-ci les ont peut-être perdues au cours de leur évolution.

cnetophore-premier-organisme1

cnetophore-premier-organisme2

Cette nouvelle nous a vraiment étonnés. Même les collègues de la rédaction les plus calés en préhistoire ont été tout aussi surpris que nous. En effet, il avait été établi depuis longtemps que les éponges étaient nos plus lointains ancêtres communs. Nous félicitons les chercheurs qui ont fait cette découverte et nous espérons que cela nous apprendra beaucoup de choses sur nos origines. Auriez-vous imaginé qu’un être aussi ancien soit déjà si évolué ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque année, les Français jettent 81.000 tonnes de déchets sauvages sur le bord de l’autoroute, les plages et la montagne.