12 693 personnes connectées

Cette montagne n’a rien demandé à personne : elle va pourtant voir sa tranquillité troublée par l’Homme

Afin de souligner l’impact de l’Homme sur le monde, ce court-métrage intitulé « An Object at Rest » (“La sieste d’un objet”) met en scène une montagne personnifiée qui va se dégrader au fil du temps pour devenir un rocher, puis une pierre, puis un simple petit caillou. Et ce, non seulement en raison de la modification de la structure de la Terre mais aussi – et surtout – à cause de l’activité humaine. Voilà une manière originale d’illustrer l’influence de l’Homme sur la nature. SooCurious vous invite à découvrir ce superbe film d’animation.

« An Object at Rest » est un court-métrage animé réalisé par Seth Boyden dans le cadre du cursus de la prestigieuse école américaine CalArts. Le film raconte l’histoire d’une montagne qui souhaite se détendre dans le calme. Malgré cela, les modifications qu’a connues la planète Terre en termes d’évolution de structure et des formes de vie vont radicalement modifier l’apparence de cette montagne et notamment en raison de l’émergence de la civilisation occidentale qui va animer le globe et venir troubler sa tranquillité.

film-anime-rocher-1

film-anime-rocher-2

film-anime-rocher-3

film-anime-rocher-4

film-anime-rocher-5

film-anime-rocher-6

film-anime-rocher-7

film-anime-rocher-8

film-anime-rocher-9

film-anime-rocher-10

film-anime-rocher-11

film-anime-rocher-12

film-anime-rocher-13

film-anime-rocher-14

film-anime-rocher-15

film-anime-rocher-16

film-anime-rocher-17

film-anime-rocher-18

film-anime-rocher-19

film-anime-rocher-20

film-anime-rocher-21

film-anime-rocher-22

film-anime-rocher-23

film-anime-rocher-24

film-anime-rocher-25

Ce film d’animation est remarquable. Il dénonce de manière subtile et humoristique l’impact de l’activité humaine sur la nature. On voit en effet que, si le rocher fait au départ partie du paysage, il devient au fil du temps un objet manipulé par l’homme à des fins productives. Pensez-vous que l’homme est suffisamment conscient de la dégradation environnementale qu’il engendre ?