13 027 personnes connectées

Guillaume met en scène les hallucinations sous-marines qu’il expérimente en plongée

L’apnée dans les grandes profondeurs des océans peut avoir de surprenants effets secondaires comme par exemple des hallucinations sous-marines. Guillaume a co-réalisé un court-métrage dans lequel il met justement en scène des visions qu’il a vécues. DGS vous fait découvrir cette vidéo onirique et pleine de poésie.

Guillaume Néry est un athlète français devenu champion du monde d’apnée en 2011. Il est détenteur du record de France d’apnée en poids constant, descendant jusqu’à une profondeur de -125 mètres sous la mer. En plus de ses records et de son palmarès, Guillaume enseigne l’art de l’apnée à Nice, à l’école CIPA.

Mais ce n’est pas tout : Guillaume s’est également fait connaître pour son court-métrage FREE FALL, réalisé en 2010, dans lequel on peut le voir marcher sur le fond de l’océan et plonger dans l’un des plus grands gouffres sous-marins du monde, le Dean’s Blue Hole.

court-metrage-video-plongee-hallucination1

Dans ce nouveau projet intitulé Narcose, réalisé conjointement avec Julie GautierGuillaume Néry s’affaire à illustrer un phénomène que peu de personnes connaissent, les hallucinations sous-marines. Ce phénomène, la narcose à l’azote, aussi surnommée « ivresse des profondeurs » qui donne son nom au court-métrage, est un phénomène qui atteint les plongeurs lorsqu’ils descendent à plus de 100 mètres de profondeur. L’excès de certains gaz, en particulier l’azote, peut provoquer des troubles du comportement et fait apparaître des visions parfois surréalistes.

Ce sont ces visions que Guillaume a décidé d’illustrer dans ce court-métrage poétique. Les réalisateurs expliquent : « La pratique de l’apnée en grande profondeur expose les apnéistes à un phénomène de narcose, appelé aussi “ivresse des profondeurs”. Narcose relate l’expérience et le voyage intérieur du champion du monde d’apnée, Guillaume Néry, lors d’une descente en grande profondeur. Le film s’inspire de son expérience physique et du récit réel de ses hallucinations. »

court-metrage-video-plongee-hallucination2

court-metrage-video-plongee-hallucination3

court-metrage-video-plongee-hallucination4

court-metrage-video-plongee-hallucination5

court-metrage-video-plongee-hallucination6

court-metrage-video-plongee-hallucination7

court-metrage-video-plongee-hallucination8

court-metrage-video-plongee-hallucination9

court-metrage-video-plongee-hallucination10

court-metrage-video-plongee-hallucination11

court-metrage-video-plongee-hallucination12

court-metrage-video-plongee-hallucination13

Ce court-métrage est magnifique et complètement surréaliste ! À la rédaction, on adore. D’ailleurs nous avons tous comparé nos records d’apnée en piscine : Tristan est resté 1 minute et 17 secondes sous l’eau sans respirer 😛 ! Et vous, qu’avez-vous ressenti en compagnie de Guillaume dans cette immersion ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français