12 374 personnes connectées

Superman protège Gotham dans Speeding Bullets, ce comic book à l'histoire alternative de 1993

Chez SooGeek, nous sommes friands des histoires alternatives aux célèbres comics. Heureusement nous ne sommes pas les seuls et dans le but de combler ses lecteurs, DC Comics publie régulièrement des histoires surprenantes reprenant les plus grands personnages de son catalogue. En 1993, la maison d’édition se pose une nouvelle question : et si Superman, au lieu d’atterrir en catastrophe à Smallville, avait été dévié de sa trajectoire pour s’écraser à Gotham ? SooGeek vous dévoile cette histoire fascinante.

 

Dix ans avant la parution du « What if »  Superman Red Son, DC Comics s’essayait déjà à l’écriture de récits parallèles modifiant entièrement ou presque les héros. Superman Speeding Bullets, paru en septembre 1993, est de ceux-là. Ecrit par J. M. DeMatteis (scénariste de DC’s Justice League 3001 et Batman : Bad Blood) en collaboration avec l’illustrateur et coloriste Eduardo Barreto, Speeding Bullets nous raconte la vie qu’aurait connue l’Homme de Fer s’il avait été recueilli par le couple Wayne.

speeding-bullets-cover
Elevé comme leur enfant, Kal-El est éduqué à respecter tous les hommes et malgré sa situation aisée, il vieillit sans faire de distinction entre les personnes qu’il rencontre. Son père, le docteur Wayne, comprend vite les nombreuses capacités de ce fils venu des étoiles : doté d’une force surhumaine, le jeune garçon, nommé Bruce, doit être mis à l’épreuve psychologiquement et mentalement pour devenir l’homme juste que ses parents voient en lui. Avec une telle force physique, le garçon doit avoir une force morale à toute épreuve pour défendre ce qui est bon de ce qui ne l’est pas.

Dans cette famille aimante, il vit une vie heureuse jusqu’au jour où, lors d’une soirée en ville et alors qu’ils prévoyaient de se rendre dans un restaurant puis au cinéma, les Wayne rencontrent leur destin tragique. Un voleur les arrête pour leur dérober leurs biens : armé, il tire sur Thomas et Martha Wayne avant de tourner son arme vers le jeune garçon. Face à l’affreuse situation, les pouvoirs de Bruce se déclenchent et avec eux, sa vision thermique. Le lendemain matin, le voleur est retrouvé mort, brûlé. Non loin, les parents de Bruce Wayne sont au sol et le jeune garçon à leurs côtés, couvert de leur sang.

speeding-bullets-superman

Après cet évènement tragique, le jeune garçon s’isole dans la demeure de ses parents, fuyant le reste du monde et la folie qui y règne. Se remémorant encore et encore les événements qui ont conduit à la mort de ses parents, Bruce vieillit caché de tous. Sa vie change à nouveau le jour où des cambrioleurs s’invitent dans sa maison : face à cette intrusion, le Kryptonien utilise ses pouvoirs et les tue violemment, usant à nouveau de sa vision thermique.

Comprenant que ses capacités peuvent aider les citoyens de sa ville, ils se transforme en justicier et se crée un personnage, celui de l’homme chauve-souris. Dorénavant, il sera Batman la nuit et dirigera Wayne Enterprises le jour. Loin d’agir comme ses parents l’auraient voulu, il utilise la force sur quiconque se comporte mal : un jour, alors que Lois Lane est menacée par des bandits de rue, il s’interpose et tue les assaillants les uns après les autres, brûlant leur peau et brisant leurs os.

lex-luthor-speeding-bullets

Le Kryptonien aura bientôt à faire face à plus coriace : Lex Luthor, sous les traits du Joker, qui n’a jamais été arrêté dans sa démence, a réussi à prendre a main sur Metropolis. Comprenant que personne ne peut s’opposer à sa volonté, il décide de s’attaquer à Gotham pour faire de la ville son territoire : l’Etat-nation indépendant de Jokerania. Face à la menace, seul Bruce Wayne peut protéger la ville et de cette tâche il fera son devoir, transformant petit à petit l’homme violent en héros.

Vous l’aurez compris, Speeding Bullets regroupe les éléments qui ont participé à forger les légendes de Superman et de Batman. On y retrouve les évènements ayant conduit à la construction de Bruce et les capacités de Kal-El. Ici l’extraterrestre est totalement en immersion dans l’univers créé par Bill Finger et Bob Kane en 1939 mais sans jamais trop s’éloigner de celui inventé par Jerry Siegel et Joe Shuster puisqu’on retrouve les protagonistes propres à l’univers de Superman : Lex et Lois. Clark Kent n’existe pas et son absence se fait ressentir à Metropolis où les vilains ont pris le dessus. S’il connait la destinée prêtée au Bruce Wayne original, Kal-El n’utilise pas de gadget : ses seuls pouvoirs sont nécessaires à l’annihilation de ses opposants.

speeding-bulletsSi l’histoire sombre et dure de ce comics (magnifiquement illustré par Barreto) peut nous inviter à penser que le destin de Superman peut facilement être changé, en fin de compte et comme dans Red Son, Superman reprend le dessus ce qui prouve que, peu importe l’environnement, le Kryptonien était destiné à devenir l’Homme de Fer.

Ce one-shot (publication sans suite) est un indispensable tant il fusionne à merveille les univers des deux plus grandes icônes de DC Comics. Si beaucoup s’accordent sur le fait qu’un seul tome ne suffit pas à développer l’histoire du personnage, le travail de DeMatteis arrive sans mal à plonger le lecteur dans le récit.