12 741 personnes connectées

5 astuces très simples pour vous faire décrocher de votre smartphone

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont littéralement accros à leur téléphone. Elles sont sans cesse accrochées à leur appareil, vérifient tout le temps qu’elles n’ont pas reçu de nouveaux messages, et ce même lorsque leur téléphone ne sonne pas. Au lit, dans la salle de bains et même pendant le dîner, il les accompagne partout ! Pourtant au-delà d’une simple habitude, il s’agit là d’une véritable addiction, qu’il ne faut pas prendre à la légère. C’est pourquoi SooCurious partage avec vous 5 méthodes simples et efficaces qui vont vous permettre de passer un peu moins de temps sur votre téléphone.

Délicatement posé près de vous, avec un galbe parfait, des courbes qui ne demandent qu’à être effleurées. Il vous regarde, vous le regardez, et puis tendrement vous apposez votre doigt sur son écran, il s’éveille sous votre toucher, il vibre d’amour, vous le saisissez, vous l’observez… Le téléphone aux mille nuances d’applications est devenu le compagnon de vie de nombreux individus peuplant notre vaste planète. Il est beau, il est simple, il nous réveille, nous envoie des nouvelles à chaque minute : comment ne pas devenir accro ? Pourtant, certains scientifiques mettent en garde contre cette addiction qui pourrait ne pas être si anodine…

addict-smartphone
Un accro au smartphone via Shutterstock

 

D’après le psychologue Deepika Chopra, « trop de médias sociaux ou d’utilisation du smartphone peuvent vous coûter bien plus que temps ». « Des études montrent [qu’ils peuvent mener à] un retard de croissance du développement chez les enfants, et une baisse du potentiel académique et social des étudiants. » Cette utilisation excessive du téléphone portable « est en train de tuer la capacité de notre société à interagir avec les humains dans la vraie vie… Je crois plus que jamais que nous devons travailler dur pour créer un certain équilibre – et même construire des frontières – en ce qui concerne les médias sociaux et l’utilisation du smartphone, afin de continuer à profiter et à aiguiser nos capacités cognitives et émotionnelles, à développer notre [instinct] et notre empathie. »

Toutes ces capacités qui se perdent facilement lorsque notre téléphone est présent à longueur de temps à nos côtés. En termes de capacité intellectuelle, nos smartphones sont aujourd’hui capables de mâcher pour nous le maximum de travail, comme que le calcul, la recherche, la mémoire… Mais en termes de communication c’est encore pire puisqu’il construit petit à petit une barrière invisible entre nous et le reste du monde. Toujours devant son écran, en famille, entre amis, il faut donc apprendre à lâcher prise petit à petit. Et pour cela, rien de mieux que quelques conseils simples à mettre en pratique pour construire ses limites.

 

1. Arrêtez les notifications

notification-telephone
Des notifications via Shutterstock

Les notifications sont de petites alertes qui vous rappelle « Eh je suis là ! ». Le problème ? Ces brèves existent pour de nombreuses applications. Que ce soit les toutes dernières informations, des post sur vos profils Facebook ou Twitter… Ces alertes peuvent vraiment être distrayantes parfois, toutes les 5 minutes elles font vibrer ou sonner l’appareil qui du coup en devient tout autant intrigant. Une seule chose en tête : lire la notification.

La solution est assez simple et faisable sur à peu près tous les smartphones. Eteignez les notifications inutiles. Cela vous fera gagner du temps : vous ne passerez plus tous les quarts d’heure à lire des choses obsolètes. De plus, vous économiserez un peu la batterie de votre téléphone qui cessera de vous importuner pour des broutilles.

 

2. Prenez conscience du temps que vous passez vraiment sur votre téléphone

enfant-telephone
Des enfants accros à leur téléphone via Shutterstock

Votre téléphone vous l’adorez ! Mais savez-vous vraiment combien de temps vous lui consacrez par jour ? Ayez le courage d’enfin le savoir. Pour cela rien de plus simple, deux applications majeures peuvent calculer pour vous ce temps en partie gâché devant un écran : QualityTime pour Android ou Moment pour iOS. Ces applications vous informent à la fois sur votre utilisation du téléphone mais peuvent également vous aider à contrôler votre temps passé sur celui-ci, puisqu’elles peuvent vous alerter si vous utilisez trop votre appareil. Et si ce choc n’est pas suffisant, n’hésitez pas à comparer le temps passé en compagnie de votre téléphone et celui passé avec l’un de vos proches… Certains pourraient être très surpris !

 

3. Organisez-vous des moments sans téléphone un peu chaque jour

femme-bain-telephone
Une femme qui va prendre sa douche téléphone à la main via Shutterstock

A table, au bord de votre baignoire, en dessous de votre oreiller, votre téléphone est partout ! Déterminez donc les moments où il ne semble pas utile. Programmez alors ces moments sans téléphone, où vous faites une tout autre activité (il sera alors plus facile de ne pas penser à votre doux appareil). Mettez-le, par exemple, sur silencieux ou en mode avion, pendant 1 heure après être rentré du travail.

 

4. N’utilisez pas votre téléphone comme réveil

Un-homme-au-lit-avec-son-telephone
Un homme au lit avec son téléphone via Shutterstock

Combien de personnes utilisent leur téléphone comme réveil ? Eh bien, c’est une très mauvaise idée. Au plus près de vous, il vous guette en attendant le petit matin pour mieux vous séduire, enfin presque… N’est-il pas vrai que lorsque vous entendez votre alarme, vous éteignez votre réveil mais avez comme une grande envie de voir tout ce qui s’est passé dans le monde lorsque vous étiez endormi ? Cette tentation est bien normale mais offrez-vous quelques matins déconnectés, avec un réveil traditionnel, levez-vous à votre rythme et non à celui de votre téléphone. Et si vous n’arrivez vraiment pas à résister, n’hésitez pas à mettre à la porte (de votre chambre) votre téléphone !

 

5. Entrainez-vous à faire des « pauses techno »

Des-jeunes-filles-et-leurs-smartphones
Des jeunes filles et leurs téléphones via Shutterstock

Si les conseils précédents ne fonctionnent pas pour vous, vous avez peut-être besoin des judicieux conseils de Larry D. Rosen, professeur de psychologie à l’université d’État de Californie. Son livre iDisorder : comprendre notre obsession pour la technologie et surmonter l’emprise qu’elle a sur nous, traite comme son nom l’indique de cette « drogue » technologique.

Pour lui, il existe un « moyen facile » pour diminuer cette utilisation excessive. Il faut « se forcer lentement à prendre des pauses de technologie ». « Commencez par regarder votre téléphone pendant une minute et regardez tout : les textes, les appels et les médias sociaux. Puis verrouillez-le, réglez l’alarme pendant 15 minutes et placez-le écran caché sur la table. La prochaine fois qu’il sonne ou gazouille, vérifiez à nouveau en une minute. Continuez à faire ça jusqu’à ce qu’il semble naturel de ne pas vérifier, vous verrez à force que vous n’y prêterez plus attention. » « Augmentez votre pause tech de cinq minutes chaque semaine, et bientôt vous serez en mesure de ne pas faire attention au temps que vous passez sans téléphone », conseille Rosen. Une solution qui devrait enfin vous aider à diminuer drastiquement votre temps sur votre appareil et donc vous en laisser davantage pour partager un peu plus avec les gens qui vous entourent.

 

Les téléphones sont très utiles, mais il est vrai que l’on a tendance à passer un peu trop de temps avec eux et pas assez avec nos proches. A la rédaction, accros du téléphone oblige, on a pris bonne note de ces quelques conseils que l’on ne manquera pas d’appliquer ! On se souvient d’ailleurs de ce court métrage qui dénonçait les dérives d’un monde toujours trop connecté avec humour. Et vous, pouvez-vous vous passer de votre téléphone portable une journée entière ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom ni de numéro