13 132 personnes connectées

Ce collège a instauré un quart d’heure de lecture quotidienne pour les élèves et le personnel

Le collège de Banon, un village situé dans les Alpes-de-Haute-Provence, a instauré un quart d’heure de lecture. Une expérience inédite qui a fait ses preuves.

Pourquoi ce rendez-vous quotidien ?

À 13h40, lorsque la sonnerie se fait entendre dans les salles de classe du collège de Banon, chaque élève est invité à sortir un livre, qu’ils auront eux-mêmes choisis. Tous les types de livres sont autorisés à l’exception des journaux et des livres scolaires. Le personnel et les professeurs sont aussi invités à profiter de ce moment de détente. « C’est assez remarquable de retrouver un silence de cette qualité avec un groupe d’élèves », déclare Tim Van-De-Velde, professeur d’anglais.

Dans quel but cette mesure a été prise ?

La lecture est bénéfique pour le vocabulaire, la grammaire ainsi que la syntaxe. Plusieurs études ont démontré que la lecture aidait à garder une vie et une mentalité saine. Or les élèves lisent toujours, mais moins d’ouvrages papiers. Le collège Banon a donc décidé de mettre en place cette mesure très bénéfique pour les élèves et toutes personnes travaillant dans l’établissement.

Quels sont les résultats de cette initiative ?

Les élèves ont dorénavant l’occasion de renouer avec la lecture. Les adultes sont tout autant ravis de cette initiative. À l’origine, ce projet nourrissait des inquiétudes sur l’assiduité des élèves à respecter ce quart d’heure de lecture, mais tous ont fini par apprécier ce petit moment. Un reportage a même été diffusé sur le journal télévisé de 13 heures sur TF1 afin de sensibiliser les établissements à tenter l’expérience.

 

De jeunes élèves partageant un moment de détente autour d’un via Depositphotos

Ces articles vont vous plaire

Les corbeaux gardent la mémoire des visages et sont capables de s’en prendre à l’homme.

— @DailyGeekShow