12 066 personnes connectées

Il n’y a plus aucun doute scientifique : les chevaux comprennent les émotions humaines

Toutes les espèces animales n’ont pas les mêmes capacités cérébrales, et certaines sont dotées de compétences incroyables. C’est ce que montre une étude britannique réalisée sur des chevaux et qui indique que ces équidés seraient capables de lire certaines émotions humaines. SooCurious vous présente ces travaux de recherche surprenants.

Des chercheurs anglais de l’université du Sussex ont rassemblé 28 chevaux des écuries du Surrey et du Sussex, au Royaume-Uni. Ils ont présenté aux équidés des photos d’hommes qu’ils n’avaient jamais vus auparavant, et ce durant 30 secondes, tandis que les chercheurs britanniques surveillaient le rythme cardiaque et le comportement des animaux.

Chevaux-1

Et si les photos des personnes exprimant le bonheur n’ont pas provoqué beaucoup de réponses de la part des chevaux, la vue d’individus manifestant la colère a provoqué une augmentation du rythme cardiaque des animaux. En regardant ces mêmes photos, les chevaux ont aussi, à la vue des personnes en colère, tourné la tête pour ne voir ces images que de leur oeil gauche, ce qui manifeste chez cette espèce une attention accrue.

De précédentes études montraient que de nombreux animaux utilisent leur oeil gauche pour regarder les choses qui leur font peur ou induisent une menace, certainement parce que cet oeil capte les informations qui sont envoyées vers l’hémisphère droit du cerveau, celui qui traite la menace. Ce même comportement est par exemple observé chez les chiens, qui ont également des relations étroites avec les humains depuis des milliers d’années.

Chevaux-2

Ces réactions, davantage tournées vers les expressions négatives que positives, seraient dues au fait « qu’il est particulièrement important pour les animaux de reconnaitre les menaces dans leur environnement. Dans ce contexte, la reconnaissance des visages peut agir comme un système d’alerte, permettant aux chevaux d’anticiper le comportement humain négatif, comme une manipulation brutale », selon Amy Smith, coauteur de l’étude.

L’étude précise aussi que les résultats peuvent avoir plusieurs explications possibles : « Les chevaux pourraient avoir adapté une capacité ancestrale pour la lecture de signaux émotionnels chez d’autres chevaux pour finir par répondre de façon appropriée aux expressions faciales humaines au coeur de la coévolution des deux espèces. Alternativement et individuellement, les chevaux peuvent avoir appris à interpréter les expressions humaines au cours de leur propre vie », selon les chercheurs.

Chevaux-3

Ce comportement reste néanmoins assez inhabituel car la structure des expressions humaines est différente de celle des chevaux. L’étude précise d’ailleurs que « les résultats montrent que les chevaux ont la capacité de lire les émotions à travers la barrière de l’espèce : nous savons depuis longtemps qu’ils sont une espèce socialement sophistiquée mais c’est la première fois que nous avons vu qu’ils peuvent faire la distinction entre les expressions faciales humaines positives et négatives », précisent les auteurs.

Chevaux-4

cheval-femmeLes chevaux comprennent les émotions humaines via Shutterstock

Cette étude est réellement surprenante puisqu’elle montre une adaptation évolutive des chevaux à leur vie conjointe avec les hommes. Grâce à des siècles de relations, ces équidés ont pu acquérir une compétence incroyable, celle de comprendre les Hommes pour anticiper leurs réactions. Si ce type de recherches sur les animaux vous intéresse, découvrez également les problèmes psychologiques dont ils peuvent souffrir.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Chaque seconde, un peu moins de 1000 briques de Lego sont fabriquées et vendues dans le monde

— @DailyGeekShow