13 389 personnes connectées

Décortiquez la chronologie complexe de Metal Gear Solid, cette saga qui a révolutionné le jeu vidéo d’infiltration

L’histoire de Metal Gear Solid est complexe. Chaque joueur s’étant étendu dans l’univers d’Hideo Kojima sait que ce dernier aime compliquer les choses pour le plaisir. Au-delà de ça, les débuts de la série datent de 1987 et sa longévité impose forcément plus d’intrigues qui s’entremêlent et peuvent être difficiles à cerner. On vous propose donc de retracer l’histoire de la série à travers une chronologie détaillée !

 

Alerte spoilers : cet article retrace l’intégralité de l’histoire, du premier Metal Gear (1987) jusqu’au dernier Metal Gear Solid V : The Phantom Pai (2015).

Il est à noter que cette chronologie ne suivra donc pas la sortie des jeux, mais bien l’histoire qui se déroule dans les jeux, car Metal Gear Solid est loin d’être une histoire linéaire. Par exemple, alors que le premier Metal Gear se déroule en 1995, Metal Gear Solid 3 se passe en 1963. Suivre la chronologie de l’histoire est donc le seul moyen de s’y retrouver ! Au départ, la série traite du danger des armes nucléaires, mais l’histoire va devenir bien plus grande que cela et aborder les thèmes du libre arbitre, de la condition du soldat, de moralité, de guerre et de paix.

 

jv-mgs-salute

 

Tout commence à l’issue de la Première Guerre mondiale lorsque les États-Unis, la Russie et la Chine fondent une organisation secrète qui domine le monde : les Philosophes. Les membres de ce groupe étaient des membres importants des gouvernements de leurs pays respectifs et pouvaient ainsi influencer la géopolitique mondiale. Pour garantir une certaine stabilité mondiale, ils forment l’Héritage des Philosophes : un fond financier de 100 milliards de dollars. Bien entendu, l’un d’eux va essayer de s’en emparer pour lui tout seul. Après la Seconde Guerre mondiale, un philosophe russe, Boris Volgin, détourne l’argent et déclenche une lutte entre les trois puissances qui tentent de récupérer l’Héritage.

 

jv-mgs-theboss

 

Le résultat ? La Guerre Froide. Lorsque le Président Kennedy désobéit aux Philosophes, ces derniers le font assassiner (un mystère de résolu). Arrive le personnage le plus important de l’histoire : The Boss. Une femme responsable soldate aux talents incroyables et dirigeante de l’unité Cobra durant la Seconde Guerre mondiale. Talents incroyables parce que ces soldats étaient déjà entrainés avec des manières peu orthodoxes par les Philosophes. Son unité parvient à changer le cours de la guerre à Stalingrad et à faciliter le débarquement de Normandie. En somme, The Boss est la plus grande soldate de l’Histoire et son dernier et meilleur apprenti n’est autre que Naked Snake.

Loyal envers et contre tous à son pays, Snake est choqué d’apprendre que son mentor The Boss est passé du côté des Soviétiques en volant des têtes nucléaires. Afin de l’arrêter et d’enquêter sur la situation, Snake est envoyé en Union soviétique par Major Zero, le chef de son unité FOX, pour détruire une nouvelle arme : un tank ayant la puissance nucléaire. Dans sa mission, il est confronté par son mentor et ne parvient pas à prendre le dessus. Un an plus tard, en 1964, mais toujours dans le jeu Metal Gear Solid 3, l’opération Snake Eater est mise en place dans le but de tuer The Boss.

 

jv-mgs-snakeeater

 

Contre tous ses instincts, Snake en vient à devoir tuer The Boss dans ce qui reste la plus belle scène de toute la série et pense avoir fait le bon choix en respectant la mission avant tout. Mais suite à cela, il découvre la vérité : la trahison de The Boss était une ruse depuis le début. Donner la bombe nucléaire à Volgin était pour gagner sa confiance et voler l’Héritage pour le compte des États-Unis. Mais lorsque la bombe nucléaire explose et que les États-Unis pourraient être blâmés, la CIA fait comprendre à The Boss qu’elle va devoir endosser le rôle de la traitresse dans l’histoire et qu’elle devra se laisser assassiner par l’agent Naked Snake.

De retour aux États-Unis, Snake est dorénavant appelé Big Boss et reçoit les félicitations du Président. Mais dans son for intérieur, il bouillonne de rage contre ce gouvernement qui a utilisé la personne qu’il aimait le plus au monde comme un pion. Big Boss quitte l’unité FOX, suivi de Major Zero. Ils seront traqués par le reste de l’unité et déclarés traitres par le gouvernement. Big Boss est fait prisonnier et rencontre Roy Campbell avec qui il fonde FOXHOUND une fois échappés, pour détruire le reste de FOX et blanchir leurs noms. Ils sont rejoints par Major Zero, Ocelot, rencontré durant la mission Snake Eater et Frank Jaeger, un autre ancien de FOX. Lorsqu’ils parviennent à battre Gene, le leader de FOX, il est révélé que tout ceci était un plan pour faire réagir le dirigeant de la CIA afin de lui dérober l’Héritage des Philosophes.

 

jv-mgs-ocelot

 

Une fois l’argent dans les poches de FOXHOUND, Ocelot tue le chef de la CIA et trouve les noms de tous les Philosophes. Avec Big Boss et Major Zero, ils fondent Les Patriotes dont Big Boss devient l’emblème. En 1972, Big Boss est gravement blessé et Zero décide de prélever des cellules de Big Boss et de faire des clones en utilisant Eva, un agent triple rencontré durant l’opération Snake Eater avec lequel Big Boss développe une relation, comme mère porteuse. Le projet est nommé Les Enfants Terribles et tend à créer le soldat parfait en utilisant les gènes de Big Boss. Deux jumeaux naissent : Liquid et Solid. Un troisième clone qui lui s’approche de la perfection arrive ensuite : Solidus. Lorsque Big Boss apprend tout cela, il est enragé et quitte Les Patriotes.

En 1974, Big Boss fonde Militaires Sans Frontières et participe à de nombreux conflits sur la planète. Lors d’une mission au Costa Rica, il fait la connaissance de Huey Emmerich et découvre qu’une armée construit un Metal Gear sous le nom de code de Peace Walker. Ces robots peuvent sélectionner des cibles et réfléchir d’eux-mêmes pour lancer des têtes nucléaires. L’intelligence artificielle qu’ils possèdent est basée sur celle de The Boss et fut développée par Dr. Strangelove. Au final, alors que la tension monte et que la guerre semble inévitable, l’IA de The Boss qui contrôle le Metal Gear décide de se sacrifier pour éviter un conflit. Big Boss s’en va avec le plan de construire un nouveau Metal Gear.

 

jv-mgs-bigboss

 

Bien sûr rien ne se passe comme prévu et le monstre est volé par Zero qui souhaite lancer une tête nucléaire sur les États-Unis et faire porter le chapeau à Big Boss. Ce dernier fonde Outer Heaven pour combattre Major Zero et Les Patriotes. Zero envoie l’unité parallèle à FOX, XOF pour détruire Outer Heaven. À la fin du conflit, Big Boss, un soldat médecin et plusieurs autres personnages sont dans un hélicoptère en train de désamorcer une bombe. La première est désactivée, mais une deuxième explose et Ground Zeroes se termine. Big Boss et le soldat médecin à bord tombent dans un coma.

Ocelot a alors l’idée de créer un double de Big Boss avec le médecin pendant son coma. Il modifie son apparence avec de la chirurgie plastique et modifie sa personnalité avec des séances d’hypnose et d’hallucinations. Tout ça dans le but de créer un « fantôme » de Big Boss qui pourra être la cible des attaques à la place du vrai Big Boss. Ce fantôme, ce double, c’est Venom Snake. Il dirige Diamond Dogs qui fait suite aux Militaires Sans Frontières et parvient à détruire XOF et prendre sa revanche pour la destruction d’Outer Heaven. Venom fait reconstruire la forteresse alors que le vrai Big Boss récupère FOXHOUND.

 

jv-mgs-venom

 

En 1995, ce qui correspond au premier jeu Metal Gear, le joueur incarne Solid Snake pour la première fois, l’un des clones de Big Boss. En attendant, Outer Heaven avait développé un nouveau Metal Gear pour s’opposer aux Patriotes du Major Zero. Le gouvernement apprend cela et demande à FOXHOUND de détruire le Metal Gear sans savoir que le vrai responsable est Big Boss/Venom. Il envoie Frank Jaeger surnommé Grey Fox, mais ce dernier est capturé. C’est alors que Solid Snake prend le relais et tue Venom en pensant tuer Big Boss qui aurait été derrière le complot. Le vrai sauve ses soldats du Outer Heaven prêt à exploser et s’enfuit au Moyen-Orient.

Big Boss mène une révolution à Zanzibar deux ans plus tard et en 1999, un docteur fabrique un pétrole synthétique qui résoudrait la crise mondiale du pétrole. Ce dernier est kidnappé par Big Boss et Roy Campbell, maintenant en charge de FOXHOUND, envoie Solid Snake régler l’affaire. Après une confrontation où Snake élimine Grey Fox, il doit faire face au plus grand soldat de l’Histoire et réussit à prendre le dessus. Alors que Big Boss vit ses derniers instants, il révèle à Snake qu’il est son véritable père. Major Zero réussit à récupérer le corps de Big Boss et le maintient artificiellement en vie grâce à des nanomachines.

 

jv-mgs-zero

 

Nostalgique de sa relation passée avec le soldat, il décide de le garder en vie. Ocelot n’est pas du tout d’accord avec cette décision et va commencer à se retourner contre les Patriotes. En 2000, Roy Campbell quitte FOXHOUND et Liquid Snake prend sa place en tant que chef. Major Zero de son côté, sent la mort venir et s’inquiète de n’avoir personne de fiable à qui léguer les Patriotes. Il décide de faire fabriquer un système de quatre intelligences artificielles dirigées par une cinquième, basé sur la personnalité de Big Boss. Le système prend le contrôle et fait de Solidus Snake le président des États-Unis.

Dr. Naomi Hunter, très proche de Grey Fox, développe une haine contre Big Boss pour avoir tué la personne qu’elle aime le plus au monde. Elle perfectionne un virus capable de tuer des personnes spécifiques en analysant leur ADN et nanomachine. Elle baptise le virus FOXDIE. Solidus, maintenant président, orchestre l’accident de Shadow Moses où FOXHOUND dirigé par Liquid se terre en Alaska avec un Metal Gear REX et menace le gouvernement américain de lancer une tête nucléaire sur le pays s’ils ne récupèrent pas les restes de Big Boss dans les 24 heures. Bien sûr, qui est-ce qu’on envoie ? Solid Snake. Une fois sur l’île, Snake rencontre Ocelot.

 

jv-mgs-solid

 

À la suite de leur duel, alors que Ocelot s’apprête à tuer Snake, un cyborg avec un sabre apparait et tranche le bras d’Ocelot. Le cyborg n’est autre que… Grey Fox ! Eh oui, personne ne meurt jamais vraiment dans l’univers de Kojima. Pendant sa mission, Snake tisse deux relations importantes, la première avec Meryl, la fille de Roy Campbell, et la deuxième, avec Otacon, le fils de Dr. Strangelove et Huey Emmerich et créateur du Metal Gear REX qui va devenir le meilleur ami de Solid. Snake, aidé par Grey Fox, parvient à endommager le Metal Gear piloté par Liquid. Malheureusement, Grey Fox meurt dans le combat ! Alors que Snake poursuit Liquid pour en finir avec lui, Liquid meurt d’un arrêt cardiaque, infecté par le virus FOXDIE. Sans savoir que Grey Fox était encore vivant, Naomi avait également infecté Solid Snake avec le virus et ce dernier n’a plus que quelques années à vivre.

Après cet incident, la vérité est révélée au grand jour, y compris le complot de Solidus, qui doit abdiquer et quitter le pouvoir. Il rejoint Ocelot qui s’est greffé le bras de Liquid Snake pour remplacer celui perdu suite à sa rencontre avec Grey Fox. La greffe se déroule bien, mais la conscience et l’ADN de Liquid tentent de prendre le dessus sur le corps d’Ocelot. Deux ans plus tard, en 2007, Snake repère un tanker transportant un Metal Gear Ray. En enquêtant sur place, il découvre Ocelot, possédé par Liquid, qui dérobe la machine de guerre. Liquid fait porter le chapeau à Solid et ce dernier doit faire profil bas pendant un temps.

 

jv-mgs-liquid

 

Un homme se faisant appeler Solid Snake retient des otages sur une grosse station pétrolière. FOXHOUND envoie un soldat prometteur, Raiden, pour régler l’affaire. Il va se faire aider par Pliskin, un homme mystérieux, pour libérer les otages, retenus par un groupe se faisant appeler les Fils de la Liberté. Dans leur bataille, ils découvrent que l’homme qui se cache derrière cela est en fait Solidus Snake et Pliskin révèle à Raiden qu’il est Solid Snake. La plate-forme pétrolière sur laquelle ils se trouvent est en réalité un Metal Gear géant et abrite le système d’IA des Patriotes. Raiden tente d’implémenter un virus avec l’aide de Snake, mais ce dernier est capturé. Raiden doit ensuite combattre une armée de Metal Gear alors que Ocelot s’apprête à lui faire comprendre la réalité de la situation.

Tout ce que Raiden vient de vivre était en fait une simulation orchestrée par le système d’IA des Patriotes visant à reproduire l’incident de Shadow Moses. Le but étant de faire de Raiden un soldat comparable à Solid Snake et Big Boss. Les Patriotes le forcent à aller affronter Solidus pour prouver qu’il est meilleur que lui et devenir leur nouveau soldat. S’il ne le fait pas, ils tueront tous ses proches. Alors que Raiden affronte Solidus, ce dernier lui en apprend plus sur son passé, notamment qu’il est son père adoptif même si Raiden ne se souvient de rien. Raiden finit par tuer Solidus alors que Ocelot s’enfuit avec le Metal Gear. Raiden, lui, jure de détruire les Patriotes pour l’avoir manipulé de cette façon.

 

jv-mgs-raiden

 

On arrive enfin au dernier grand chapitre qui correspond à Metal Gear Solid 4, qui se déroule en 2014. Les armées du monde entier sont maintenant contrôlées par des nanomachines. La plus grande d’entre elles est privée et dirigée par Liquid Ocelot. Liquid Ocelot car la conscience de Liquid a maintenant complètement pris le dessus sur Liquid. Et quand ce dernier a des moments de lucidité, il est de toute façon à moitié convaincu qu’il est Liquid. Étant devenu l’homme le plus dangereux du monde, les Nations Unies demandent à Solid Snake d’aller l’éliminer. À cause du virus, Solid vieillit à grande vitesse et il ne lui reste plus qu’un an à vivre. Le virus pourrait même faire mourir les gens autour de lui.

Liquid Ocelot, lui, tente de récupérer le corps gelé de Big Boss pour avoir accès à ses données biologiques qui lui donneraient contrôle sur l’intelligence artificielle des Patriotes, et donc sur toutes les nanomachines du monde. Alors que Snake se bat contre des Metal Gear, un cyborg avec un sabre apparait (à l’image de Grey Fox), qui n’est autre que Raiden. Liquid Ocelot arrive à avoir le corps de Big Boss et prend le contrôle des nanomachines du monde entier, désactivant les armées du monde si ce n’est la sienne. Il veut ensuite utiliser le Metal Gear Rex de Shadow Moses pour détruire les Patriotes. Snake et Raiden parviennent à l’en empêcher, mais implantent un virus dans le système de l’IA qui détruit les Patriotes et donc toutes les nanomachines à travers le monde.

 

jv-mgs-solidliquidocelot

 

Dans le combat final, Solid Snake tue enfin Liquid Ocelot. Sans nanomachines, le monde est libre des armées et des gouvernements. À la fin de l’aventure, Snake, mourant, se rend sur la tombe de Big Boss et décide de se suicider. Mais au moment d’appuyer sur la détente, un vieil homme poussant un autre dans un fauteuil roulant approche. Cet homme, c’est Big Boss. Si vous vous demandez ce qu’il vient de se passer, c’est en fait simple (pas vraiment) : Big Boss avait été récupéré par Major Zero, mais le corps cryogénisé qu’a eu Liquid, c’était celui de Solidus, qui, étant le clone parfait, avait exactement le même ADN que Big Boss.

Big Boss lui explique que le virus a muté, mais que même s’il n’est plus en danger, sa présence suffit à faire mourir Big Boss à petit feu. Il souhaite quand même prendre le temps de parler à son dernier fils et lui explique que Ocelot, Major Zero et lui-même avaient toujours voulu suivre l’héritage de The Boss, qui aurait voulu un monde libre sans manipulations. En voulant atteindre cet idéal, chacun des trois collègues avait emprunté des chemins regrettables. L’homme dans le fauteuil roulant, c’est Major Zero. Big Boss éteint la machine qui maintient Major Zero en vie et ce dernier meurt dans les bras de son frère ennemi.

 

jv-mgs-grave

 

Atteint par la présence du virus dans le corps de son fils, Big Boss prononce ses derniers mots et se réconcilie avec Solid Snake qui l’accueille à son tour dans ses bras pour y mourir. La légende s’éteint et Snake se relève pour vivre le reste de sa vie paisiblement et découvrir ce qu’il va advenir du monde. Au final, l’histoire de l’univers Metal Gear se résume à la vision de The Boss et le poids de son héritage dans la vie de personnages clefs. Alors que Major Zero pensait que l’intelligence artificielle aurait un meilleur résultat que les humains et a bien failli détruire le monde, Big Boss a mené une vie contradictoire au compas moral déboussolé. Au final, ce que voulait The Boss, c’était de laisser le monde vivre librement.

 

L’univers de Metal Gear est encore bien plus riche que cela et il y a encore des tas de personnages à étudier et des détails de l’histoire à analyser, mais ce guide vous permet déjà de plonger dans l’un des jeux tout en sachant ce qu’il s’est passé avant et après. L’histoire de Metal Gear, c’est avant tout un essai sur le libre arbitre dans le décor captivant de la géopolitique, réinventé pour l’occasion. Avez-vous déjà eu du mal à comprendre l’histoire de la série ?