13 972 personnes connectées

Ce film dénonce avec justesse les problèmes rencontrés par les femmes dans le monde du travail

Tissons la Solidarité est une association qui lutte contre la précarité professionnelle des femmes. Pour faire passer son message, l’organisation a réalisé un court-métrage qui dénonce le sexisme ambiant dans le monde du travail. Jérôme Bonnell, le réalisateur de ce film, met en scène une femme passant un entretien d’embauche. Tout au long de cet entretien, le recruteur tient un discours marqué par de nombreux stéréotypes dégradants. La mère de famille, jouée par Mathilda May, la marraine de l’association, tente d’afficher son plus beau sourire devant ce recruteur ayant des propos intolérables.

Ce court-métrage a été réalisé dans le but d’illustrer le nouveau slogan de Tissons la Solidarité : « Parce que retrouver un travail n’est jamais cousu de fil blanc. » En effet, l’association aide les femmes à sortir de la précarité en les formants aux différents métiers de la mode. 

Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse

— Balzac