13 211 personnes connectées

Ces chiens surentraînés aident l’Homme dans sa lutte contre le braconnage

Chaque année, malgré les interdictions, de nombreux animaux sauvages sont traqués par des braconniers. Afin de les protéger au mieux, les hommes les surveillent et imaginent de nouvelles techniques pour empêcher les chasseurs d’agir. Désormais, ils peuvent également compter sur des chiens entraînés aux capacités surprenantes.

Éléphants, rhinocéros ou encore pangolins font partie de la liste des espèces animales les plus menacées du globe mais aussi de celles des espèces les plus prisées par les braconniers. Que ce soit pour récupérer une partie de leurs corps ou pour intégrer des zoos, les animaux restent chassés et ce, malgré la réglementation en place. Pour tenter d’éliminer cette menace, un groupe de défense sud-africain basé à Johannesbourg, la Paramount Group, a vu le jour en 2013. Et en plus des hommes, le groupe peut compter sur le K9, une unité spéciale composée de chiens.

malinois-lutte-braconnage

Troupe dont la mission est d’épauler les gardes de parcs nationaux et de réserves, l’unité canine du K9 compte 90 animaux : 50 adultes et 40 jeunes chiens. Deux races en particulier ont intégré les rangs du K9 : les Malinois et les Braques de Weimar, et elles n’ont pas été choisies par hasard. Les premiers, endurants et rapides, sont entraînés à repérer les armes à feu et les douilles mais aussi à traquer les suspects. Quant aux braques, ils sont utilisés pour détecter les animaux susceptibles d’être chassés.

Pour mener à bien leurs missions (la défense des animaux et la traque des braconniers), les interventions des chiens sont aussi impressionnantes que ce dont ils sont capables. Ils peuvent arriver sur le terrain de deux façons différentes. Avec leur compagnon humain, ils peuvent soit descendre en rappel depuis un hélicoptère ou sautés en parachute. Des méthodes pensées pour permettre d’agir le plus rapidement possible afin de saisir les braconniers sur le vif ou de les rattraper en peu de temps.

Avec ces compagnons surentraînés, les gardes sud-africains ont trouvé des partenaires très efficaces pour lutter contre les braconniers. Cependant, malgré cette aide de taille, les parcs et les réserves africains sont si grands qu’ils manquent d’hommes pour veiller au mieux sur les animaux. Rien que pour couvrir la totalité du parc Kruger (situé en Afrique du Sud), la Paramount Group aurait besoin de 400 chiens. Le K9 incarne donc un espoir dans le combat contre le braconnage qui, on l’espère, comptera assez de gardiens à 2 comme à 4 pattes dans les années à venir.