12 889 personnes connectées

FPS à succès en Asie, CrossFire est injustement méconnu dans le reste du monde

Fusil automatique en main, doigt sur la détente, vous parcourez le territoire couvert par votre équipe de mercenaires. L’ennemi est proche, c’est une certitude. La victoire reviendra aux plus rapides, aux plus habiles, aux plus précis et surtout aux plus malins. Les informations de vos coéquipiers déferlent dans votre oreille mais vous restez concentré, car chaque décision, chaque balle compte dans CrossFire, le FPS par équipe le plus joué au monde.

En 2007 sortait CrossFire, FPS tactique par équipe et gratuit, développé par le studio coréen Smilegate, publié par Neowiz en Corée du Sud et par Tencent en Chine. Son développement fut fulgurant et culmine à 1,3 milliard de dollars de recettes en 2014, le plaçant juste derrière le monstre de Riot, League of Legends, encore second l’année précédente. Il est désormais disponible dans 80 pays et compte plus de 6 millions de joueurs actifs et 500 millions de comptes enregistrés.

Dans CrossFire, deux corporations mercenaires s’affrontent sur des cartes fermées, les Black List et les Global Risk. Chaque équipe de 5 joueurs doit remplir un objectif précis en usant d’armes à feu et de stratégie afin de remporter la partie. Un système de classement interne permet d’évaluer son niveau, copiant les rangs militaires classiques allant de la recrue au shérif. L’apparence de l’avatar et des armes est customisable via une monnaie spécifique au jeu, obtenue grâce à de l’argent réel.

Tous ces éléments, et bien d’autres encore, laissent à penser que CrossFire n’est qu’une variante proche de Counter Strike, référence du genre FPS tactique par équipe en Occident. Les graphismes datés du jeu coréen rappellent les versions 1.6, la physique du jeu et les mécaniques de gameplay faisant de même. Pourtant, Counter Strike est antérieur à CrossFire de 7 ans.

CrossFire1

Pourquoi CrossFire a conquis le marché asiatique et fermé les portes à Counter Strike ? Tout d’abord parce que CrossFire est gratuit. L’Asie ne consomme pas de la même façon que l’Occident et la plupart des joueurs n’avaient, à l’époque, pas d’ordinateur personnel. Ils rejoignaient donc leurs amis dans des cybercafés, tels que les PC Bang en Corée, pour pouvoir jouer. Le jeu étant disponible sans frais sur toute machine, il n’y avait aucune raison d’investir dans Counter Strike. La popularité du jeu fait que la pratique perdure, les nouveaux étant déjà influencés par la culture gaming de leur entourage.

Un autre facteur ayant joué est la monnaie. Dépenser ses dollars en ligne n’est pas un problème, mais lorsque vous souhaitez acheter des bonus avec des yuans, il y a des chances que les serveurs globaux vous posent problème. Heureusement, CrossFire est coréen et accepte toute monnaie venue d’Asie.

CrossFire2

Pourquoi l’Occident ignore tout ou presque d’un jeu parmi les plus joués au monde ? La faute à Counter Strike, développé sur la plateforme Steam et mod original de Half-Life. L’Occident se gave compétitivement depuis les années 2000 de ses différentes versions, jusqu’à Global Offensive en 2012. Les joueurs donc n’ont pas eu le temps de relever la tête pour prêter attention à l’outsider venu de l’est.

De plus, les Asiatiques jouent moins aux FPS que les Occidentaux, c’est un fait. La culture de l’ouest intègre largement les jeux de tir à la première personne comme Halo ou Call of Duty et ont naturellement développé cet attrait dans des compétitions promouvant le genre. De leur côté, la Corée et la Chine ont préféré les MOBA (Multiplayer Online Battle Arena, soit une arène de bataille en ligne multijoueur) tels que League of Legends et les STR (Stratégie en temps réel) comme la licence Starcraft de Blizzard. Chacun reste chez soi et CrossFire, ainsi que sa compétition régionale, restent alors ignorés par le reste du monde.

CrossFire3

Toutefois, la tendance s’inverse, cet article en apportant la preuve. Petit à petit, la frontière s’amenuise et de plus en plus de joueurs par-delà le monde intègrent les classements de CrossFire. Aussi, les premières équipes asiatiques ont fait leur apparition, les Chinois TyLoo.CS en tête en 2016. Pour la Corée, il aura fallu attendre 2015 pour voir les myRevenge.KR arriver dans ce classement encore dominé par l’Europe, et notamment la France. La meilleure nation e-sportive du monde souhaite jouer sur tous les tableaux, et c’est tant mieux pour la compétition.

 

Si CrossFire n’est pas vraiment original, il reste néanmoins le FPS tactique le plus joué au monde. Cette révélation ne vous fera peut-être pas quitter les serveurs Counter Strike pour de bon mais la curiosité vous poussera peut-être à aller faire un tour sur son homologue coréen. Aucune raison d’hésiter, puisque l’on vous dit que c’est gratuit !

Ces articles vont vous plaire

Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow