13 952 personnes connectées

13 faits intrigants sur les chiens, ces fidèles compagnons qui nous cachent encore des secrets

Première espèce animale à avoir été domestiquée par l’Homme pour la chasse, le chien s’est peu à peu différencié génétiquement du loup gris il y a des milliers d’années. Aujourd’hui considérées comme les meilleurs amis de l’Homme, ces adorables boules de poils continuent de nous accompagner dans notre quotidien. SooCurious vous révèle les anecdotes les plus fascinantes sur notre ami à quatre pattes.

 

Le plus grand chien au monde mesure plus de 1 mètre 10 tandis que le plus petit mesure moins de 10 cm !

petit-chien-vs-grand

D’après le Guinness des records, le plus grand chien recensé est un Grand Danois nommé Zeus qui mesure 1m11 tandis que Milly du haut de ses 9,65 cm est le plus petit chihuahua qui existe. La différence de taille est vraiment impressionnante !

 

Les chiens entrainés sont capables de détecter des maladies en reniflant simplement de l’urine

truffe-chienChien noir via Shutterstock

Certains chiens entrainés sont capables de détecter des maladies comme le cancer, en reniflant simplement des échantillons d’urine. La raison de cette incroyable faculté s’explique dans leur cortex olfactif. En effet, cette zone de leur cerveau, en rapport avec l’odorat, est 40 fois supérieure à celle des humains ! De plus, leur truffe humide permet aux chiens de dissocier davantage de substances chimiques. En effet, elle est composée de plusieurs centaines de millions de récepteurs tandis que notre nez n’en possède que 5 millions. Dans certains pays, des chiens sont formés pour surveiller la santé de leur maître, c’est le cas notamment du Royaume-Uni, qui propose un programme nommé Medical Detection Dogs. En 2009, un chien nommé Tinker est devenu le premier chien britannique d’assistance pour diabétique. Il était en mesure d’avertir jusqu’à une demi-heure avant une crise son maître Paul Jackson.

 

Il existe un chien capable de reconnaître plus de 1000 mots !

fillette-parle-chienUne petite fille et son chien via Shutterstock

John Pilley, un professeur de psychologie à la retraite du Wofford College en Caroline du Sud, a adopté Chaser lorsqu’elle n’était qu’un chiot, c’est ainsi qu’il a testé ses méthodes d’enseignements qu’il a mises au point pour les toutous. Les chiens peuvent distinguer en moyenne plus de 150 mots mais en pratiquant quatre à cinq heures par jour pendant des années, Chaser est parvenu à reconnaître un nombre remarquable de mots, 1022 en tout. Plus incroyable encore, Chaser est loin d’être unique. Les méthodes de John peuvent être appliquées à tous les chiens.

 

Pour baisser la température de leur corps les chiens ont tendance à tirer la langue

chien-langueChien qui tire la langue via Shutterstock

Pour baisser la température de leur corps lorsqu’il fait chaud, les chiens ont tendance à tirer la langue pour que cette dernière refroidisse au contact de l’air. En effet, contrairement aux croyances populaires, les chiens transpirent uniquement par de minuscules espaces situés au niveau de leurs coussinets, ces derniers ne sont pas assez vastes pour réguler toute la chaleur de leur organisme.

 

Les chiens n’ont pas tous la langue rose, deux espèces ont la langue bleue !

chow-chow-langueLa langue bleue du chow-chow via Shutterstock

Le shar-peï et le chow-chow sont les deux seules races de chien au monde à posséder une langue bleue. Originaires de Chine, ces deux adorables boules de poils existent depuis des centaines d’années. Le shar-peï est considéré comme l’une des plus anciennes races de chien au monde, elle existe depuis plus de 2000 ans en Chine. C’est également le cas du chow-chow, cette race chinoise très ancienne aurait près de 4000 ans !

 

Une race de chien nommée « basenji » possède la particularité de ne pas aboyer, il pousse des cris bien particuliers

3-basenjiTrois basenji via Shutterstock

Le basenji est une race très ancienne, on a retrouvé des représentations d’un chien lui ressemblant dans plusieurs tombeaux de pharaons en Egypte. Il possède une particularité bien à lui : c’est un chien qui n’aboie pas mais il n’est pas pour autant muet, son cri est souvent comparé à un gloussement, au chant d’un coq ou à des vocalisations de chanteurs tyroliens. Jugez par vous-même :

 

Certains aliments que nous consommons sont nocifs pour les chiens

chocolat-chienUn chien devant une assiette de cookies via Shutterstock

De nombreux aliments que nous consommons peuvent convenir à nos compagnons à 4 pattes, d’autres peuvent se révéler très toxiques, voire mortels pour eux. Notamment le chocolat, ce petit plaisir très apprécié par les humains contient une molécule que le métabolisme du chien ne peut pas éliminer et qui devient extrêmement toxique pour eux. C’est le cas également du raisin, de l’oignon, de l’avocat, du lactose et du sel en trop grosse quantité, de la noix de Macadamia, de la pâte à tarte crue, du thon en boîte, du blanc d’oeuf, de certains champignons, du poisson cru, de la pomme de terre crue et de certaines plantes.

 

Les présidents français ont pour habitude de posséder un ou plusieurs chiens durant leur mandat.

labrador-noirLabrador noir via Shutterstock

Depuis 1974 et l’accession au pouvoir de Valéry Giscard d’Estaing, tous les présidents ont eu au moins un chien à l’Elysée. Les compagnons à quatre pattes de nos présidents sont pour la plupart des labradors sauf exceptions, par exemple Nicolas Sarkozy possédait à l’Élysée plusieurs chiens dont Clara un adorable labrador mais également un mâle terrier qu’il a prénommé Dumbledore. En revanche, François Hollande n’échappe pas à la tradition, le chien de notre actuel président est une jeune femelle labrador noire offerte par la Fédération des anciens combattants français de Montréal.

 

Chaque année plusieurs millions de chiens sont tués pour être mangés.

mange-chienFemme qui mange via Shutterstock

En effet, les plus gros consommateurs de chiens sont les Asiatiques, on estime qu’il y a entre 13 et 16 millions de chiens mangés chaque année. Chose plus étonnante, dans certaines régions de Suisse, certains fermiers ont également pour habitude d’en manger. « Environ 3 % des Suisses mangent en cachette du chat ou du chien. On le voit surtout dans la région de Lucerne, dans l’Appenzell, dans le Jura et dans le canton de Berne », rapporte Le Figaro. Les défenseurs de la cause animale se mobilisent pour arrêter cette pratique barbare.

 

Un petit teckel nommé Saucisse s’est présenté aux élections municipales de Marseille

teckelPetit chien via Shutterstock

En 2001, un petit teckel s’est présenté aux élections municipales de Marseille en compagnie de son maître, l’écrivain Serge Scotto. Nommé Saucisse, sa liste a tout de même recueilli près de 4 % des suffrages exprimés. Saucisse est un rescapé de combats de chiens qui a été adopté à la SPA. Après sa mort et en hommage au petit teckel, la municipalité marseillaise a donné son nom à un parc canin inauguré en avril 2015, le « Parc Chien Saucisse ».

 

Le lévrier greyhound est le chien qui court le plus vite au monde

levrierLévrier greyhound via Shutterstock

C’est un chien très ancien, connu depuis l’Antiquité. Sa principale qualité est sa rapidité à la course. Le lévrier greyhound peut ainsi atteindre 45 km/h en vitesse de pointe ! De grande taille, les mâles peuvent atteindre environ 70 à 80 cm tandis que les femelles légèrement plus petites mesurent entre 60 et 70 cm. Son don pour la course lui vient de son importante et très puissante musculature.

 

Les chiens ne sont pas uniquement sensibles au ton employé, ils prêtent également attention à nos paroles

Chien-comprehensionPetite fille qui parle à son chien via Shutterstock

Contrairement à ce que l’on pense, les chiens ne sont pas uniquement sensibles au ton d’un discours. Des expériences menées par Victoria Ratcliffe, chercheuse en psychologie à l’université du Sussex, démontrent que le cerveau d’un chien détecte tout aussi bien les mots employés.

 

Les chiens sont capables d’interpréter notre comportement.

chien-emotionsChien dans les bras de son maître via Shutterstock

Brian Hare, de l’université Duke, a mené plusieurs expériences pour démontrer que les chiens savent interpréter des signaux humains très simples. Le test consistait à faire retrouver un objet sous la bonne tasse. Les chiens semblaient capables d’interpréter certains regards humains et hochements de tête qui les dirigeaient vers la bonne tasse.

Toutes ces anecdotes sont vraiment passionnantes. À la rédaction, nous sommes très impressionnés de savoir que le chien est capable de distinguer mille mots avec un entraînement adéquat ! Il est évident que nos amis à quatre pattes sont bien plus intelligents que nous pouvons l’imaginer. Si vous désirez en découvrir davantage sur les chiens, ces 5 faits intrigants vont sûrement beaucoup vous intéresser.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux