13 417 personnes connectées

Des scientifiques font la découverte d’une étrange créature sous-marine pour le moins spectaculaire

Des chercheurs ont fait une rencontre tout à fait inattendue lors d’une expédition sous-marine. Ils ont découvert une créature qu’ils n’avaient jamais vue auparavant. Elle fait partie des siphonophores, un groupe d’animaux très étranges et peu connus. DGS vous raconte tout sur cet être vivant pas comme les autres.

C’est un engin sous-marin appartenant à l’expédition Nautilus Live qui a aperçu l’étrange créature. L’objectif de cette mission était d’explorer les fonds marins entre 900 et 1600 mètres dans le golfe du Mexique pour y constater les dégâts causés par l’accident de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon qui a eu lieu le 20 avril 2010. Un peu plus tard la même année, l’engin télécommandé Hercules a filmé un animal encore inconnu.

La bête était de couleur violette, de forme longue et complexe, sans tête ou membres et formée de deux parties : une tige (appelée stolon) qui semble composée de clochettes à l’avant et une de filaments à l’arrière. Elle nageait tranquillement au fond de l’eau, sans s’occuper du sous-marin téléguidé. Le biologiste qui commente la vidéo explique qu’il s’agit d’un siphonophore : un animal qui appartient aux cnidaires, comme les méduses, les anémones de mer et les coraux. Ils sont de deux formes différentes : l’une est similaire à une méduse, mobile et l’autre à un polype, fixe.

La particularité du siphonophore est d’être en fait une colonie composée de ces animaux, et fait coexister les deux types de cnidaires dans une symbiose parfaite. Chacun se partage les tâches. Les nectophores, qui ressemblent aux méduses, se chargent du mouvement. Les gastrozoïdes s’occupent de récupérer la nourriture grâce à leurs cellules urticantes réparties sur leurs filaments. Il reste enfin les gonozoïdes qui assurent la reproduction.

Toutes ces créatures sont nées du même individu et possèdent donc le même génome. Chacune d’entre elles s’est ensuite spécialisée pour devenir indépendante, mais pas autonome. Chaque individu ne peut pas quitter la colonie sans mourir. Le siphonophore ressemble en fait à un animal dans lequel les cellules ont un rôle bien précis et forment les organes. Ces cnidaires ont simplement évolué différemment.

Les siphonophores font en fait partie du plancton, des organismes qui ne sont pas assez puissants pour lutter contre les courants et qui par conséquent se déplacent avec eux. Bien qu’il existe des animaux très connus parmi eux (comme la physalie ou encore Praya dubia), ces cnidaires sont un groupe qui recèle encore de nombreux secrets, comme le prouve la découverte de cette créature violette totalement nouvelle.

animal-monte

siphonophore-profil

vue-entier

Cet étrange animal nous intéresse beaucoup ! Il est toujours très excitant de découvrir de nouveaux êtres vivants aussi étranges que fantastiques… Bravo aux scientifiques qui l’ont déniché au fond de l’océan. A la rédaction, tout le monde n’aimerait pas se retrouver nez à nez avec une bestiole de ce genre :D. En tout cas, les fonds marins restent un lieu empli de mystères… Pensez-vous que les océans nous réservent encore d’incroyables surprises ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux