12 701 personnes connectées

Plongez dans l’univers magique de Harry Potter à travers les superbes Contes de Beedle le Barde

Inutile de revenir sur le succès sans égal de la franchise Harry Potter de J. K. Rowling, mais même si beaucoup de lecteurs s’arrêtent aux sept livres d’origine, Les Contes de Beedle le Barde valent largement le détour pour tous les amoureux des histoires magiques de l’auteure. Lumière sur ces contes qui étoffent d’une façon passionnante l’univers d’Harry Potter.

 

À la base, le livre devait rester fictif. Lorsque l’on lit le titre des Contes de Beedle le Barde pour la première fois c’est dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, le dernier tome de la série. Ce livre détenu par Albus Dumbledore est légué à Hermione Granger dans son testament. On en parle comme d’un livre regroupant différents contes populaires dans la culture des sorciers. Si Ron connaît bien ces histoires, Hermione et Harry les découvrent à peine puisqu’ils n’ont pas grandi dans le monde des sorciers.

 

ls-beedle-cover

 

Lorsque le lecteur découvre le livre, il y apprend en même temps que les personnages ce que sont réellement les Reliques de la Mort et grâce à son intelligence, Hermione parvient à relier le livre à l’intrigue qui régit alors leurs vies. Le symbole des Reliques apparaît à la fois dans le livre et dans l’aventure. Le triangle représentant la cape d’invisibilité, le cercle, la pierre de résurrection et le trait vertical, la baguette de Sureau. Trois des artéfacts les plus puissants de l’univers d’Harry Potter.

 

ls-beedle-hallow

 

J. K. Rowling explique que l’idée d’écrire ce livre lui est venue parce qu’elle voulait avant tout remercier six personnes qui lui sont chères et qui avaient eu un rôle clef dans le développement de la série Harry Potter. Car un simple cadeau n’aurait pas suffi, elle décide d’écrire un livre qui leur serait dédié. Écrire chacun des six livres à la main et l’illustrer uniquement pour eux. La besogne faite, elle décide d’en produire un septième exemplaire pour le vendre aux enchères afin de reverser l’argent à une oeuvre caritative, The Children’s Voice.

 

ls-beedle-manuscrit

 

Amazon finit par racheter l’exemplaire pour presque 2 millions de livres sterling et quelques mois plus tard, le site fait un partenariat avec l’auteure pour vendre le livre dès la fin 2008. Tous les bénéfices iront à l’association Children’s High Level Group. Dans ces contes, on y découvre cinq histoires, à commencer par Le Sorcier et la marmite sauteuse où l’on fait la rencontre d’un vieux sorcier utilisant sa marmite pour confectionner des potions et des antidotes pour les nécessiteux. À sa mort, il laisse le tout à son fils qui lui est diamétralement opposé en espérant que ça le change pour le mieux.

 

ls-beedle-edition

 

Avec La Fontaine de la bonne fortune, on découvre une fontaine qui permet une fois par an à quelqu’un de se baigner à l’intérieur pour que tous ses problèmes soient réglés. Le Sorcier au coeur velu arrive en troisième, avec l’aventure d’un sorcier jeune, beau et intelligent qui décide de ne jamais tomber amoureux en utilisant la magie noire. Ensuite, c’est Babbitty Lapina et la souche qui gloussait qui nous conte l’histoire d’un roi voulant accaparer toute la magie du monde pour lui-même. Mais c’est la dernière histoire qui fascinera le plus les lecteurs…

 

ls-beedle-bros

 

Le Conte des trois frères ! Ces derniers doivent interrompre leur voyage en arrivant devant une rivière torrentielle. Ils forment un pont magique pour la traverser, mais rencontrent la Mort au milieu du pont, furieuse d’avoir perdu trois victimes potentielles, mais impressionnée de leur ingéniosité. Elle leur accorde un voeu chacun en récompense. Les trois voeux correspondent aux trois artéfacts des Reliques de la Mort qui leur donnent des pouvoirs incommensurables, mais attirent aussi le mauvais sort et entraineront leur perte d’une manière ou d’une autre.

 

Ce qui devait à la base être une série de six manuscrits illustrés pour des amis de J. K. Rowling s’est ensuite transformé en un projet de charité puis en une publication mondiale ayant émerveillé les fans d’Harry Potter du monde entier. L’histoire des trois frères est l’une des plus fascinantes de l’univers de l’auteure et on est heureux que l’histoire ait été publiée pour tout le monde. Il s’agit d’une œuvre à ne pas manquer pour tous les amoureux de sorcellerie. Quel conte de Beedle le Barde préférez-vous ?

Un garçon de 13 ans passe en moyenne 1,57 heures par jour devant un ordinateur soit près de 24 jours entiers sur une année, soit 6,5% de son temps de vie.

— @DailyGeekShow