12 509 personnes connectées

Voici comment l’agriculture a bouleversé le code génétique des chiens

une-chien-genetique

Selon une étude menée par des scientifiques de l’ENS Lyon, c’est la naissance de l’agriculture qui aurait modifié le génome canin. DGS vous en dit plus.

Le Néolithique marque la période entre 11 500 ans et 6 000 ans avant J.-C. C’est une époque importante de l’évolution des populations humaines car les hommes, auparavant nomades, passent d’une occupation de chasseur-cueilleur à celle d’agriculteur et se sédentarisent. Les chiens sont déjà leurs compagnons et c’est par l’alimentation qui leur est donnée qu’une évolution génétique s’établit.

De l'avoine
De l’avoine

En effet, par l’agriculture, les Hommes passent d’une nourriture riche en fibres, à une nourriture plus riche en sucres complexes comme l’amidon contenu par exemple dans les céréales. Afin de pouvoir digérer ce nouvel élément, la génétique du chien (domestiqué) évolue : il y a duplication d’un gène codant pour une enzyme de la digestion des sucres lents et de l’amidon (amylase). Cette enzyme, alors présente en plus grande quantité dans l’organisme des canidés, leur permet de mieux digérer les aliments provenant de l’agriculture.

Ce phénomène d’évolution ne s’est pas fait en un jour et tous les chiens de la planète n’ont pas évolué dans ce sens. Le Husky sibérien par exemple, vit dans une zone ou l’agriculture est moins développée donc sa génétique ne s’est pas forcément adaptée. Les chiens restent intrinsèquement liés à l’Homme et la génétique n’est pas la seule preuve de cela, cette étude l’affirme : votre chien rêve de vous pendant son sommeil.

Ces articles vont vous plaire

— Khalil Gibran

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille