13 221 personnes connectées

Découvrez le projet colossal de la Chine pour sauver le tigre de Sibérie

Menacé de disparition à l’état sauvage, le tigre de Sibérie et le léopard de l’Amour sont au cœur d’un grand projet que la Chine souhaite concrétiser. Le pays a en effet affirmé son intention de construire un parc naturel en vue de préserver les deux espèces de félins. Un projet qui montre une nouvelle fois l’implication de la Chine en matière de sauvegarde des espèces animales menacées. 

 

Où sera situé ce parc ?

Selon les premières informations, ce projet de parc sera situé dans les provinces de Jilin et Heilongjiang, au nord-est du pays. Il sera installé à la frontière entre la Russie et la Corée du Nord et couvrira une surface de 14 600 kilomètres carrés. À titre de comparaison, sa superficie sera 60 % plus grande que celle du parc de Yellowstone aux États-Unis.

Le parc sera donc l’un des plus grands créés dans le pays et un plan complet de ce projet titanesque devrait être réalisé avant 2020. Une aubaine pour les défenseurs des animaux, d’autant que le tigre de Sibérie et le léopard de l’Amour sont peu présents à l’état sauvage.

 

À quel point les deux félins sont-ils menacés ?

Par le passé, la situation du tigre de Sibérie a atteint un seuil critique. En 1998, les chercheurs estimaient que seulement 6 à 9 individus vivaient à l’état sauvage dans cette région du monde. 17 ans plus tard, grâce aux efforts de conservation effectués et à une interdiction d’exploitation forestière, la population est passée en 2015 de 9 à 27 tigres de Sibérie. Toutefois, avec près de 400 tigres recensés en Russie, l’espace manque dans la réserve actuelle pour l’espèce puisse s’étendre.

Du côté du léopard de l’Amour, la situation a, elle aussi, été catastrophique il y a quelques années. En 2007, on comptait moins de 30 individus à l’état sauvage, car ces derniers étaient chassés à la fois de leur territoire par les activités humaines, mais aussi en tant que proie. La WWF a toutefois agi pour préserver autant que possible l’espèce et grâce à son travail, le nombre de léopards d’Amour sauvages a doublé en l’espace de 8 ans. Toutefois, l’animal est toujours menacé et l’arrivée du parc naturel chinois pourrait grandement aider l’espèce.

 

Est-ce la première fois que la Chine créé un parc national pour protéger des animaux ?

Ce n’est pas la première fois que la Chine s’investit pour sauver les espèces animales menacées. Nos confrères de Science Magazine rappellent d’ailleurs que le pays a développé au fil des ans un « mélange de réserves nationales, de forêts semi-protégées et de parcs provinciaux ». Et depuis 2013, la Chine construit régulièrement des parcs nationaux pour sauver certaines espèces très rares comme le panda géant, l’antilope tibétaine ou encore l’éléphant d’Asie. Ce nouveau projet est donc très important et il pourra permettre aux deux félins de repeupler cette province du globe où il est encore possible de les observer à l’état sauvage.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux