12 220 personnes connectées

Comme nous, les dauphins communiquent avec leurs petits avant même leur venue au monde

Les humains ne sont pas les seuls à parler à leurs enfants lorsqu’ils sont encore dans leur ventre. En effet, de récentes recherches ont montré que les dauphins chantent pour leurs petits afin qu’ils s’imprègnent de la signature vocale de leur mère avant leur naissance. On vous donne tous les détails de ce phénomène fascinant.

Ces études montrent que les dauphins tentent d’habituer leurs petits à leur chant avant leur naissance. Il leur permet non seulement de communiquer mais aussi de s’identifier entre eux, d’où la nécessité pour la mère d’habituer son petit à cette signature vocale.

Un bébé dauphin et sa mère via Shutterstock
Un bébé dauphin et sa mère via Shutterstock

Selon les scientifiques, les petits finissent par développer leur propre chant en grandissant, cependant, lors des premières semaines de leur vie, leurs mères semblent axées sur l’enseignement de leur propre chant à leur progéniture. Plusieurs hypothèses ont été émises afin d’expliquer ce phénomène, dont celle selon laquelle les mères pousseraient les petits à trouver leur propre signature vocale.

Toutefois, personne n’a à ce jour étudié la fréquence des chants des dauphins avant et après la naissance de leur progéniture, précise Audra Ames, doctorante à l‘University of Southern Mississipi. Celle-ci a eu l’occasion, accompagnée d’un collègue, de tenter l’expérience sur un bébé dauphin nommé Mira et sur sa mère, âgée de neuf ans. Ces derniers ont enregistré 80 heures de chant durant les deux mois précédant et suivant la naissance de Mira.

Dauphins_stenella

Ames et son co-équipier ont non seulement observé Mira et sa mère, mais aussi les cinq dauphins qui les accompagnaient, afin de savoir si cette communication est exclusivement réservée au nouveau-né ou non. Les enregistrements ont montré que les sifflements sont en fait du ressort de la mère uniquement, qui augmente la communication avec sa progéniture durant les deux dernières semaines de grossesses. Il est probable que celle-ci ait commencé bien plus tôt, on parle ainsi de communication intra-utérine.

Des phénomènes similaires ont été observés lors de grossesses humaines. Toujours selon Ames, les nourrissons développent une préférence pour la voix de leur mère : « il est difficile de savoir si nous avons à faire au même phénomène, toutefois, il se peut que ce soit un fait similaire ».

Dauphins_longs

Après une communication intensive avec son enfant, qui peut durer jusqu’à deux semaines suivant la naissance de ce dernier, la mère arrête la répétition de son propre chant, laissant la place à ses compagnons, qui s’expriment de plus en plus. Selon la chercheuse, « les dauphins se taisent afin que le bébé ne s’imprègne pas de la mauvaise signature vocale ».

Les bébés dauphins n’acquièrent pas de signature vocale propre avant l’âge de deux mois, cependant, cette estimation est soumise à variations selon les individus, précise Audra Ames. Le chant du petit dauphin diffère généralement de celui de sa mère ou des autres spécimens dont il est entouré. « Vous n’avez pas envie que votre voix soit semblable à celles de votre entourage », explique la scientifique. Ames et son équipe continuent d’étudier d’autres sons en rapport avec la communication parents – enfants, ainsi que les mammifères marins tels que les bélugas.

Un béluga
Un béluga

Les dauphins n’ont donc pas fini de nous surprendre par leur intelligence. Des comportements que nous pensions exclusivement humains, tels que l’organisation en société et le langage, sont partagés par d’autres mammifères. Si vous aimez les mammifères marins et en particulier les dauphins, on vous invite à découvrir le boto, ce dauphin rose qui évolue en eau douce.