12 058 personnes connectées

Découvrez cette chenille pas comme les autres : elle imite les serpents pour effrayer ses prédateurs

La jungle équatoriale regorge d’espèces animales toutes plus étonnantes les unes que les autres. Un photographe a découvert un nouveau spécimen des plus insolites : une chenille qu’il faut regarder de près pour ne pas la confondre avec un serpent. DGS vous explique tout sur cet insecte très malin.

Daniel Janzen est un professeur de biologie à l’université de Pennsylvanie. Lors d’un voyage en Amérique Centrale (Area de Conservacion Guanacaste au Costa Rica) pour y recenser diverses espèces de chenilles, il a découvert un spécimen très étrange. Une chenille qui utilise un camouflage à l’apparence de serpent et qui va même jusqu’à faire semblant de mordre si l’on s’approche trop près. D’après l’agence Caters News, la larve de papillon crée cette illusion en dilatant les extrémités de son corps.

Daniel explique lors d’une interview pour le U.K. Mail Online : « Pour les personnes normales, cette chenille peut paraître étrange et effrayante, mais pour moi, c’est juste une balade dans un parc. Toutes les chenilles sont différentes au Costa Rica : l’une peut avoir l’apparence d’une feuille, l’autre d’un bâton ou dans ce cas, d’un serpent. »

chenille-camouflage-serpent1

Daniel connaît bien les chenilles. Il effectue des recherches à leur sujet et les pourchasse au Costa Rica depuis 1978. C’est un expert des insectes depuis 50 ans. Il passe la moitié de l’année à l’université, puis l’autre en Amérique Centrale à la poursuite de créatures étonnantes comme la chenille serpent qui peut être vue au Costa Rica, au Guatemala, au Belize et au Mexique. « Au fil du temps, j’ai vu et photographié tellement d’espèces d’insectes différentes que je ne suis plus surpris, même si je suis toujours intéressé. »

chenille-camouflage-serpent2

chenille-camouflage-serpent3

chenille-camouflage-serpent6

chenille-camouflage-serpent7

Nous avons été très surpris d’apprendre l’existence de cette étrange chenille. Un grand bravo à Daniel pour l’avoir découverte lors de l’une de ses nombreuses excursions. A la rédaction, certains n’aimeraient pas trop s’approcher de cette larve de papillon tandis que d’autres la trouvent très mignonne :). En tout cas, tout le monde s’accorde sur le fait que c’est une petite merveille de la nature. Auriez-vous imaginé qu’une chenille soit capable d’imiter aussi bien un serpent ?

Ces articles vont vous plaire

— Léon Blum

L’homme libre est celui qui n’a pas peur d’aller jusqu’au bout de sa pensée